Mandat d'arrêt (définition)

Septembre 2016


Définition


Un mandat d'arrêt est un ordre donné par le juge d'instruction aux forces d police ou de gendarmerie, de rechercher et d'arrêter une personne mise en examen puis de la conduire dans une maison d'arrêt où cette personne sera détenue.
Le mandant d'arrêt est un des pouvoirs du juge d'instruction dans le cadre de son enquête. Il doit être distingué du mandat de dépôt, du mandat d'amener ou du mandat de comparution.

Procédure


Le mandat d'arrêt est soumis à la procédure de l'article 133 du Code de procédure pénale. Ainsi, la personne arrêtée doit être présentée dans les 24H suivant son arrestation devant le juge d'instruction. Cette présentation devant le juge vise à procéder à son interrogatoire et, le cas échéant, statuer sur son placement en détention provisoire.
En pratique, il arrive néanmoins que l'arrestation ait lieu loin du bureau du juge d'instruction. Dans ce cas, la loi prévoit que lorsque l'arrestation est faite à plus de 200 km du siège du juge d'instruction sans qu'il soit possible de mener la personne devant le juge dans les 24h, la personne arrêtée doit être conduite devant le juge des libertés et de la détention du lieu de l'arrestation.


A voir également :

Ce document intitulé « Mandat d'arrêt (définition) » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une