Erreur de surface : frais de notaire

Septembre 2016

En cas de vente d'un appartement en copropriété, le vendeur peut réclamer une réduction de prix s'il constate que la surface mentionnée dans l'acte est inférieure à la réalité.

Il peut également demander à l'administration fiscale une restitution des droits de mutation acquittés à tort.

La demande doit être formulée au plus tard le 31 décembre de la deuxième année suivant celle du jugement ou de l'accord amiable entre les parties.

Voir aussi


A voir également :

Ce document intitulé « Erreur de surface : frais de notaire » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une