Revalorisation des retraites 2017

Septembre 2017

L'augmentation des pensions de retraites 2017 est attendue par de nombreux retraités cette année. Le point sur la prochaine hausse des retraites à venir, aussi bien en ce qui concerne les pensions du régime général que celles des régimes complémentaires.

En raison d'une reprise de l'inflation, les pensions de retraite vont être augmentées en octobre 2017. A quelle date ? A quel taux ? Les retraites complémentaires sont-elles concernées ? Réponses...


Date d'augmentation

Principe

Le montant d'une retraite est calculé au moment du départ en retraite, en tenant notamment compte du salaire annuel moyen perçu par le retraité lorsqu'il était encore actif. Cette somme n'est pas pour autant éternellement "figée" jusqu'au décès du retraité, puisque les retraites sont régulièrement augmentées.

Traditionnellement, les pensions versées aux retraités sont ainsi revalorisées tous les ans à partir d'un calcul effectué en fonction des prévisions d'inflation. Le principe est simple : lorsque les prix augmentent, les retraites augmentent dans les mêmes proportions, et ce afin que les retraités puissent conserver leur pouvoir d'achat au fil des ans.

Notre vidéo

Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net


Octobre

Ces dernières années, les montants des pensions étaient augmentés tous les 1er avril. Mais la loi du 20 janvier 2014 a repoussé cette date de revalorisation au 1er octobre. C'est désormais à cette date que les retraites sont annuellement augmentées. La hausse débute donc à partir du versement des pensions du mois d'octobre, au début du mois de novembre.

Quand ?

La prochaine augmentation des retraites doit normalement intervenir au mois d'octobre 2017. Cette hausse est conditionnée par l'hypothèse où l'inflation afficherait une hausse d'ici cette date... Or, dans son rapport publié en juillet dernier, la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) préconise une hausse des pensions en raison d'une légère reprise de l'inflation.

Taux

D'après des informations parues dans la presse le 17 septembre 2017, cette hausse devrait être de 0,8%. Au regard de ses prévisions sur les chiffres de l'inflation pour 2017, la CCSS tablait quant à elle sur une hausse des pensions de retraite de 0,9%. Une augmentation qui ne compensera dans tous les cas que partiellement la future hausse de la CSG de 1,7 point en janvier 2018 pour les retraités impactés par cette mesure (environ 6 retraités sur 10).

Il s'agirait néanmoins de la première augmentation significative des pensions de retraite depuis 2013 (certes, les retraites avaient été augmentées le 1er octobre 2015, mais à un taux très bas : + 0,1%).

Petites retraites

Depuis quelques années, les pensions de retraite sont gelées ou, tout du moins, n'augmentent que très peu (+ 0,1 % en octobre 2015). En principe, tous les retraités sont concernés par le gel actuel, sauf "coup de pouce" particulier du gouvernement en faveur des petites retraites comme cela avait le cas au printemps 2015. Mais aucune annonce en ce sens n'a été faite par le gouvernement pour 2017. Notons toutefois que les petites retraites ne seront pas concernées par la hausse de la CSG en 2018, contrairement à environ 6 retraités sur 10.
Pour compenser le gel du montant de leurs pensions, l'ancien Premier ministre Manuel Valls avait en effet annoncé le 16 septembre 2014 le versement d'une prime exceptionnelle de 40 euros en faveur des retraités aux faibles ressources. Le versement de cette prime en faveur des retraités aux revenus inférieurs à 1200 euros par mois est intervenue en mars 2015. Environ 6 millions de retraités étaient concernés par cette aide exceptionnelle.

CSG

Le gouvernement d'Emmanuel Macron compte en effet augmenter le taux de la CSG à partir du 1er janvier 2018. Une future hausse qui devrait donc entrainer une baisse du montant des retraites versées à une majorité de retraités l'an prochain. 6 retraités sur 10 subiront donc une baisse de leurs pensions. Pour en savoir plus, voir Macron et hausse de la CSG.

Au début de cette année, une partie des pensionnés touchant une petite retraite ont pu constater une augmentation du montant de leur pension mensuelle pour les retraites de janvier 2017 versées en février. Cette hausse - de quelques dizaines d'euros - s'explique par l'augmentation des seuils d'exonération de la CSG. Depuis le 1er janvier, les retraités sont en effet plus nombreux à bénéficier d'une exonération de CSG ou d'un taux de CSG réduit.

Agirc et Arrco

Les règles de réévaluation sont différentes pour les pensions de retraite complémentaire.

Points

Concernant les retraites complémentaires Agirc-Arrco, les partenaires sociaux ont décidé de geler leur montant l'an dernier : il n'y a donc pas eu de revalorisation des points Agirc et Arrco en 2016. Les valeurs de points sont donc restées fixées aux seuils suivants :

  • pour l'Arrco : 1,2513 euro ;
  • pour l'Agirc : 0,4352 euro.

Ces valeurs resteront les mêmes au moins jusqu'à novembre 2017 (voir plus bas).

Décidé par les partenaires sociaux, ce gel des pensions de retraites complémentaires vise notamment à faire face au déficit rencontré par chacun des deux régimes.

Pour rappel, les valeurs de points sont utilisées pour calculer le montant des pensions de retraite complémentaire. Il faut multiplier cette valeur par le nombre de points acquis au cours d'une carrière pour connaitre le montant annuel de la pension versée à un retraité par l'Agirc ou l'Arrco. Voir ainsi les règles de calcul d'une retraite complémentaire et des points Arrco et Agirc.

Date

Un accord négocié par les partenaires sociaux à l'automne 2015 a fixé la date de revalorisation des retraites Agirc - Arrco au 1er novembre de chaque année. En théorie, la prochaine hausse de ces pensions devait donc avoir lieu le 1er novembre 2017.

Mais ce même accord prévoit une sous-indexation des pensions pendant une durée de trois ans. Les taux d'augmentation des pensions de retraite complémentaire en 2016, 2017 et 2018 sont par conséquent théoriquement revalorisés au niveau de l'inflation moins un point (exemple : si l'inflation est de 1,5 %, la hausse sera de 0,5 %).

Or, l'inflation estimée pour 2017 devrait normalement être légèrement inférieure à 1 %. Conséquence logique : les pensions de retraite complémentaire ne devraient pas augmenter le 1er novembre prochain.

En revanche, les prix d'achat des points (qui servent à calculer le nombre de points acquis) ont, eux, augmenté de 3,4 % en 2017.

Pour en savoir plus, voir les valeurs de points de retraite agirc et arrco.

Versements mensuels

Depuis le 1er janvier 2014, les pensions de retraite complémentaire ne sont plus versées tous les trimestres mais tous les mois. La date de versement intervient le 1, le 2 ou le 3 du mois.

Aspa

L'Aspa (ex minimum vieillesse) n'est pas concernée par le gel applicable aux pensions de retraite. Son montant a été modifié pour la dernière fois le 1er avril 2017, mais à un taux d'augmentation très faible (+ 0,3 %). Le gouvernement souhaite néanmoins sensiblement augmenter ce minimum vieillesse dans les mois et années à venir. Voir ainsi le montant du minimum vieillesse.

A voir également


Publié par Matthieu-B.
Ce document intitulé « Revalorisation des retraites 2017 » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une