Accès à l'immeuble et AG de copropriété

Novembre 2017

D'après la loi du 10 juillet 1965 sur la copropriété, les décisions sur les modalités d'ouverture des portes d'accès aux immeubles sont prises à la majorité des membres du syndicat représentant au moins les deux tiers des voix (article 26).

L'éventuelle fermeture totale de l'immeuble doit être compatible avec l'exercice d'une activité au sein de l'immeuble (exemples : médecin, avocat, etc.) si elle est autorisée par le règlement de copropriété. La décision d'ouverture est valable jusqu'à la tenue de l'assemblée générale suivante.

Dès lors, la situation la plus classique est donc la fermeture des accès à l'immeuble, puisqu'il faut recourir à la majorité qualifiée pour décider de leur ouverture, ouverture valable jusqu'à la tenue de l'assemblée générale suivante.

Lors de cette assemblée, il sera décidé ou non de reconduire la décision précédente. À défaut, elle deviendra automatiquement caduque.


Publié par ericRg.
Ce document intitulé « Accès à l'immeuble et AG de copropriété » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une