Remboursement optique - frais de santé

Décembre 2016

La Sécurité sociale ne couvre qu'une faible partie de l'équipement optique. Pour bénéficier d'une couverture plus importante, mieux vaut souscrire une complémentaire santé auprès d'une mutuelle, d'une compagnie d'assurances ou d'un organisme de prévoyance. Quelles sont les règles en matière de remboursement optique de la Sécurité sociale ? Comment choisir une complémentaire santé ? Quels sont les plafonds de remboursement optique autorisés ? Quelles sont les bases de remboursement optique de la Sécurité sociale ?


Définition

Le remboursement optique est une prise en charge des frais d'optique par un organisme de santé lors d'une prescription de verres correcteurs, de montures ou de lentilles par un ophtalmologiste.

Modalités de remboursement

Les modalités de remboursement d'un équipement optique sont fixées par la LPP (liste des produits de prestations) servant de base pour la prise en charge des frais médicaux par l'Assurance maladie. En matière d'optique, celle-ci couvre à hauteur de 60% sur la base des tarifs officiels. En fonction de l'âge de l'assuré, le remboursement des verres et des montures est variable. Pour les jeunes de moins de 18 ans, le tarif servant de base de remboursement des verres est compris entre 12,04 et 66,62 euros suivant le degré de correction optique et le type de verre. Quant aux montures de lunettes, elles sont remboursées à 60% sur la base d'un tarif fixé à 30,49 euros. Les personnes âgées de plus de 18 ans bénéficient d'un remboursement minoré, à savoir 60% de la base du tarif fixé, soit 2,84 euros pour les montures et 2,29 à 2,54 euros pour les verres correcteurs selon leur type. En ce qui concerne les lentilles de contact, elles sont remboursées à 60% du forfait annuel fixé à 39,48 euros par oeil.

Choisir sa complémentaire santé

Chaque complémentaire santé pratique des tarifs de remboursement optique plus ou moins importants. En fonction du niveau de couverture, le montant de la prise en charge de la monture, des verres correcteurs et des lentilles diffère. En effet, certains organismes de santé proposent des remboursements optiques limités à 100%, voire 200 ou 300% de la base du tarif de la Sécurité sociale.

Dans ce cas, la complémentaire santé prend en charge les frais optiques calculés sur la base de l'Assurance maladie, à savoir une fois pour 100%, deux fois pour 200%, trois fois pour 300%. Pour exemple, un tarif de base de remboursement de 12,04 euros correspond à un montant de prise en charge de 36,12 euros par la complémentaire santé pour un niveau correspondant à 300% de la base de l'Assurance maladie. Selon la formule choisie, certains organismes de complémentaire santé peuvent prendre en charge 100% de la base de remboursement auxquels s'ajoute un montant forfaitaire.

D'autres allouent seulement un forfait variable selon les organismes et le niveau de couverture choisi par l'assuré. Avant de souscrire une assurance complémentaire santé, mieux vaut comparer les différentes formules proposées ainsi que les niveaux de remboursement optique."


A voir également :

Ce document intitulé « Remboursement optique - frais de santé » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une