Panneaux solaires photovoltaïques : prix et installation

Septembre 2016

Le recours aux panneaux solaires photovoltaïques permet de produire une énergie « propre » tout en présentant certains atouts financiers. Voici quelques règles à connaître lorsque vous envisagez ce type d'installation.

Voir les réductions d'impôt pour travaux d'économie d'énergie


Définition


En pratique, deux types de panneaux solaires doivent être distingués : les thermiques, qui absorbent l'énergie solaire pour la convertir en chaleur, et les photovoltaïques, qui permettent de transformer l'énergie solaire en électricité. Ces derniers sont les plus répandus. Leur utilisation peut avoir différents objectifs :

  • alimenter en électricité une partie de l'habitation ;
  • fournir l'énergie nécessaire au fonctionnement spécifique d'une installation, les panneaux pouvant, par exemple, alimenter l'éclairage d'un jardin ou l'utilisation d'appareils électroménagers.

Le rachat par EDF


Le recours au photovoltaïque ouvre également la possibilité de produire de l'électricité en partenariat avec EDF via une demande de raccordement au réseau. EDF pourra alors racheter tout ou partie de l'électricité produite par vos panneaux solaires.

Les tarifs de rachat d'électricité font désormais l'objet d'ajustement tous les trimestres.

Prix et crédit d'impot


Le principal inconvénient du panneau solaire réside dans le montant de son achat qui constitue un véritable investissement financier. Le coût total moyen d'une installation (matériel et main d'oeuvre compris) chez un particulier est le plus souvent situé entre 15 000 et 20 000 €. Ces prix dépendent notamment de la nature des panneaux (surface et composition) et des emplacements envisagés. Cependant, avec le développement du marché, les coûts moyens de ces installations suivent une baisse régulière.

La loi permet aux acheteurs de panneaux solaires photovoltaïques de bénéficier d'un crédit d'impôt sur le revenu égal à un pourcentage du prix des équipements achetés. Jusqu'alors égal à 50 %, le projet de loi de finances 2011 prévoit de réduire ce taux en le fixant désormais à 25 %. Cette disposition sera applicable pour tous les achats effectués à compter du 29 septembre 2010.

L'installation


Le plus souvent, les panneaux solaires sont placés sur le toit (par intégration à la toiture ou surimposition). Mais ils peuvent également être installés à d'autres emplacements tels qu'un mur, une terrasse ou un jardin. Dans tous les cas, plusieurs considérations doivent être prises en compte dans ce choix :

  • une considération technique : le panneau solaire doit être placé de façon à pouvoir maximiser son rendement ;
  • une considération esthétique : le panneau solaire doit s'harmoniser avec votre habitation en prenant en compte l'architecture de cette dernière.

Un professionnel procédera à l'installation du système. Celui-ci comprend notamment, outre la pose des panneaux, la mise en place des éléments assurant la transmission et la transformation du courant électrique (câblages, onduleurs, etc.) ainsi que des compteurs. L'installateur s'assurera également de la sécurisation et de l'étanchéité du système.


A voir également :

Ce document intitulé « Panneaux solaires photovoltaïques : prix et installation  » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une