Capacité d'autofinancement (définition)

Novembre 2017


Définition de capacité d'autofinancement

La capacité d'autofinancement est l'aptitude d'une entreprise à dégager des liquidités provenant de ses ressources internes en vue de financer ses besoins d'exploitation et de développement. La capacité d'autofinancement (CAF) correspond à la différence entre les produits encaissables et les charges décaissables. En règle générale, la CAF permet de payer les dividendes, rembourser les crédits et financer les investissements. Elle se calcule soit à partir de l'excédent brut d'exploitation (EBE), soit à partir du résultat net comptable.

En utilisant l'EBE, il faut soustraire les charges et ajouter les produits donnant lieu à des flux financiers, ainsi que les autres charges et produits, éléments financiers, éléments exceptionnels et impôts sur les bénéfices. En partant du résultat net, la CAF se calcule en enlevant les reprises d'amortissement et de provision, et en intégrant les dotations aux amortissements et provisions.

A voir également


Publié par asevere.
Ce document intitulé « Capacité d'autofinancement (définition) » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une