Retraite et surcote - Calcul par trimestre

Mars 2017


Définition

La surcote est une majoration du montant d'une pension de retraite dès lors que l'assuré travaille au-delà de l'âge légal de départ à la retraite. La personne procédant de la sorte a déjà cotisé suffisamment pour partir à la retraite à taux plein (50 % de son salaire annuel moyen), mais choisit tout de même de continuer à travailler afin d'obtenir une surcote de sa pension de base. Cette procédure lui permet donc d'obtenir une retraite plus importante.
A l'inverse, l'assuré qui prend sa retraite avant le taux plein subira une décote de sa pension de retraite en fonction du nombre de trimestres qu'il lui manque.

Conditions

Pour bénéficier d'une surcote, l'assuré doit tout d'abord avoir atteint l'âge minimal de départ à la retraite, fixé entre 60 et 62 ans selon l'année de naissance de l'assuré (62 ans pour ceux nés en 1955 ou après).

Deuxième condition : l'assuré doit avoir validé suffisamment de trimestres pour bénéficier d'une retraite à taux plein, c'est-à-dire à un taux égal à 50 % de son salaire annuel moyen. Le nombre de trimestres à valider pour partir à taux plein dépend de l'année de naissance de l'assuré. Exemples : il faut 165 trimestres pour les assurés nés en 1953 et 1954 et 166 trimestres pour ceux nés entre 1955, 1956 et 1957.

Enfin, l'assuré doit naturellement continuer de travailler (et donc de cotiser) après avoir rempli les deux conditions ci-dessus.

Taux de majoration

A chaque nouveau trimestre cotisé, l'assuré obtient une majoration du montant de sa pension de retraite de base. Chaque nouveau trimestre donne ainsi droit à une augmentation de 1,25 %.

Exemple

Né en 1955, Claude a 62 ans et a déjà validé 166 trimestres, soit le nombre de trimestres à acquérir pour partir à taux plein pour sa génération. S'il partait à la retraite à cet âge, il toucherait une pension de 1300 euros par mois.

Mais Claude décide de travailler un an de plus, soit 4 trimestres supplémentaires, pour bénéficier d'une surcote. Sa surcote sera donc égale à 4 x 1,25 = 5 %. Le montant de sa majoration sera donc de 1300 x 5 % = 65 euros de plus par mois.

Complémentaire

La surcote ne s'applique pas à votre retraite complémentaire Agirc - Arrco. Toutefois, vos périodes travaillées en plus vous permettront d'acquérir des points supplémentaires pour majorer le montant de votre pension de retraite complémentaire.

Fonctionnaire

Ce système existe également dans la fonction publique, mais elle est régie par des dispositions spécifiques.

Crédits photo : 123RF - ratmaner

A voir également


Publié par asevere.
Ce document intitulé « Retraite et surcote - Calcul par trimestre » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une