Retirer de l'argent à l'étranger avec sa carte bancaire

Décembre 2016

Pour retirer des espèces dans un distributeur à l'étranger, vous devez posséder une carte internationale. C'est le cas si elle porte le logo Visa ou Eurocard / MasterCard. Si vous avez un doute, le mieux est alors de vérifier ce point avec votre agence avant de partir, pour éviter de vous retrouver sans argent liquide lors de votre voyage. Bien évidemment, lorsque vous utilisez votre carte à l'étranger, l'appareil vous délivre des billets dans la monnaie du pays.

Les distributeurs de billets que vous pouvez rencontrer à l'étranger n'accepteront pas forcément votre carte. En principe, les types de carte acceptés sont affichés à côté de l'appareil. Vérifiez par conséquent, si vous avez une carte Visa, que l'appareil est affilié à ce réseau. Même chose si vous avez une carte Eurocard / MasterCard.

Si vous êtes dans la zone euro, ces billets sont exactement les mêmes que ceux que vous pourriez retirer en France. Par ailleurs, la législation européenne impose depuis le 1er juillet 2002 que les conditions tarifaires appliquées à un retrait en euros effectué dans un autre pays soient les mêmes que si le retrait était effectué en France.

Si vous retirez de l'argent en dehors de la zone euro, le retrait en monnaie locale se traduira nécessairement sur votre relevé de compte par une opération de change dont le coût est intégré dans le taux de change. Dans ce cas, l'opération supporte également une commission (de l'ordre de 5 à 8 euros pour un retrait de 150 euros) sauf s'il existe des accords de réciprocité entre banques qui permettent l'application d'un tarif réduit.

Source : Fédération Bancaire Française

Voir également


A voir également :

Ce document intitulé « Retirer de l'argent à l'étranger avec sa carte bancaire » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une