Les marques parlent aux lecteurs

Financer les projets de vos enfants : comment faire ?

Kevin Pettirossi
Conseiller Spécialisé en patrimoine à La Banque Postale - Issy-les-Moulineaux
Novembre 2017

Un petit coup de pouce s’avère souvent nécessaire pour aider vos enfants à une étape clé de leur vie. En tant que parent, vous aurez peut-être un jour besoin de débloquer rapidement un certain capital. Voici ce qu’il faut savoir.

Une première voiture, des études supérieures, un premier achat immobilier… Même majeur, un enfant a souvent besoin de l’accompagnement de ses parents, et notamment de leur soutien financier. Lui verser un certain capital peut l’aider de façon ponctuelle à financer ses projets, mais encore faut-il le faire dans un cadre sécurisé.


Effectuer des donations

Il est aujourd’hui possible de donner régulièrement une certaine somme d’argent à vos enfants en exonération de droits de donation. Chaque parent peut ainsi donner jusqu'à 100 000 euros tous les 15 ans à chacun de ses enfants en application des abattements personnels applicables aux droits de mutation à titre gratuit. Dans les mêmes conditions, chaque grand-parent peut donner jusqu'à 31 865 euros à chacun de ses petits-enfants. A ces abattements s’ajoutent les dons familiaux de sommes d’argent au titre desquels, sous réserve du respect de certaines conditions, chaque parent et grand-parent peut également donner à chacun de ses enfants et petits-enfants jusqu’à 31 865 € en exonération de droits de donation. Si les sommes données sont importantes, il est conseillé de déclarer la donation notamment afin de bénéficier immédiatement des abattements légaux applicables.


Si vous préférez réaliser une donation dans un cadre davantage formalisé, il est possible de le faire via un contrat d’assurance vie. Il n’est pas indispensable de passer par un notaire, le don peut s’effectuer de façon manuelle et est versé sur un contrat d’assurance vie ouvert au nom de l’enfant. A vous, ensuite, de décider à partir de quel âge il pourra disposer librement de cette somme, au plus tard à ses 25 ans.

Épargner en prévision

Pour autant, tous les épargnants ne peuvent sortir un montant important pour effectuer une donation ponctuelle. Mieux vaut donc anticiper et mettre de côté aujourd’hui pour aider vos enfants ultérieurement, lorsque le moment se présentera. Dès son plus jeune âge, vous pouvez par exemple, souscrire au nom de votre enfant un livret A. Vous pouvez également ouvrir un compte épargne logement ou un plan épargne logement afin de l’aider à financer un projet immobilier.


En savoir plus

Crédits photo : SFIO CRACHO / Shutterstock

Ce document intitulé « Financer les projets de vos enfants : comment faire ? » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une