Posez votre question Signaler

Abandon de poste [Résolu/Fermé]

natone - Dernière réponse le 29 sept. 2010 à 10:29
Bonjour, plutôt que de donner ma démission, j'aimerais savoir si en cas d'abandon de poste, mon licenciement pourrait-il me permettre de m'inscrire au chômage et donc de toucher les assedic ? Merci d'avance !
Lire la suite 
Réponse
+131
moins plus
Bonjour,
Voir notre fiche sur Abandon de poste : démission ou licenciement
Cordialement

Réponse
+42
moins plus
Si tu fais un abandon de poste tu es licencié pour faute gave et donc indemnisable par les assedic j ai vécu la situation.

Réponse
+23
moins plus
Bonjour,

Je travail depuis 2 ans dans la grande distribution, je craque sous la pression incessante de mon employeur et je souhaiterai faire un abandon de poste, pour me mettre au chômage et ainsi trouvé un meilleur emploi, le hic est qu'il me reste 5 semaines de congés payés à prendre.

- Si je vais travailler en état d'ivresse cela peut-il constituer un licenciement rapide, tout en gardant mes congés payés ?
- Si je ne donne plus de signe de vie, comment le licenciement va t-il se dérouler ?
- Si je me rend au travail qu'un jours sur deux, est-ce que cela passera pour un abandon de poste ? Et seront-ils obligés de payer mes heures effectuées ?
- Vais-je perdre mes congés payés ? Quant est-il du délai de carence ?
- Quels sont les risques que j'encours ?
- Peut-on faire de l'intérim ou un travail saisonnier pendant la durée de la procédure de licenciement si celle-ci dure longtemps ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Réponse
+10
moins plus
Bonjour,
Manifestement votre employeur vous met la pression.
L'abandon de poste est souvent proposé dans le commerce alimentaire pour mettre fin au contrat de travail.
Cela se termlne par un licenciement pour faute grave qui ouvre droit au chomage.
mais pour bénéficier du chomage il faut avoir travaillé au moins 4 mois.
4 mois d'affiliation = 4 mois de chomage.
Tenir compte que pendant les jours d'absence illégale , l'employeur ne verse plus de rémunération .
A vous de voir si vous pouvez faire confiance à l'employeur.

mazelleLily- 6 nov. 2009 à 08:48
Aprés avoir réfléchit à ce genre de licenciement, je me dit que je ne suis pas la seule à qui on est dit ça par le passé.

En effet, quand je suis entré dans l'entreprise, il y avait déjà 3 employés absentes au niveau des caisses, une pour maladie (qui est revenu) et les deux autres personnes ne savaient rien. Je pense donc qu'elles étaient en abandon de poste.

Merci pour les renseignements, je vais continuer d'y réfléchir à tête reposée.
Réponse
+8
moins plus
Bonjour,

L'inconvénient essentiel de l'abandon de poste : tant que l'employeur n'a pas procéder au licenciement ...(et j'en connais dont la procédure à duré 6 mois) le salarié n'est pas " libre de tout engagement" et si d'aventure il trouve un autre employeur qui l'embauche sans demander le certicat de travail du dernier employeur (c'est rare) ce même employeur risque d'être en infraction avec la législation du travail. (Voir L1237-2 et 3)
http://www.legifrance.gouv.fr/...
Outre le risque (quand même rare) d'avoir affaire à un employeur "revenchard" qui met son salarié "abandonneur de poste" aux prud'hommes pour rupture abusive de contrat (DI pouvant s'élever au minimum au préavis non effectué) l'abandon de poste ne présente pas de risques que s'il a été convenu avec l'employeur, C'est illégal mais ça se pratique encore pour éviter d'avoir a payer les indemnités légales de lienciement .
De plus, la rupture conventionnelle n'offre pas toutes les garanties à l'employeur puisqu'elle peut être contestée après-coup par le salarié aux prud"hommes , autre frein majeur pour encourager les employeurs a accepter ce mode légal de rupture du contrat de travail.

