Panne et dépannage sur autoroutes : tarifs et règles

Septembre 2016

Les prix des dépannages sur autoroutes et routes express sont encadrés par la réglementation. Si votre voiture tombe en panne, voici la procédure et les coûts applicables.


Conditions

Procédure

Lorsque la panne survient, l'automobiliste doit se rendre à une borne SOS. La gendarmerie, la police ou la société d'autoroutes répondra à votre appel. Ce sont ces organismes qui se chargeront de contacter l'entreprise de dépannage compétente. Vous devrez donc leur fournir toutes les informations nécessaires à l'intervention, et notamment le lieu où se situe votre véhicule, son modèle, son immatriculation, le type de panne, etc.

Dépanneurs

Pour pouvoir intervenir, le dépanneur doit être une entreprise agréée :

  • par les sociétés concessionnaires d'autoroutes en cas de panne sur l'autoroute.
  • par le préfet en cas de panne sur route expresse.

Ces entreprises répondent à divers critères posés par la réglementation. Ils doivent notamment posséder un garage proche des accès à l'autoroute, assurer une permanence téléphone H24, employer un personnel qualifié...

Délais d'intervention

Le dépanneur doit arriver sur place dans les 30 minutes qui suivent l'appel à la borne d'urgence.
On distingue selon que le dépannage dure plus de 30 minutes ou non. Si tel est le cas, votre véhicule doit être transporté (sur l'aire la plus proche, dans le garage du dépanneur, etc.).

Prix d'un dépannage

Les tarifs ne sont pas fixés librement par les entreprises de dépannages. Ces prix sont en effet encadrés par la réglementation.

Forfaits

Les coûts d'un dépannage dépendent du jour et de l'heure de l'intervention. Ainsi :
  • le forfait de base s'applique pour les appels des automobilistes passés du lundi au vendredi, entre 8h et 18h.
  • Le forfait majoré (qui correspond au forfait de base majoré de 50%) est applicable pour les appels des automobilistes passés du lundi au vendredi, entre 18h et 8h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés.

Voici les tarifs applicables pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes.

Dépannage sur place

La dernière augmentation des prix de dépannage remonte à juillet 2016 (arrêté du 12 juillet). Les montants applicables sont les suivants.

  • forfait de base : 123,90 euros TTC ;
  • forfait majoré (+ 50 %) : 185,85 euros TTC.

Le forfait comprend le déplacement aller-retour et la réparation sur place. A ce tarif peuvent néanmoins s'ajouter les pièces nécessaires à la réparation, qui dépendent des prix pratiqués par l'entreprise.

Remorquage

Lorsque le dépannage n'a pas lieu sur place mais fait suite au remorquage du véhicule, les tarifs applicables sont les suivants.
Les forfaits majorés correspondent au prix du forfait de base augmenté de 50 %.

Véhicule inférieur ou égal à 1,8 t :
Forfait de base 123,90 euros TTC
Forfait majoré : 185,85 euros TTC.

Véhicule supérieur à 1,8 T et inférieur à 3,5 t :
Forfait de base : 153,21 euros TTC
Forfait majoré : 229,82 euros TTC.

Le forfait comprend le déplacement aller-retour, le temps passé sur le lieu d'immobilisation, le remorquage jusqu'à l'aire la plus proche et la réparation sur cette aire d'une durée de 30 minutes. Peuvent éventuellement s'ajouter au prix du forfait :

  • les fournitures nécessaires à la réparation du véhicule
  • le temps passé à la réparation au-delà de 30 minutes.

Coût des suppléments

Le prix des pièces fournies pour la réparation ainsi que celui des interventions d'une durée supérieure à la demi-heure de forfait sont librement déterminés par le dépanneur. Ce sont des tarifs supplémentaires à rajouter à ceux imposés par la réglementation. Ces prix doivent être affichés dans le véhicule d'intervention.

Facture

Les entreprises de dépannage ont l'obligation de fournir à l'automobiliste une facture dans laquelle elles détaillent l'ensemble des prestations fournies.


A voir également :

Ce document intitulé « Panne et dépannage sur autoroutes : tarifs et règles » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une