L'assurance habitation résidence secondaire

Décembre 2016

L'assurance habitation pour résidence secondaire ressemble à la multirisque d'une maison ; seule la garantie vol peut être différente, et la responsabilité civile des occupants peut ne pas toujours être utile. Le propriétaire doit se couvrir contre le recours d'autrui, et protéger ses biens mobiliers et immobiliers. Quelle assurance choisir pour sa résidence secondaire ? Quelles sont les garanties nécessaires auxquelles souscrire ?


Assurance spécifique pour résidence secondaire ?

Il n'y a pas à proprement parler d'assurance habitation spécifique aux résidences secondaires. Si certains assureurs proposent des formules toutes prêtes, celles-ci n'ont en fait que peu de différences avec celles d'une résidence principale, la plus notable se situant au niveau de la garantie vol. En effet, certains contrats, incluant une clause d'inhabitation, suspendent l'indemnisation lorsque le bien immobilier n'est pas occupé pendant quatre-vingt-dix jours consécutifs, voire soixante jours pour certains.

Or, les propriétaires d'une résidence secondaire peuvent très bien ne s'y rendre que quelques mois maximum dans l'année ; dans ce cas, il est donc recommandé à l'acquéreur de s'assurer que le contrat qu'on lui propose ne présente pas de clause d'inhabitation.

Assurance responsabilité civile des occupants ?

Les assurances multirisquess habitation incluent généralement une responsabilité civile des occupants envers autrui. Cependant un propriétaire en possède déjà une, comprise dans son contrat pour résidence principale. Il peut être intéressant de rechercher une formule moins chère, n'incluant pas la responsabilité civile des personnes ; il reste toutefois recommandé de s'adresser à l'assureur de sa résidence principale afin de savoir dans quelle mesure la responsabilité civile des occupants s'étendra à la résidence secondaire.

Garanties pour assurer une résidence secondaire

Un propriétaire n'est pas obligé d'assurer sa résidence secondaire. Étant donné qu'il reste responsable des dommages causés à autrui, il lui est cependant fortement recommandé de souscrire une garantie contre le recours des voisins et tiers. Cette clause pourra donner lieu à une indemnisation si un sinistre ayant son origine dans la résidence secondaire provoque des dégâts sur la propriété d'autrui. Il ne faut pas non plus oublier d'assurer murs et mobilier contre toutes sortes de sinistres : dégâts des eaux, incendies et explosions font partie des clauses importantes. N'oublions pas les tempêtes et catastrophes naturelles, en particulier dans certaines zones géographiques. Choisir une garantie contre les cambriolages est une bonne précaution, toutefois certains assureurs exigeront certaines normes de sécurité dès lors qu'il s'agit d'une résidence secondaire.

Peut-on se servir de l'assurance de sa maison ?

Il est toujours possible de se servir de la multirisques d'une habitation principale sur une résidence secondaire. Dans ce cas, l'assureur propose une augmentation des cotisations, et étend les garanties du contrat existant au nouveau bien immobilier. Si cette solution présente l'avantage de la simplicité, le propriétaire va trop souvent constater un doublement de sa prime. Il vaut toujours la peine de prendre le temps de comparer les tarifs et les garanties ; en effet, une opportunité pourrait permettre d'obtenir une formule plus avantageuse sur la résidence secondaire.


A voir également :

Ce document intitulé « L'assurance habitation résidence secondaire » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une