Plus-values : résidence secondaire ou logement locatif

Juin 2017

Jusqu'en 2011, les cessions de résidence secondaires ou de logements locatifs pouvaient être exonérées d'impôt sur les plus-values immobilières au bout de quinze ans de détention par le propriétaire. Cette exonération était la conséquence de l'abattement annuel de 10% applicable après la cinquième année de détention.

La Loi de finances pour 2012 a considérablement réduit la portée de ces abattements en modifiant leur taux et leur durée. Et la Loi de finances pour 2013 a même introduit une surtaxe sur les plus-values supérieures à 50 000 €. Voir Plus-values immobilières : calcul de l'impôt

Un dispositif permet toutefois aux contribuables qui vendent un logement pour acheter leur résidence principale d'être exonérés d'impôts sur les plus-values. Voir Cession avec remploi pour achat de résidence principale

Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net

A voir également


Publié par ericRg.
Ce document intitulé « Plus-values : résidence secondaire ou logement locatif » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une