Retraite - Indemnité de mise à la retraite

Juillet 2017

En cas de mise à la retraite par l'employeur ou de départ volontaire en retraite, le salarié doit percevoir une indemnité, au moins égale à celle fixée par la loi ou la convention collective. Montant et conditions.


Départ volontaire à la retraite

Un salarié qui prend sa retraite et quitte son entreprise a droit à une indemnité versée par l'employeur, même si son départ est volontaire.


Condition

Le salarié doit avoir au moins dix ans d'ancienneté au sein de l'entreprise pour percevoir une indemnité de départ volontaire à la retraite.

Montant

L'indemnité est fixée par la loi, ou par la convention collective si elle est plus favorable. Elle est fonction de l'ancienneté du salarié.

  • 30 ans et plus : 2 mois de salaire
  • de 20 ans à moins de 30 ans : 1,5 mois de salaire
  • de 15 ans à moins de 20 ans : un mois de salaire
  • de dix ans et moins de 15 ans : un demi-mois de salaire.

Le salaire pris en compte est égal, au choix du salarié, à la moyenne de sa rémunération soit sur 12 mois, soit sur 3 mois.

Mise à la retraite

En cas de mise à la retraite par l'employeur, l'indemnité de départ du salarié est égale à l'indemnité légale de licenciement, ou à l'indemnité prévue par la convention collective, si ce mode de calcul est plus favorable.

A voir également


Ce document intitulé « Retraite - Indemnité de mise à la retraite » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une