Les marques parlent aux lecteurs

Bilan patrimonial : quels éléments intégrer ?

Victoire Boula De Mareuil
Conseiller Spécialisé en patrimoine
Décembre 2017



Avant de prendre toute décision d’investissement, il est conseillé de faire le point sur sa situation afin d’opter pour la stratégie patrimoniale la plus pertinente. Un bilan dans lequel différents paramètres entrent en compte, tous n’étant pas si évidents.


Un bilan patrimonial est un outil permettant de prendre du recul sur différents éléments qui composent un patrimoine et ainsi de choisir les solutions d’investissements qui correspondent le mieux aux projets et capacités d’un épargnant. Pour le réaliser de façon efficace, il convient d’intégrer tous les éléments donnant des informations pertinentes dans l’élaboration d’une stratégie d’investissement.

La situation de l’épargnant à l’instant T

La situation de l’épargnant au moment où il dresse le bilan de son patrimoine est bien évidemment une composante clé. Il s’agit de renseigner sa situation familiale (régime matrimonial, composition de la famille, etc.), son activité professionnelle, l’état de ses finances (emprunts en cours, revenus, etc.), sa situation fiscale (tranche marginale d’imposition sur le revenu, impôt sur la fortune) mais aussi les libéralités antérieures (donation au dernier des vivants, donation partages aux enfants, etc.).

Patrimoine privé et professionnel

Entrent également en compte tous les éléments se rapportant au patrimoine. A commencer par le patrimoine privé : le logement principal, la ou les éventuelles résidences secondaires, l’immobilier locatif mais aussi tous les actifs financiers tels que les valeurs mobilières, les contrats d’assurance-vie, les liquidités ou encore l’épargne salariale. Dans certains cas, l’épargnant peut aussi disposer d’un patrimoine professionnel. Celui-ci regroupe alors les parts sociales, la société détenue par l’épargnant, le fonds de commerce et tout autre élément rattaché à son activité professionnelle.

Projets de l’épargnant

Une étape parfois oubliée et pourtant importante : la définition des objectifs de l’épargnant. Ce dernier fait son bilan patrimonial dans un but précis qui est une meilleure gestion de son patrimoine. Il importe donc de se poser les bonnes questions : « Est-ce pour transmettre un patrimoine à mes enfants ? », « Pour faire fructifier mon capital ? » « Ou encore pour anticiper l’avenir et prévenir d’éventuels coups durs ? ». Ce peut être également un mélange de tout cela et de bien d’autres exemples.


Une fois ce recensement effectué, l’épargnant et son conseiller en gestion de patrimoine auront toutes les clés pour prendre les décisions les plus adaptées.

En savoir plus

Crédits photo : Rawpixel.comCe document intitulé « Bilan patrimonial : quels éléments intégrer ? » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une

Investir sur les marchés financiers : les accompagnements possibles
Protéger son conjoint en cas de décès : comment faire ?