Les marques parlent aux lecteurs

Mutuelle : les points de vigilance pour faire son choix

Septembre 2016

Face à la multitude des acteurs et des garanties, il n’est pas toujours facile de comparer et choisir une complémentaire santé en phase avec ses besoins réels. Les conseils de Thibaud B, expert santé AG2R LA MONDIALE.

La première étape consiste à vous interroger sur votre consommation de soins. Vous rendez-vous souvent chez le médecin ? Prenez-vous des médicaments régulièrement ? Respectez-vous le parcours de soins coordonnés ? Votre médecin est-il adhérent au Contrat d’Accès aux Soins ? Avez-vous recours à des thérapies non remboursées par la Sécurité sociale, type ostéopathie ? Portez-vous de lunettes ? Un appareil orthodontique ? Prévoyez-vous des soins dentaires ? En répondant à ces questions, vous pourrez estimer vos dépenses et les confronter aux garanties et aux montants des cotisations.

Renseignez-vous de savoir si les contrats de complémentaire santé que vous envisagez ont ou non le statut de contrat responsable. Car si ce dispositif garantit un minimum de remboursement, il est aussi destiné à encadrer les dépenses de santé et impose des plafonds notamment pour les consultations et en optique. À propos des plafonds, comparez leur durée. Prenons l’optique par exemple, dans le cadre d’un contrat responsable, hormis cas particuliers, vous avez droit à une monture tous les deux ans à hauteur de 150 € ; avec d’autres mutuelles non adhérentes au dispositif, vos dépenses pourront être plus ou moins prises en charge et plafonnées sur un an par exemple.

Avant de souscrire, pensez à demander s’il y a un délai de carence avant la prise en charge et quels sont les délais de remboursement. AG2R LA MONDIALE rembourse dans les 48 heures qui suivent les frais. C’est important dans le cas d’avances importantes.

Outre la couverture des dépenses, vous pouvez aussi faire entrer dans la balance les services associés pour non seulement optimiser votre budget mais aussi faciliter votre quotidien : cela passe chez AG2R LA MONDIALE par une carte de tiers payant qui évite d’avancer certains frais, l’accès à un réseau de partenaires en optique et en audio prothèses pour bénéficier de tarifs préférentiels, mais aussi les services d’assistance et d’information.

Vous pouvez enfin porter votre attention sur les conditions de remboursement dans le cadre du Contrat d’Accès aux Soins (CAS). Il s’agit d’un contrat signé entre la Sécurité sociale et un médecin et par lequel il s’engage à stabiliser son taux moyen de dépassement d’honoraires. Pour les assurés, cela se traduit par des tarifs proches de la base « Sécurité sociale » et un meilleur remboursement de la part des Complémentaires de santé sur les honoraires des médecins signataires. Il faut en effet souligner que les complémentaires santé ont désormais obligation de limiter les remboursements liés à des dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins non-signataires du CAS.
Regardez bien le détail des garanties et les différences de remboursements entre médecins ayant adhéré ou non au CAS.

Pour en savoir plus ou prendre contact avec un conseiller, rendez-vous sur ag2rlamondiale.fr

© Le Square-Franck Benausse
CHARTÉE AG2R LA MONDIALE

Ce document intitulé « Mutuelle : les points de vigilance pour faire son choix » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une