Assurance santé animaux

Décembre 2016

Qu'il s'agisse d'un chat, d'un chien, ou encore de ce que l'on appelle un nouvel animal de compagnie (NAC), un animal a parfois besoin d'être soigné. Mais les frais liés aux soins vétérinaires sont parfois très élevés, et peuvent représenter un budget conséquent pour un ménage. Les organismes d'assurances proposent donc des contrats d'assurance santé animaux. Pourquoi y souscrire ? Que garantissent-ils et quelles sont leurs spécificités ? Petit tour d'horizon de l'assurance santé pour les animaux.


Tous les propriétaires d'animaux le savent : faire soigner son chien, son chat ou tout autre animal de compagnie coûte souvent très cher. Pourtant, il n'est pas question de renoncer à traiter son compagnon pour une question de prix. Certains propriétaires peuvent cependant être obligés de reporter une intervention chirurgicale ou un soin particulier faute de moyens ; à titre d'exemple, les tarifs pour la stérilisation d'un chien varient entre 150 et 400 € selon la taille de l'animal. Un simple bilan sanguin peut grimper jusqu'à 100 €, tandis qu'une simple consultation se facture environ 60 €.

Souscrire une assurance santé pour son animal

Certes, assurer son animal de compagnie n'est pas une obligation pour un propriétaire, contrairement par exemple à une assurance automobile. Mais la santé d'un animal est souvent plus précieuse pour ses maîtres, et la vie d'un animal domestique peut être longue : les risques qu'il soit un jour confronté à la maladie ou à un accident sont ainsi non négligeables, et peuvent être anticipés grâce à la souscription d'une assurance santé pour animaux.

En effet, les soins vétérinaires sont onéreux. Des honoraires du vétérinaire aux frais médicaux en passant par d'éventuelles interventions chirurgicales, les dépenses de santé d'un animal peuvent grimper rapidement. Certains propriétaires peuvent parfois être contraints de reporter un soin faute de moyens financiers suffisants : c'est pour éviter ce type de situation que l'assurance santé pour animaux s'impose comme une bonne alternative.

Les garanties des assurances santé pour animaux

Il n'existe pas une seule assurance santé pour animaux, mais une multitude ! En la matière, les compagnies d'assurances proposent de nombreuses formules adaptées aux besoins et aux particularités de chaque espèce domestique.

Il est vrai qu'un chat et un chien ne sont pas confrontés à des risques exactement similaires ; aussi, les couvertures proposées diffèrent. Les tarifs des assurances santé également : plus le coût annuel de l'assurance sera élevé, plus, logiquement, l'indemnisation des soins vétérinaires le sera aussi.

À noter cependant : les remboursements annuels sont généralement soumis à un plafond, à connaître avant de signer le contrat. En termes de garanties, les contrats peuvent prendre en charge :

  • les honoraires des vétérinaires ;
  • les frais d'hospitalisation ;
  • les frais médicaux : radiographies, analyses sanguines... ;
  • le coût des médicaments ;
  • les frais d'obsèques...

Spécificités et exclusions

La grande majorité des assurances santé pour animaux prévoient un délai de carence. Cette période d'attente correspond à l'intervalle entre la souscription du contrat et sa mise en oeuvre effective.

Cela permet à l'organisme d'assurer que l'animal concerné par le contrat ne souffrait pas d'une maladie avant la souscription, que le propriétaire aurait dissimulée afin de pouvoir bénéficier d'une couverture immédiate. Ainsi, le délai de carence est une disposition légale qui évite les déclarations fallacieuses des propriétaires.

En cas de doute, l'assureur pourra exiger la remise d'un certificat d'examen de santé de l'animal. Les organismes d'assurances pratiquent également certaines exclusions d'animaux : l'âge de l'animal fait partie des critères les plus courants, puisque la plupart des assureurs refusent les animaux trop jeunes ou trop âgés.

Des tarifs variables selon les garanties

Les organismes d'assurances proposent différentes formules pour couvrir les animaux, pouvant aller de la formule la plus basique qui indemnise uniquement les grosses interventions, à la formule plus complète qui prend également en charge la plupart des frais courants, tels que les séances de vermifuge ou la vaccination.

Pour ce type de contrats, les prix de l'assurance fluctuent entre 10 et 25 € par mois pour un chien, contre 7 à 20 € en moyenne pour un chat. Il faut également savoir que la race et l'âge sont des critères pouvant faire varier le montant mensuel de l'assurance pour animal. Un tel investissement financier s'avérera particulièrement judicieux et précieux en cas de nécessité d'une intervention chirurgicale sur l'animal, qui peut occasionner des dépenses extrêmement élevées.

Les surprimes

Si les assureurs proposent une large gamme de formules et de garanties, ils n'acceptent pas tous les animaux. En effet, la plupart d'entre eux fixent des conditions relatives à l'âge : à titre d'exemple, les chiens acceptés ont généralement entre 3 mois et 10 ans. Pour les chats, la limite d'âge est légèrement supérieure à 10 ou 11 ans car, statistiquement, ils vivent plus vieux.

Les animaux plus âgés peuvent malgré tout bénéficier d'une assurance particulière, sur laquelle une surprime de 10 à 15 % du montant de la cotisation de départ sera ajoutée lorsque l'animal dépassera les 12 ans. À noter également : le pedigree d'un chien ou d'un chat est un paramètre pouvant augmenter le montant de la cotisation.

Crédits photo : © Carola Schubbel - Fotolia.com


A voir également :

Ce document intitulé « Assurance santé animaux » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une