La section syndicale d'entreprise

Décembre 2016

La création d'une section syndicale dans une entreprise est soumise aux conditions prévues par le Code du travail. Dès lors qu'elle est instaurée, la législation lui attribue un certain nombre de droits afin de lui permettre d'exercer son rôle au sein de l'établissement.


Les conditions de mise en place


Une section syndicale peut être mise en place lorsque le syndicat possède au moins 2 adhérents au sein de l'entreprise ou de l'établissement. Aucune condition tenant au nombre de salariés dans l'entreprise ou l'établissement n'est imposée. Pour être constitué, le syndicat doit également être dans l'une des situations suivantes :

  • être représentatif
  • être affilié à une organisation syndicale représentative au niveau national et interprofessionnel
  • satisfaire aux critères de respect des valeurs républicaines et d'indépendance, être légalement constituée depuis au moins 2 ans et avoir un champ professionnel et géographique couvrant l'entreprise concernée.

Pour un même syndicat, il ne peut être créé qu'une seule section syndicale pour un même établissement ou une même entreprise. Cependant, lorsque l'entreprise possède plusieurs établissements, une section syndicale peut être créée dans chacun d'entre eux dès lors que l'établissement est considéré comme un établissement distinct.

Rôle et pouvoirs


La section syndicale a pour rôle d'assurer la représentation des intérêts matériels et moraux de ses membres. Pour exercer ces fonctions, la loi lui confère un certain nombre de droits tant en matière de communication et de propagande, qu'en matière de ressources et d'utilisation de locaux et de matériels.

Communication, propagande et réunions


En matière de communication et de propagande, une section syndicale peut diffuser des affiches, des publications et des tracts. La définition de leur contenu est libre sous réserve de respecter la législation relative à la presse.

La section syndicale peut afficher librement ses communications sur des panneaux réservés à cet usage (mais distincts de ceux affectés aux communications des délégués du personnel et du comité d'entreprise). Un exemplaire doit alors être transmis à l'employeur. La mise à disposition des panneaux pour chaque section fait l'objet d'un accord avec la direction.

La loi permet également à la section syndicale de diffuser des publications (journaux par exemple) et des tracts aux salariés dans l'enceinte de l'entreprise. Cette diffusion doit avoir lieu aux heures d'entrée et de sortie du travail. Un accord d'entreprise peut également autoriser la mise à disposition des publications et tracts de nature syndicale, soit sur un site syndical mis en place sur l'intranet de l'entreprise, soit par diffusion sur la messagerie électronique de l'entreprise, à condition dans ce dernier cas de ne pas entraver l'accomplissement du travail et d'être compatible avec les exigences de bon fonctionnement du réseau informatique de l'entreprise.

Les réunions des adhérents de la section peuvent avoir lieu une fois par mois dans l'enceinte de l'entreprise (mais en dehors des locaux de travail). Leur organisation a lieu selon les modalités fixées par accord avec l'employeur. Ces réunions ont lieu en dehors du temps de travail des participants à l'exception des représentants du personnel qui peuvent se réunir sur leur temps de délégation.

Locaux, matériel et ressources


Pour assurer le fonctionnement de la section syndicale, celle-ci bénéficie de certains droits en matière de ressources. Le Code du travail prévoit ainsi que la collecte des cotisations syndicales peut être réalisée à l'intérieur de l'entreprise (article L. 2142-2).

La loi prévoit certains cas dans lesquels l'employeur doit mettre certains biens à la disposition de la section syndicale. La nature des biens mis à disposition dépend de la taille de l'entreprise ou de l'établissement :

  • dans ceux d'au moins 200 salariés, l'employeur doit mettre à disposition des sections syndicales un local commun convenant à l'exercice de la mission de leurs délégués
  • dans ceux d'au moins 1000 salariés, l'employeur doit mettre à la disposition de chaque section syndicale constituée par une organisation syndicale représentative dans l'entreprise ou l'établissement un local convenable, aménagé et doté du matériel nécessaire à son fonctionnement.

Dans les entreprises de moins de 200 salariés, la loi n'impose pas de règle particulière à l'employeur. Cependant, une convention ou un accord collectif peut prévoir une obligation de mettre à disposition un local et/ou du matériel.

Dans tous les cas, les modalités d'aménagement et d'utilisation par les sections syndicales des locaux mis à leur disposition sont fixées par accord avec l'employeur.


A voir également :

Ce document intitulé « La section syndicale d'entreprise » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une