La violation du secret professionnel (définition)

Décembre 2016

Sauf exceptions prévues par la loi, la violation du secret professionnel peut donner lieu à des sanctions pénales.


Définition

Dans le cadre de son activité, un professionnel se voit communiquer un certain nombre d'informations. Parmi celles-ci, il faut distinguer celles qui peuvent être divulguées à autrui et celles qui ne peuvent pas l'être du fait de leur caractère confidentiel. La loi sanctionne ainsi d'une peine d'un an d'emprisonnement et de 15000 € d'amende la personne qui révélerait une information à caractère secret alors qu'elle en est dépositaire soit par état ou par profession, soit en raison d'une fonction ou d'une mission temporaire (art. 226-13 du Code pénal).

Le secret professionnel concerne des professions aussi diverses que celles de médecin, banquier, notaire, avocat (et, plus généralement, tous les auxiliaires de justice), policier, comptable ou encore postier. Il possède donc un rôle important au sein de notre société puisque la sanction prévue par la loi vise à garantir une relation de confiance avec le professionnel et ce notamment dans le cadre des informations confidentielles que celui-ci pourrait obtenir sur ses clients ou des particuliers.

Conditions

Le fait d'enfreindre le secret professionnel suppose nécessairement l'existence d'une information secrète et d'une révélation de cette information. Sont comprises les informations à caractère confidentiel confiées directement au professionnel mais aussi celles dont celui-ci prend connaissance dans le cadre de sa profession.

Le secret peut être communiqué si cette divulgation reste dans un cercle professionnel, c'est-à-dire à destination d'un ou plusieurs autres professionnels qui ont la légitimité pour connaître l'information dans le cadre de leur travail. Pour être jugé coupable, l'auteur de la divulgation doit avoir eu l'intention de révéler à un tiers une information couverte par le secret. Il ne doit donc pas exister de confusion sur la qualité de la personne destinataire de l'information.

Exceptions

La loi prévoit certaines situations dans lesquelles il est possible de violer le secret professionnel sans pour autant faire l'objet de poursuites. Cette révélation est notamment permise lorsque l'information porte sur des privations ou des sévices, y compris lorsqu'il s'agit d'atteintes ou de mutilations sexuelles, infligées à un mineur ou à une personne qui n'est pas en mesure de se protéger en raison de son âge ou de son incapacité physique ou psychique. Le professionnel peut alors informer les autorités judiciaires, médicales ou administratives.

Il en est de même :

  • Pour le médecin constatant des sévices et des privations lui permettant de présumer que des violences physiques, sexuelles ou psychiques de toute nature ont été commises. Il peut alors porter ces informations à la connaissance du procureur de la République. Cette révélation nécessite l'accord préalable de la victime hormis lorsque celle-ci est mineure ou n'est pas en mesure de se protéger en raison de son âge ou de son incapacité physique ou psychique.
  • Pour les professionnels de la santé ou de l'action sociale lorsque ceux-ci savent que la personne qui les consulte détient une arme ou souhaite en acquérir une. Le professionnel peut alors informer le préfet de ces informations.

La divulgation du secret est également possible dans plusieurs autres cas prévus par la loi. Peuvent notamment être citées les révélations effectuées dans le cadre d'un procès (témoignages en cas de crime ou délit, informations confidentielles pouvant servir à prouver son innocence, ...) ou liées à certaines infractions commises dans le secteur bancaire (notamment dans une perspective de lutte contre le blanchiment d'argent).

Peine et sanction

La violation du secret professionnel est sanctionnée d'une peine maximale d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende. Le juge peut également prononcer diverses peines complémentaires parmi lesquelles l'interdiction d'exercer une activité professionnelle pour un délai maximal de 5 ans.


A voir également :


Betriebsbedingte Kündigung (Überblick)
Betriebsbedingte Kündigung (Überblick)
Ce document intitulé « La violation du secret professionnel (définition) » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une