Réforme du bac 2018 (réforme Macron - Blanquer)

Novembre 2017

Le Président Macron et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer comptent réformer le bac. Le point sur ce qui va changer pour les lycéens dans les années à venir.

Une concertation doit dans un premier temps avoir lieu pour définir les contours de cette réforme du bac, qui doit être décidée en 2018. Mais au regard du programme du candidat Macron et des déclarations de ses ministres, quelques grandes lignes peuvent déjà être tracées.


Contrôle continu

Réduction du nombre d'épreuves

Principale idée de la réforme : réduire le nombre d'épreuves pour recentrer l'examen sur un plus petit nombre de matières (a priori 4 ou 5 au plus au total). Un lycéen passe aujourd'hui une douzaine d'examens, répartie sur 2 ans. Un nombre jugé trop important par le gouvernement, en comparaison notamment avec ce qui se fait dans les autres pays européens. Cette réduction du nombre d'épreuves aurait notamment pour effet de réduire le coût de l'organisation du baccalauréat chaque année.

Notes en cours d'année

Une plus large place sera ainsi laissée au contrôle continu, et donc aux notes reçues au cours de l'année (comme c'est déjà le cas aujourd'hui pour les épreuves de sport). Le gouvernement et le ministère ne se sont toutefois pas encore prononcés sur les périmètres respectifs du contrôle continu et des examens de fin d'année.

Etudes supérieurs

Autre ligne directrice de cette réforme : redonner du sens à l'obtention du baccalauréat.
Le gouvernement considère que les résultats à l'examen ne préjugent aujourd'hui que peu d'une réussite dans les études supérieures. Selon les mots du ministère, il s'agit de « simplifier et renforcer l'examen pour lui donner tout son sens ». Avec un double objectif : mieux attester des acquis du lycée et favoriser la réussite dans l'enseignement supérieur et l'insertion dans l'emploi. En ce sens, la réforme doit entrainer une meilleure articulation entre le bac et les études qui lui succèdent.

Dates et calendrier

Dans son discours du 4 juillet 2017, Edouard Philippe a annoncé que la réforme débuterait en 2018. Toutefois, sa mise en œuvre totale n'entrera en vigueur que pour le bac de juin 2021. Ce décalage s'explique par les 3 années de lycée, puisque les élèves qui entreront au lycée en 2018 ne passeront en effet le bac qu'en 2021.

Les règles du bac 2018 ne seront donc pas modifiées.
En revanche, les règles applicables à l'admission post-bac et à la sécurité sociale étudiante seront réformées en 2018.

Crédits photo : © Mike Studio Prod - Fotolia.com


Publié par Matthieu-B.
Ce document intitulé « Réforme du bac 2018 (réforme Macron - Blanquer) » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une