Droit-Finances
Recherche
Posez votre question »

Congés payés imposés par l'employeur : vos droits

Mars 2015

L'employeur a le droit de vous imposer des dates de congés payés pour vos vacances. Un refus du salarié reste toutefois possible si certaines règles imposées par la législation et la réglementation n'ont pas été respectées (formalités, délais, etc.). Voici la procédure à suivre si votre employeur souhaite vous imposer vos congés.


Les conseils de droit-finances.net, avec Me Michel Godest, avocat à Paris


Vacances imposées dans l'entreprise

En raison notamment de la fermeture de l'entreprise ou d'une baisse de son activité pendant une certaine période, il est fréquent qu'un employeur impose des congés payés à ses salariés à un moment de l'année (au mois d'août notamment). Cette période de prise de congés doit alors être définie par la convention collective applicable à l'établissement. A défaut de précisions de celle-ci, elle est fixée par l'employeur conformément aux usages.

Information des salariés

Avant de fixer les dates de congés, l'employeur doit nécessairement consulter les délégués du personnel et le comité d'entreprise. Une fois fixée, la période de prise congés doit être portée par l'employeur à la connaissance des salariés au moins deux mois avant son ouverture (article D. 3141-5 du Code du travail). L'accord du salarié n'est pas nécessaire : il doit simplement être informé.

Dates et durée

Le Code du travail précise que la période de prise de congés doit comprendre la période du 1er mai au 31 octobre de chaque année. Si des congés sont imposés au delà de cette période, le salarié peut bénéficier d'un droit à congé supplémentaire : le congé de fractionnement. Celui-ci fait l'objet de règles de calcul particulières : il est égal à un jour ouvrable en cas de congé imposé de 3 à 5 jours, et à deux jours ouvrables en cas de congé supérieur ou égal à 6 jours.

Ordre des départs en congés

A défaut de règles imposées par la convention collective ou les usages, le choix de fixer l'ordre des départs en congés appartient à l'employeur. Ce dernier doit communiquer cet ordre à chaque salarié au moins un mois avant le départ envisagé. L'ordre doit également être affiché dans les locaux de l'entreprise.

En cas de modification des dates de départ initialement fixées par l'employeur, ce dernier doit adresser à son salarié une lettre de modification dont la réception doit intervenir au moins un mois avant la prise de congé prévue. Cependant, selon la jurisprudence, ce délai peut être inférieur à un mois cas de circonstances exceptionnelles, notamment lorsque l'entreprise doit répondre à une commande importante, inattendue et de nature à sauver l'entreprise (CA Chambéry, 12 décembre 1985) ou lorsque la société est placée en redressement judiciaire (CA Toulouse, 12 juillet 1996).

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Conges-payes-imposes-par-l-employeur-vos-droits.pdf

A voir également

Dans la même catégorie

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC

Publié par Matthieu-B - Dernière mise à jour par Jeff
Ce document intitulé « Congés payés imposés par l'employeur : vos droits » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une