Sondages législatives 2017 - Les derniers sondages

Mai 2017

Le point sur les derniers sondages concernant les législatives de juin 2017 en France.

Les législatives n'auront lieu qu'en juin (cf. les dates des législatives 2017). Mais dans les semaines qui précèdent le scrutin, les sondeurs font des projections afin de savoir approximativement combien de circonscriptions (et donc combien de mandats de députés) pourront remporter chacun des partis politiques en lice, et si le nouveau Président Macron pourra ou non obtenir une majorité à l'Assemblée nationale pour pouvoir gouverner et appliquer son programme.


A l'heure actuelle, il est difficile d'estimer le nombre de circonscriptions respectives que peut espérer remporter chacun des partis se présentant aux législatives, compte-tenu notamment des futures triangulaires et des éventuels accords de désistement. En outre, l'élection du nouveau président de la République, Emmanuel Macron, devrait normalement susciter une dynamique électorale dont l'impact est encore délicat à évaluer aujourd'hui.

Ces raisons expliquent le faible nombre de projections jusqu'à maintenant rendues publiques par les différents instituts de sondages. Voici toutefois les derniers chiffres issus des estimations provenant des instituts de sondage, tant en termes de projections que de pourcentages d'intentions de vote.

Pourcentages

Plusieurs instituts de sondages diffusent régulièrement des résultats d'intentions de vote, permettant d'estimer les pourcentages de voix qu'obtiendrait chaque parti au 1er tour des législatives. Ces estimations, effectuées à partir d'un échantillon de la population française dans son ensemble, sont plus faciles à réaliser que des projections sur le nombre de députés obtenus par chaque parti politique.

18 mai

Un sondage Harris Interactive diffusé le jeudi 18 mai 2017 (enquête réalisée en ligne du 15 au 17 mai, donc ne prenant pas en compte l'annonce de la liste des ministres du gouvernement Macron du 17 mai) donnait les chiffres qui suivent :

  • 32 % pour En Marche et le Modem ;
  • 19 % pour le Front National (FN) ;
  • 19 % pour Les Républicains (LR) et l'UDI ;
  • 15 % pour la France Insoumise (FI) ;
  • 6 % pour le Parti Socialiste (PS).

Un autre institut, OpinionWay, donnait le même jour les chiffres suivants :

  • 27 % pour La République en marche et le Modem ;
  • 20 % pour le Front National (FN) ;
  • 20 % pour Les Républicains (LR) et l'UDI ;
  • 14 % pour la France Insoumise (FI) ;
  • 11 % pour le Parti Socialiste (PS).

11 mai

Le 11 mai, l'institut Harris Interactive estimait les intentions de vote aux niveaux suivants :

  • 29 % pour En Marche et le Modem ;
  • 20 % pour le Front National (FN) ;
  • 20 % pour Les Républicains (LR) et l'UDI ;
  • 14 % pour la France Insoumise (FI) ;
  • 7 % pour le Parti Socialiste (PS).

7 mai

Quelques jours plus tôt, un sondage Kantar Sofres - onepoint du 7 mai donnait, lui, les estimations suivantes :

  • 24 % pour En Marche et le Modem ;
  • 22 % pour Les Républicains (LR) et l'UDI ;
  • 21 % pour le Front National (FN) ;
  • 15 % pour la France Insoumise (FI) ;
  • 9 % pour le Parti Socialiste (PS).

Projections

Concernant le nombre de députés, dans son enquête du 18 mai 2017, OpinionWay faisait les projections suivantes sur 535 circonscriptions (sur les 577) :

  • entre 280 et 300 sièges pour En Marche ;
  • entre 150 et 170 sièges pour LR-UDI ;
  • entre 40 et 50 pour le PS et ses alliés ;
  • entre 10 et 15 sièges pour le FN ;
  • entre 20 ett 25 sièges pour la France Insoumise.

D'après cette projection, le mouvement d'Emmanuel Macron obtiendrait donc a priori une majorité à l'Assemblée.

Dans un précédent sondage du même institut réalisé le 3 mai dernier, sur 535 circonscriptions (sur les 577 existantes), le mouvement En Marche obtenait entre 249 et 286 sièges à l'Assemblée. La droite (LR et UDI réunis) obtenait quant à elle entre 200 et 210 députés. Le PS (entre 28 et 42), le FN (entre 15 et 25) et le Front de Gauche (entre 6 et 8) obtenaient un nombre de sièges moindre.

Présidentielles

Certains sondeurs ont réalisé des études à partir des scores réalisés par chaque candidat arrivé en tête au 1er tour des présidentielles 2017 dans les différentes circonscriptions.

Sur 566 circonscriptions (les 577 moins les 11 des français de l'étranger), c'est Emmanuel Macron qui arrive en premier dans le plus grand nombre d'entre-elles (230). Il est talonné de peu par Marine Le Pen (216 circonscriptions). Suivent ensuite Jean-Luc Mélenchon (67) et François Fillon (52).

Mais attention, les chiffres ci-dessus ne constituent aucunement des projections.

Marge d'erreur

Les projections réalisées par les instituts doivent dans tous les cas être fortement relativisées en raison d'une importante marge d'erreur. D'autant plus que la participation aux élections législatives est traditionnellement inférieure à celle des élections présidentielles (environ 20 points de moins en moyenne). Un différentiel qui pourrait donc fausser - en partie - les chiffres fixés à partir d'une estimation des scores des premier et second tours des présidentielles.

Crédits photo : 123RF - Thomas Dutour

A voir également


Publié par Matthieu-B.
Ce document intitulé « Sondages législatives 2017 - Les derniers sondages » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une