Incinération et crémation : les formalités

Décembre 2016

Le point sur la crémation. Quelles sont les formalités et démarches à accomplir pour l'incinération du corps du défunt.


Autorisation

L'incinération du corps du défunt, de plus en plus courante, exige l'autorisation du maire de la commune où a eu lieu le décès ou du maire de la commune où a eu lieu la mise en bière.

La demande doit être accompagnée de la production des dernières volontés du défunt ou d'une attestation signée par la personne chargée de l'organisation des funérailles.

Urne et cendres

A la fin de la crémation, l'urne contenant les cendres du défunt est remise à la personne chargée d'organiser les funérailles.

En principe, les cendres ne peuvent plus être partagées entre les membres de la famille du défunt ni être conservées au domicile de ces membres.

Elles doivent :

  • soit être inhumées dans une sépulture classique
  • soit être dispersées dans un "jardin du souvenir", au sein d'un cimetière
  • soit être dispersées dans la nature (hors voies publiques) avec déclaration à la mairie du lieu de naissance du défunt, où seront précisées l'identité du défunt et le lieu de dispersion.

A voir également :


Kauf und Verkauf von Fondsanteilen
Kauf und Verkauf von Fondsanteilen
Ce document intitulé « Incinération et crémation : les formalités » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une