Coupure EDF pendant la trêve hivernale 2016 - 2017

Décembre 2016

EDF peut-il me couper l'électricité pendant la trêve hivernale 2016 - 2017 en cas de factures impayées ?

Non : un client d'EDF qui ne paye plus ses factures d'électricité ne peut pas être privé d'électricité pendant la trêve hivernale. Mais cette règle de principe mérite quelques précisions...
Avant 2013, cette protection pendant la trêve hivernale ne concernait que les résidences principales de personnes ou familles bénéficiant ou ayant bénéficié d'une aide du FSL dans les 12 derniers mois. La suspension des coupures EDF concerne désormais tous les clients.


Dates

Cette période de protection va du 1er novembre 2016 au 31 mars 2017. Les coupures ne pouvaient donc avoir lieu jusqu'au 31 octobre 2016. Elles ne pourront ensuite reprendre qu'à compter du 1er avril 2017.

Réduction de puissance

Toutefois, EDF a toujours la possibilité de réduire la puissance fournie au foyer en cas d'impayé, et ce même pendant la trêve hivernale. Mais dans certaines limites minimum seulement, puisque la puissance livrée ne peut pas descendre en dessous de 3 kilowatt/heure. En principe, cette puissance permet de faire au minimum fonctionner en même temps un frigo, un radiateur et une lumière.

Factures

Le client reste redevable du paiement de l'énergie consommée pendant la période de trêve : ses dettes ne sont donc pas annulées. Par conséquent, si le consommateur ne paye pas ses factures pendant la trêve hivernale, ses dettes s'accumuleront. Pour en savoir plus sur les coupures d'électricité en cas de non-paiement d'une facture, voir les règles applicables à une coupure d'électricité en cas d'impayé.

Si vous considérez que votre abonnement à EDF est trop cher, pensez à consulter notre comparatif des prix du kWh d'électricité en France.


A voir également :

Ce document intitulé « Coupure EDF pendant la trêve hivernale 2016 - 2017 » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une