L'aide au permis de conduire pour les chômeurs

Septembre 2016

L'aide au permis de conduire en auto-école classique vise à favoriser la mobilité géographique des demandeurs d'emploi, notamment en milieu rural. Elle est mise en place par Pôle emploi dans toutes les régions, depuis le 20 novembre 2009.


Bénéficiaires


Cette aide est accessible aux demandeurs d'emploi pour lesquels la mobilité géographique est un élément essentiel pour le retour ou la reprise d'emploi et qui connaissent des difficultés financières spécifiques.

Sont notamment visés les bénéficiaires des minima sociaux, les demandeurs d'emploi non indemnisés et les demandeurs d'emploi en catégorie 5 « contrats aidés ».

Conditions


La personne concernée doit avoir plus de dix-huit ans, et l'absence de permis de conduire doit être identifiée comme un obstacle à l'embauche lié, par exemple, au fait que la zone de recherche d'emploi n'est pas ou mal desservie par les transports en commun ou que l'emploi recherché nécessite de détenir le permis de conduire.

Montant


L'aide au permis de conduire est destinée à prendre en charge tout ou partie des frais que le demandeur d'emploi expose dans le cadre de l'apprentissage des règles d'acquisition du permis de conduire automobile (permis B). Le demandeur d'emploi qui bénéficie de cette aide se voit octroyer une aide financière plafonnée à 1 200 euros (1 500 euros pour les allocataires du RSA).


A voir également :

Ce document intitulé « L'aide au permis de conduire pour les chômeurs » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une