Grosses réparations - définition

Septembre 2016


Définition


Les grosses réparations sont celles qui, d'après l'article 606 du Code civil, affectent l'immeuble dans sa structure et sa solidité générale : « Les grosses réparations sont celles des gros murs et des voûtes, le rétablissement des poutres et des couvertures entières. Celui des digues et des murs de soutènement et de clôture aussi en entier. »

Exemples


Exemples donnés par la jurisprudence : les travaux de remise en état des lieux loués après inondations, des travaux destinés à prévenir le risque d'inondation, la mise en conformité de toitures, la réfection d'installations électriques, la reprise d'une fuite d'eau en cave, la réparation d'une canalisation détériorée par le gel par manque de calorifugeage, etc.

En cas de démembrement de propriété, les grosses réparations sont en principe à la charge du nu-propriétaire. Voir Grosses réparations : déduction par le nu-propriétaire.


A voir également :

Ce document intitulé « Grosses réparations - définition » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une