Prestation compensatoire et Pacs

Septembre 2016

Malgré le rapprochement des deux régimes, il reste quelques différences entre le mariage et le pacs sur le plan du droit de la famille. Par exemple en matière de prestation compensatoire.


Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net


Séparation de biens

Sauf convention contraire, le pacs fonctionne comme le régime matrimonial de la séparation de biens : chacune concubin reste propriétaire des biens achetés ou reçus, avant ou pendant le pacs.

Demande de réparation

Pour les couples mariés, le principe de la prestation compensatoire repose sur l'article 270 du code civil, qui prévoit « compenser, autant qu'il est possible, la disparité que la rupture du mariage crée dans les conditions de vie respectives des époux ».

Rien de tel pour le pacs : la dissolution du Pacs n'entraîne pas le versement de telles indemnités, même si l'article 515-7 du code civil donne au partenaire pacsé, auquel la rupture est imposée, le droit de demander réparation devant le juge du préjudice éventuellement subi, notamment en cas de faute tenant aux conditions de la rupture.


A voir également :

Ce document intitulé « Prestation compensatoire et Pacs » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une