Camping en vacances : vos droits en cas de litige

Décembre 2016

Tarifs, réglementation, assurance... ce qu'un futur vacancier doit savoir avant de partir camper en tente, en mobile-home ou en caravane.


Prix et tarifs


Les dirigeants de campings peuvent librement fixer les prix qu'ils souhaitent sans subir de limites tarifaires. La réglementation n'encadre que leur affichage. Celui-ci est obligatoire et doit figurer à l'entrée et au lieu de réception de la clientèle.

Catégories de campings


Les campings sont répertoriés en fonction des catégories qui suivent :

  • aires naturelles de camping (6 tentes ou 20 campeurs maximum) ;
  • terrain de camping "saisonnier " avec une période d'exploitation limitée à 2 mois par an, une capacité maximale de 120 emplacements et une surface limitée à 1,5 hectare ;
  • terrain de camping classé "aire naturelle " avec une période d'exploitation limitée à 6 mois par an, continus ou non, une capacité maximale de 25 emplacements et une surface limitée à 1 hectare ;
  • terrain de camping "TOURISME" classé par arrêté de 1 à 5 étoiles : la majorité des emplacements est destinée à la location à la nuitée, à la semaine, ou au mois pour une clientèle de passage ;
  • terrain de camping classé par arrêté de 1 à 5 étoiles avec la mention "LOISIRS" : la majorité des emplacements est destinée à une occupation généralement supérieure au mois par une clientèle qui n'y élit pas domicile.

Le camping sauvage


En principe interdit, le camping sauvage peut néanmoins être permis dans certaines situations. Il est par exemple autorisé si vous bénéficiez de l'accord du propriétaire du terrain. C'est également le cas lorsqu'il existe des aires de camping naturelles aménagées qui se trouvent dans certaines communes ou le long de certaines randonnées.

Le camping à la ferme


En faisant une simple déclaration à la mairie de sa commune, un agriculteur peut recevoir jusqu'à 6 tentes ou caravanes ou 20 campeurs.

Chaque emplacement doit avoir une surface d'au moins 300 m2. Si ce n'est pas le cas, l'emplacement doit être obligatoirement classé par le préfet. Il est alors classé soit dans la catégorie du terrain classique (de 1 à 5 étoiles), soit en "aire naturelle de camping".

Les tarifs doivent être affichés à l'entrée du terrain.

Vol dans la tente et assurances


Le campeur doit veiller à ne pas laisser d'argent ou des objets de valeurs dans sa tente lorsqu'il s'absente du camping. En effet, ces objets ne sont pas garantis contre le vol. Pour en savoir plus, voir Vol au camping : assurance et responsabilité.


A voir également :

Ce document intitulé « Camping en vacances : vos droits en cas de litige » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une