ISF : dettes et biens exonérés

Septembre 2016

L'impôt de solidarité sur la fortune est calculé sur le patrimoine net du contribuable, déduction faite des dettes.

En revanche, il n'est pas tenu compte des emprunts contractés pour acquérir des biens exonérés d'ISF (titres de sociétés, etc.).

Précision importante apportée par la Cour de cassation : les dettes liées à l'acquisition ou aux travaux portant sur la nue-propriété d'un immeuble sont déductibles de l'actif du nu-propriétaire. En effet, si le nu-propriétaire n'est pas redevable de l'ISF, la nue-propriété n'est pas pour autant un bien exonéré dans la mesure où c'est l'usufruitier qui paie l'ISF sur la valeur en pleine propriété. (arrêt du 31 mars 2009, N°08-14.645)


A voir également :

Ce document intitulé « ISF : dettes et biens exonérés » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une