Motos et scooters - Contrôle technique obligatoire en 2017

Décembre 2016

Les règles applicables au contrôle technique des voitures ne concernent pas les motos et aux scooters. Mais la réglementation routière changera à partir d'octobre 2017 en ce qui concerne la vente et l'achat de deux-roues.


Réglementation

Les propriétaires de voitures (véhicules particuliers) doivent faire faire un contrôle technique tous les 2 ans dès lors que leur véhicule a plus de 4 ans. Toutefois, les motos et les scooters sont dispensés de cette obligation.

Mais d'autres règles spécifiques s'appliquent lorsque le propriétaire compte vendre son véhicule.

Vente

Lorsque le propriétaire d'une voiture de plus de 4 ans souhaite la vendre, il doit obligatoirement faire réaliser un contrôle technique. Ce dernier doit dater de moins de 6 mois (ou de moins de 2 mois en cas de contre-visite).

Actuellement, cette obligation ne s'applique pas aux deux-roues. Mais le ministère de l'Intérieur compte modifier la réglementation routière applicable aux ventes de motos et de scooters. Désormais, le propriétaire d'un deux-roues devra faire réaliser un contrôle technique avant de pouvoir vendre son véhicule. Les points examinés porteront notamment sur les freins, la vitesse ou la signalisation. Cette nouvelle mesure, contestée par les associations de motards, devrait normalement entrer en vigueur à compter du 1er octobre 2017.

Cette nouvelle obligation de contrôle technique viendra s'ajouter à la liste des documents obligatoires en cas de vente d'une moto d'occasion.

Prix

Selon Emmanuel Barbe, délégué à la sécurité routière, le coût du contrôle technique d'un deux-roues devrait être situé entre 50 et 70 euros.

Crédits photo : 123RF - Thanthima Limsakul


A voir également :

Ce document intitulé « Motos et scooters - Contrôle technique obligatoire en 2017 » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une