Les marques parlent aux lecteurs

Transmission de patrimoine : les avantages de l'assurance-vie

Décembre 2016

Lorsqu’on évoque la transmission d’un patrimoine, on pense aux frais et taxes susceptibles d’amputer l’héritage. Dans certaines situations, on se demande aussi comment léguer un capital hors héritiers directs. Focus sur l’assurance vie, la solution souple et fiscalement intéressante avec Joanny B. et Antoine V., experts épargne, AG2R LA MONDIALE

Une fiscalité avantageuse

De manière générale, les héritiers, à l’exception du conjoint ou du partenaire de pacs doivent payer des droits de succession. Une façon d’éviter cette taxation en toute légalité est de souscrire une assurance vie et de désigner le ou les personnes à qui vous souhaitez léguer votre épargne dans ce qui se nomme la clause bénéficiaire. Selon la fiscalité privilégiée de l’assurance vie, chaque bénéficiaire pourra hériter jusqu’à 152 500 € hors droits de succession si vous avez alimenté votre contrat avant vos 70 ans. Jusqu’à 30 500 € pour l’ensemble de vos bénéficiaires après 70 ans.

La liberté de choisir ses héritiers

L’assurance vie présente un intérêt majeur qui est de vous laisser l’opportunité de désigner comme bénéficiaire un membre de votre famille ou toute autre personne de votre choix, sans forcément qu’il y ait de lien de parenté entre vous. Il peut s’agir par exemple de votre concubin(e), d’un frère ou d’une sœur qui sinon n’hériteraient pas forcément/dans tous les cas. C’est au moment de la souscription de votre assurance vie que vous désignez le ou les bénéficiaires. Vous indiquez aussi la répartition entre chaque. Mais rien n’est figé. Vous pouvez à tout moment modifier la clause. Seule exception, si un bénéficiaire accepte le bénéfice du contrat (et vous confirmez cette acceptation).

Une solution évolutive au fil de la vie

Pour ce qui concerne le rendement de l’assurance vie, il faut savoir que les contrats d’assurance vie sont généralement multisupport. Avec les fonds en euros, aussi appelés actif général, ils sont bâtis à partir de placements dont les intérêts sont acquis quoi qu’il arrive et des supports financiers plus risqués mais avec des perspectives de performances plus élevées dans la durée appelés « unités de compte* ». La répartition du capital entre sécurité et risque peut être modifiée au cours de la vie du contrat. Vous pouvez choisir de piloter vous-même la répartition des placements ou de faire appel à des experts comme les conseillers AG2R LA MONDIALE, familiers des produits financiers au quotidien.

* Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur des unités de compte n’est pas garantie mais est sujette à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

Un capital disponible de votre vivant

Contrairement à une donation, avec l’assurance vie, le capital reste votre propriété de votre vivant (hors acceptation –lire ci-dessus). Vous pouvez par exemple utiliser tout ou partie de votre épargne pour un projet ou pour faire face à un coup dur le cas échéant. Il faut noter que, si l’argent n’est jamais bloqué, l’assurance vie ouvre droit à une fiscalité allégée en matière d’impôts sur le revenu, surtout après 8 ans.

Pour en savoir plus ou pour contacter un expert, rendez-vous sur ag2rlamondiale.fr

© Photo Le Square-Franck Benausse
CHARTÉE AG2R LA MONDIALE

Ce document intitulé « Transmission de patrimoine : les avantages de l'assurance-vie » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une