Eirl ou Eurl - Comparatif et critères de choix

Septembre 2016

L'EURL et l'Eirl ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Voici les principales différences à connaitre pour savoir quelle forme d'entreprise choisir.


Formalités de création

Le principal avantage de l'Eirl sur l'Eurl repose sur la simplicité de ses formalités de création. Le créateur d'entreprise doit simplement déposer une déclaration d'affectation. En revanche, créer une EURL suppose des démarches plus longues, parmi lesquelles figure notamment l'obligation de rédiger des statuts (voir par exemple un modèle de statut d'EURL).

Frais et coût

Autre avantage de l'Eirl sur l'Eurl, la création de cette dernière suppose le paiement des tarifs applicables aux frais de greffe et à l'annonce légale. Rien de tel pour l'Eirl, puisque la déclaration d'affectation ne suppose aucun frais lorsqu'elle est faite en même temps que la demande d'immatriculation au RCS (commerçants) ou au répertoire des métiers (artisans). Toutefois, lorsque la valeur du bien affecté dépasse 30 000 euros (un bien immobilier ou une camionnette utilitaire par exemple), il est nécessaire de faire évaluer la valeur du bien par un expert.

Dettes et responsabilité de l'entrepreneur

En revanche, pour l'entrepreneur, le risque de voir ses biens personnels engagés pour payer les dettes de l'entreprise n'a que peu d'impact sur le choix entre Eurl et Eirl. En effet, ces deux formes d'entreprise protègent le patrimoine personnel de l'entrepreneur contre les dettes de l'entreprise :

  • Pour l'Eurl, seuls les apports de l'associé unique à l'Eurl (argent, voiture, local, ...) peuvent être engagés, le patrimoine de l'entreprise devant être distingué de celui de l'entrepreneur
  • Pour l'Eirl, seuls les biens affectés à l'activité figurant dans la déclaration d'affectation peuvent être engagés.

Impôt et fiscalité

Peu de différences existent entre les deux statuts d'un point de vue fiscal. Les deux entreprises sont par défaut soumises à l'impôt sur le revenu et offrent toutes les deux la possibilité d'opter pour l'imposition de leur bénéfice à l'impôt sur les sociétés. Lorsque l'entrepreneur opte pour ce choix, les bénéfices sont imposés dans les mêmes conditions aussi bien pour l'Eirl que pour l'Eurl.

Transformation en SARL

Principal inconvénient de l'Eirl : en cas de projet de développement de l'entreprise, l'entrepreneur devra transformer son entreprise en société (en SARL le plus souvent) pour pouvoir accueillir des investisseurs. Le choix de l'Eurl est dans ce cas beaucoup plus adapté au développement de votre structure puisque l'entrée d'un ou plusieurs associés fera automatiquement basculer l'entreprise en SARL.


A voir également :

Ce document intitulé « Eirl ou Eurl - Comparatif et critères de choix » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une