Quelles aides financières pour les étudiants

Septembre 2016

Différentes aides financières sont disponibles pour les étudiants. Elles concernent en priorité les jeunes issus de familles aux revenus modestes, qui peuvent bénéficier de bourses sur critères sociaux ou d'aides au logement. Les étudiants autonomes, en rupture familiale ou qui souhaitent étudier à l'étranger peuvent également obtenir des aides à travers des dispositifs spécifiques.


Les bourses sur critères sociaux

Ces bourses étudiants sont destinées aux jeunes issus de familles modestes. Le montant de la bourse accordée s'aligne sur les revenus familiaux suivant un système de 9 échelons, notés de 0 à 7. L'échelon 0 correspond à une exonération des frais d'inscription, l'échelon 7 au montant maximum de l'aide financière à l'étudiant pour les familles aux revenus les plus faibles.

Notons que, suite à la réforme de 2014, la catégorie 0 bis offre une aide financière aux étudiants qui ne pouvaient en bénéficier auparavant. Les demandes de bourse sur critères sociaux se font par la constitution d'un dossier social étudiant (DSE), disponible en ligne sur le site du CROUS (Centre régional des oeuvres universitaires et sociales). Cette demande doit être effectuée l'année précédant la rentrée universitaire.

Les aides au logement

L'allocation au logement social (ALS) est la plus répandue des aides au logement. Elle est attribuée pour un logement bénéficiant d'un confort minimum et dont le bail est établi au nom de l'étudiant. L'allocation personnalisée au logement (APL) est, elle, versée au locataire d'un logement conventionné.

Ces deux aides financières sont attribuées par la CAF sur critères sociaux, et ne peuvent être cumulées avec les prestations familiales versées aux parents. Ainsi, un étudiant bénéficiaire d'une aide au logement est considéré comme séparé du foyer fiscal de ses parents.

Les aides financières pour étudier à l'étranger

Pour les étudiants boursiers souhaitant étudier ou effectuer un stage à l'étranger, une aide à la mobilité internationale peut être accordée en complément des bourses. Elle est attribuée et versée non par le CROUS, mais par l'établissement d'enseignement supérieur auquel l'étudiant est inscrit. Le montant de l'aide est de 400 euros mensuels, sur une durée pouvant aller de 2 à 9 mois.

Les étudiants non boursiers pourront également bénéficier d'une aide financière dans le cadre du programme Erasmus +. Elle n'est pas destinée à couvrir l'ensemble des frais sur place, mais à compenser la différence de coût des études due au séjour à l'étranger. Le montant varie selon le coût de la vie dans le pays d'accueil.

Enfin, des établissements étrangers accordent aussi des bourses aux étudiants venus d'autres pays, selon leurs propres critères (souvent liés au niveau d'étude et au mérite). C'est notamment le cas d'universités et de grandes écoles aux États-Unis et au Canada.

Autres aides financières pour étudiants non boursiers

Le fonds national d'aide d'urgence (FNAU) peut intervenir auprès des étudiants rencontrant de graves difficultés (perte de revenus, rupture familiale...). Cette aide s'adresse à ceux dont la situation ne permet pas de toucher une bourse, mais qui ont besoin d'une aide ponctuelle (par exemple pour payer leur loyer).

Pour les étudiants qui connaîtraient des difficultés durables, il existe aussi une aide financière annuelle, non cumulable avec les bourses. Dans tous les cas, l'aide d'urgence est versée par le CROUS après examen de la situation.


A voir également :

Ce document intitulé « Quelles aides financières pour les étudiants  » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une