Devoir de secours et obligation alimentaire

Septembre 2016

Quelle est la différence entre obligation alimentaire et devoir de secours. Ce que le Code civil impose aux personnées séparées, aux enfants et aux parents.


En cas de difficultés financières et matérielles, on est en droit d'attendre une aide de la part des membres de sa famille. C'est une obligation morale, mais aussi juridique, imposée par le Code civil.

Obligation alimentaire

Les enfants ont ainsi une obligation alimentaire, au sens large du terme, envers leurs ascendants. Et réciproquement.

Cette obligation est également imposée aux gendres et aux belles-filles envers leur beau-père et leur belle-mère, mais elle cesse lorsque celui des époux qui produisait l'affinité et les enfants issus de son union avec l'autre époux sont décédés (article 206 du Code civil).

Devoir de secours

Les époux sont également soumis à un devoir de secours réciproque.

Mais ce devoir de secours passe avant l'obligation alimentaire des enfants. En d'autres termes, un père ou une mère dans le besoin doit d'abord recevoir des subsides de la part de son conjoint. C'est seulement si ce dernier ne peut les fournir que les enfants sont alors mis à contribution.


A voir également :

Ce document intitulé « Devoir de secours et obligation alimentaire » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une