Posez votre question »

Travailleur indépendant non salarié ou salarié ?

Juin 2015

Pendant très longtemps, on a considéré le salariat comme un statut enviable, notamment sur le plan fiscal et social. Y Compris quand il s'agissait de "se mettre à son compte". C'était même l'obsession d'une large partie des entrepreneurs : conserver à tout prix le statut de salarié, quitte à enrôler des associés plus ou moins fictifs... Les conseils des experts répondaient d'ailleurs aux préoccupations ambiantes en préconisant souvent la solution du gérant minoritaire de Sarl.


L'opinion a aujourd'hui largement évolué. Depuis quelques années, ces mêmes experts recommandent plutôt aux candidats à la création d'entreprise d'endosser les habits fiscaux et sociaux du non-salarié. Et de fait, le statut de travailleur indépendant ne manque pas d'atouts.

Liberté ou sécurité ?


Certes, le salarié conserve à l'évidence l'avantage de la sécurité de l'emploi et d'un revenu régulier. Mais cet avantage est de plus en plus souvent théorique. Combien de salariés ont une part importante de leur rémunération qui varie en fonction de leurs résultats ? Combien de salariés subissent les aléas de la conjoncture sous forme de licenciements, mutations, mises en préretraite ?...

Par certains côtés, le travailleur indépendant est même avantagé sur ce plan : il détient le pouvoir de décision et, en cas de vaches maigres, possède les moyens de réagir rapidement. Il peut poursuivre son activité en espérant la relancer ou la diversifier. Alors que le salarié licencié est contraint de s'arrêter de travailler.

La protection sociale du non-salarié


La supériorité jadis supposée du salariat tenait en grande partie à la plus grande protection dont jouissaient les assujettis au régime général de la sécurité sociale. Mais au fil des ans, les prestations des différents régimes d'assurance-maladie se sont progressivement unifiées et le recours aux mutuelles s'est généralisé. Dans l'ensemble, le travailleur indépendant n'est pas moins bien protégé aujourd'hui que le salarié du régime général. Et le constat vaut aussi bien pour le risque-maladie que pour l'assurance-vieillesse.

Le statut fiscal du travailleur indépendant


Sur le plan fiscal aussi, le salariat était réputé être privilégié : moins de contrôles et plus de déductions forfaitaires. En réalité, les salariés sont plus souvent (car plus facilement) contrôlés et ils ne bénéficient d'aucun avantage spécifique depuis la suppression des déductions forfaitaires supplémentaires attribuées à certaines professions. Mais au final, le résultat est identique : le travailleur indépendant n'est pas moins bien traité que le salarié sur le plan fiscal, et dispose même d'une plus large marge de manoeuvre.

Les charges sociales du non-salarié


Mais c'est surtout au niveau des charges sociales que le statut de travailleur indépendant est le plus avantageux. Ces charges sociales qui pèsent aussi lourd, sinon plus, que l'impôt sur le revenu...

Les assujettis au régime général ne s'en rendent pas toujours compte mais le cumul des cotisations patronales et salariées aboutit à des sommes très importantes par rapport au salaire net. Beaucoup plus importantes que le montant global des charges sociales des non-salariés.

Les avantages du statut de non-salarié


Même si le montant total des charges sociales reste encore élevé en France, le statut de travailleur indépendant est bel et bien avantageux pour créer et développer une activité, par rapport à celui de salarié. D'autant plus qu'il est multiforme et peut concerner presque tous les types d'entreprises, à l'exception de la société anonyme.


Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Travailleur-independant-non-salarie-ou-salarie.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC

A voir également

Dans la même catégorie

Publié par ericRg. - Dernière mise à jour par christelle.b
Ce document intitulé « Travailleur indépendant non salarié ou salarié ? » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une