Chaudières : comment recevoir la prime à la casse

Décembre 2016

Dans un souci d'économie d'énergie, le Gouvernement a décidé de favoriser le remplacement des vieilles chaudières au fioul ou au gaz naturel, jugée trop consommatrices. Comment ? En mettant en place un système de prime à la casse, un peu sur le modèle du dispositif institué pour les voitures.
Les particuliers qui remplacent une chaudière au gaz ou au fioul datant de plus de 15 ans par une nouvelle installation peuvent bénéficier :
  • d'une prime à la casse de 100 euros au moins pour l'installation d'une chaudière basse température
  • d'une prime à la casse de 250 euros au moins pour l'installation d'une chaudière à condensation.

Depuis une annonce ministérielle en date du 15 septembre 2011, le montant de la prime est doublé pour les installations de chaudière fioul à condensation intervenant jusqu'au 13 décembre 2011. Pendant cette période, le montant minimum passe donc à 500 euros.

Pour obtenir la prime, il suffit de s'adresser à un fournisseur agréé dont le nom figure sur la la liste des fournisseurs proposant la prime à la casse pour le fioul ou sur la liste des fournisseurs proposant la prime à la casse pour le gaz.
La prime peut venir en déduction du prix de l'installation ou prendre la forme d'un avoir sur la livraison de fioul ou sur l'abonnement au gaz.

A voir également :

Ce document intitulé « Chaudières : comment recevoir la prime à la casse » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une