Accident de ski : assurance et responsabilité

Septembre 2016

Si vous partez aux sports d'hiver sans assurance, vous risquez de devoir payer plusieurs milliers d'euros en cas d'accident de ski ou de dommage causé à un tiers. Mieux vaut donc être sûr d'être bien pris en charge en cas d'accident avant de partir... Les règles à connaître pour skier en toute tranquillité.


Chute et accident

Les chutes au ski peuvent parfois entraîner de graves conséquences médicales (jambe ou cheville cassée par exemple) mais aussi financières, avec des frais de secours et d'hospitalisation qui peuvent vite atteindre des sommes importantes. Si elle n'est pas déjà prévue dans un de vos contrats d'assurance (contrat d'assurance habitation, contrat garantie des accidents de la vie...) la souscription d'une assurance individuelle accident est donc fortement conseillée avant de partir. A noter que certaines cartes bancaires (carte Visa...) vous garantissent aussi contre ce type de risques.

Vérifiez bien auprès de votre assureur que les frais de secours sont pris en charge en cas d'accident. En pratique, ces frais de secours peuvent comprendre des frais de recherche, des frais de transport en civière mais aussi des frais de rapatriement par hélicoptère.

Rapatriement

Si vous êtes victime d'un accident et que votre rapatriement en hélicoptère est indispensable, vous vous exposez à des coûts importants pouvant parfois monter à plusieurs milliers d'euros. En effet, selon une circulaire du 4 décembre 1990 du ministère de l'Intérieur, les frais de secours sont à la charge des personnes secourues. Le remboursement des frais de rapatriement vous sera ainsi demandé par la commune. Vous devez donc vérifier auprès de votre assureur que votre contrat d'assurance couvre bien les frais de secours.

Hors-piste

Si vous comptez skier en dehors des pistes, vérifiez bien ici aussi le contenu de votre contrat d'assurance. Certains contrats excluent en effet les accidents subis en cas de hors-piste. Si tel est le cas, vous pouvez toujours faire une demande à votre assureur afin que votre contrat étende les risques couverts et englobe les accidents subis hors-piste. Si votre contrat ne couvre pas la pratique du hors-piste et que vous êtes victime d'un accident nécessitant un rapatriement par hélicoptère, vous vous exposez à un remboursement des frais qui peut parfois atteindre plusieurs milliers d'euros.

Dommage aux tiers

Si vous causez un dommage à un autre skieur (collision, coup de bâton involontaire, ski qui se détache...), votre garantie responsabilité civile peut vous couvrir. Elle est prévue dans la plupart des contrats d'habitation. Dans ce cas, c'est votre compagnie d'assurance qui indemnisera la victime.
Si aucun contrat ne couvre votre responsabilité civile, ce sera à vous de payer les frais. Mais avant de partir, vous avez toujours la possibilité :

  • de faire insérer une garantie responsabilité civile dans votre contrat d'habitation ;
  • de souscrire un contrat spécial permettant de couvrir les risques de dommages causés aux tiers.

Crédits photo : © difught - Fotolia.com


A voir également :

Ce document intitulé « Accident de ski : assurance et responsabilité » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une