Voies de recours dites ordinaires (définition)

Décembre 2016

Les voies de recours ordinaires désignent :
  • l'appel : il vise à réformer ou annuler une décision rendue par un tribunal en premier ressort.
  • l'opposition : recours ouvert à une personne contre une décision rendue par défaut. Ce recours permet un réexamen de l'affaire par le tribunal qui a déjà statué



Source : Minist. de la Justice

A voir également :

Ce document intitulé « Voies de recours dites ordinaires (définition) » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une