Vignette pollution 2017 à Paris – Réglementation et sanction

Janvier 2017

Avant le lundi 16 janvier 2017, les automobilistes doivent se procurer une nouvelle vignette pour pouvoir circuler à Paris sans risque de contrôle ou d'amende  : la pastille anti-pollution « crit'air ». Mode d'emploi.


Ce qui change

Afin de réguler la circulation routière les jours de grands pics de pollution, des règles de circulation alternée sont régulièrement mises en place à Paris. Pendant cette période, seuls les véhicules dont les plaques ont un numéro pair ou impair peuvent circuler alternativement d'une journée sur l'autre dans la capitale.

Ces règles de régulation de trafic changeront en 2017. Paris deviendra alors une zone à circulation restreinte (ZCR). Les autorités se fonderont désormais sur les pastilles « crit'air » (déployées au niveau national) pour autoriser ou non certains véhicules à circuler les jours où les taux de pollution augmentent (et non uniquement en cas de « grands pics »). En fonction du niveau de pollution, les véhicules dont les pastilles indiquent les taux les plus polluants (les véhicules diesel les plus anciens par exemple) auront interdiction de circuler. La ville de Paris pourra également réserver certaines places de stationnement aux véhicules les moins polluants.

Ces vignettes sont en fait des certificats répartis en 6 catégories, chacune correspondant à un niveau d'émission de polluants. Ces pastilles prennent la forme d'un autocollant rond de couleur à apposer en bas à droite du pare-brise. Les véhicules qui circuleront avec une pastille correspondant à un taux de pollution trop important seront sanctionnés par une amende en cas de contrôle par les forces de l'ordre.

Heures de circulation

Ces nouvelles règles s'appliqueront du lundi au vendredi, de 8h à 20h.

Moto

Le système des vignettes de pollution sera applicable aux voitures mais également aux deux-roues. L'autocollant doit être apposé de manière visible à l'avant de la moto ou du scooter.

Classement

Le classement de votre véhicule dépend à la fois de sa motorisation (essence, diesel ou électrique) et de sa date d'immatriculation. Voici la grille applicable.


Crédit photo : site du ministère du développement durable.

Interdiction

Les véhicules les plus polluants n'ont quant à eux plus le droit de circuler en semaine quel que soit le taux de pollution constaté. Il s'agit des véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997. Ils ne peuvent rouler qu'entre 20h et 8h du matin ainsi que les week-ends et les jours fériés.

Des exceptions existent néanmoins pour les commerçants des marchés alimentaires parisiens et les conducteurs de voiture de collection.

Demande

Les pastilles peuvent être commandées directement sur internet via le site gouvernemental dédié. Attention : certains sites peu scrupuleux tentent de vous vendre ces pastilles à des prix largement supérieurs.

Prix

La demande coûte 4,18 euros. Ce montant comprend le prix de la vignette (3,70 euros) et les frais d'envoi (48 centimes). Le paiement se fait en ligne par carte bancaire.

Date d'entrée en vigueur

Les nouvelles règles entrent en vigueur le 16 janvier 2017 à Paris.

Amende

Le contrevenant qui roulerait sans respecter la réglementation applicable en matière de pollution s'expose à une amende de 68 euros (montant minoré à 45 euros et majoré à 180 euros).

Le simple fait de rouler sans pastille tout en ayant le droit de circuler ne devrait toutefois pas être sanctionné. Le conducteur qui circulerait sans vignette risque toutefois de se faire plus souvent contrôlé par les forces de l'ordre si son véhicule est ancien.

A voir également


Publié par Matthieu-B. Dernière mise à jour le 14 janvier 2017 à 16:35 par Matthieu-B.
Ce document intitulé « Vignette pollution 2017 à Paris – Réglementation et sanction » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une