Elections présidentielles : règle des 500 signatures et parrainages

Septembre 2016

Tout citoyen français âgé d'au moins 23 ans peut se porter candidat à l'élection présidentielle à condition d'avoir au préalable obtenu cinq-cents parrainages d'élus locaux ou nationaux (ce qui comprend les maires, mais également les députés, les sénateurs, les conseillers généraux et régionaux, etc.). Deux conditions supplémentaires s'ajoutent à cette règle :

  • ces signatures doivent provenir d'au moins trente départements ou collectivités d'outre-mer différents ;
  • pas plus d'un dixième des élus signataires ne doit provenir du même département ou de la même collectivité d'outre-mer.

Pour les élections présidentielles 2017, la date limite de dépôt des 500 parrainages devrait être fixée à la mi-mars.

Plusieurs nouveautés seront instaurées pour ces élections de 2017. Jusqu'en 2012, seule une liste de certains signataires tirés au sort pour chaque candidat était rendue publique. Cette parution avait lieu quelques semaines après le dépôt des parrainages. Désormais, les parrainages seront publiés au fur et à mesure au Journal officiel au minimum deux fois par semaine. En outre, les signatures seront directement envoyées au Conseil constitutionnel par les élus.

Voir également


A voir également :

Ce document intitulé « Elections présidentielles : règle des 500 signatures et parrainages » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une