Prime d'activité : le simulateur de la CAF

Septembre 2016


Le montant de la nouvelle prime d'activité entrée en vigueur le 1er janvier 2016 est complexe à calculer. Elle est destinée aux personnes de plus de 18 ans qui exercent une activité professionnelle et qui perçoivent moins de 1 500 € nets par mois. Mais le montant de la prime d'activité varie selon la situation familiale et les ressources du bénéficiaire.

Étant donné la complexité des barèmes, mieux vaut utiliser le simulateur de la CAF pour savoir si vous avez droit à la prime d'activité et pour en calculer le montant.

Le simulateur de la CAF ne donne qu'une estimation de la prime, le montant final pouvant légèrement varier après étude définitives du dossier.

Une fois affiché le simulateur, vous devez :

  • préciser si vous résidez en France
  • mentionner votre code postal et votre date de naissance
  • préciser si vous êtes propriétaire de votre logement ou logé à titre gratuit
  • mentionner, pour les trois mois précédents, le montant :
    • de vos allocations logement,
    • de prestations familiales
    • des revenus professionnels

Un montant estimé vous est immédiatement communiqué avec un récapitulatif des données transmises. Si vous ne touchiez pas déjà le RSA, vous pouvez laisser vos coordonnées et votre adresse email afin que la Caf vous recontacte pour faire votre demande de prime d'activité en ligne. Ces demandes en ligne peuvent être adressées depuis le 12 janvier.

Si vous n'avez toujours pas fait votre demande de prime d'activité, vous pouvez quand même bénéficier de la prime du mois de janvier de façon rétroactive si vous faites votre demande avant le 1er avril 2016 (article 60 III de la loi Rebsamen).

Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net


A voir également :

Ce document intitulé « Prime d'activité : le simulateur de la CAF » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une