Coco- 28 août 2009 à 17:59
Si ton employeur ne t'a pas notifié ton licenciement dans les deux mois, alors tu as tout gagné ! car il sera dépourvu de faute grave !! et reconsidéré en cause réelle et serieuse donc tu percvras une indemnité de licenciement, en voulant faire trainer les choses c'est eux qui'ils mettent dans la merde car si tu ne notifies pas dans les deux mois les prud'hommes concidèrent que tu n'as pas causé de préjudice à l'employeur donc CRS !
samsam67- 30 nov. 2009 à 20:33
bonjour
je viens de lire votre message
explication du 24 septembre au 6 octobre j était en arrêt maladie
j ai décider de faire un abandon de poste or du 6 octobre jusqu'au 28 novembre aucune nouvelle de mon employeur je viens de recevoir une lettre recommander me stipulant que je suis en absence injustifiée depuis le 6 octobre et que j avais 48 heures pour fournir un justificatif maladie
cela fait maintenant 52 jours
comment doit je procéder pour la suite pour que l employeur ne me licencie pas pour faute grave mais pour motif réelle et sérieux y a t il un texte de loi si oui lequel
merci d avance pour votre réponse
rajita- 5 juil. 2010 à 17:56
Bonjour
je suis demissionneaire de mon poste de gestionnaire mais j ai fais une lettre de demission en imposant à mon employeur une date que ce dernier a signe. aujourd hui j ai un super poste a ne pas louper dans 15 jours ! Qu est c que je risque si je n effectue pas la totalite de mon preavis?
j'aimetout 1841Messages postés samedi 30 mai 2009Date d'inscription 11 octobre 2010 Dernière intervention - 5 juil. 2010 à 18:23
Vous risquez que l'employeur saisisse les sprud'hommes pour demander des dommages et intérêts pour rupture abusive de contrat - DI correspondant aux jours non travaillés.
Rassurez-vous cela arrive très très rarement mais attention il vaut mieux qu'il n'ai pas connaissance du nom de votre futur employeur !
en espérant que ce dernier ne vous demandera pas votre dernier certificat de travail !
D'autre part les documents de fin de contrat sont quérables, c'est à dire qu'il faut aller les chercher sur place..je vous laisse imaginer l'accueil qui vous attend.
Bon courage ...
Réponse
+8
moins plus
Bonjour,
C'est pas tant le nombre d'années d'acitivité qui ouvre droit au chomage, c'est le fait de perdre involontairement son emploi (licenciement, rupture conventionnelle, Fin de CDD , Résiliation judiciaire du contrat de travail, démissiuon légitime)
Si l'abandon de poste est sanctionné par un licenciement = OUI droit au chomage
Durée d'indemnisation = durée d'affiliation (24 mois maxi si -50 ans - 36 mois maxi si + de 50 ans)

julia 1401- 20 avril 2010 à 14:18
bonjour, je suis en abandon de poste j'ai reçu mes 2 lettres et j'ai un entretien le 28 avril. Dois-je m'y présenter? aurais je droit aux chomage (asseidcs) des que j'aurai reçu ma lettre de licenciement?
merci de me répondre
cordialement
j'aimetout 1841Messages postés samedi 30 mai 2009Date d'inscription 11 octobre 2010 Dernière intervention - 21 avril 2010 à 08:07
Pour Napoléon,

Dans la mesure ou l'employeur complète l'attestation Assedic en indiquant comme motif de rupture du contrat de travail : faute grave - Pole emploi indemnise sans se poser de question.
Il ne faut pas que l'employeur indique : autre motif : abandon de poste
Il doit compléter : faute grave. c'est tout.
j'aimetout 1841Messages postés samedi 30 mai 2009Date d'inscription 11 octobre 2010 Dernière intervention - 21 avril 2010 à 08:11
Pour Julia,
Pas la peine de vous rendre à l'entretien . La procédure continuera.
Celle-ci peut prendre encore un certain temps - l'employeur devrait en principe vous licencier pour faute grave dans le mois qui suit la date d'entretien. : Ni préavis ni indemnités de licenciement mais droit au chomage...
Cordialement
coco- 8 juin 2010 à 19:49
Bonsoir,
Mon mari a cessé d'aller au travail du jour au lendemain en expliquant plus ou moins le motif à son patron mais il ne veut rien entendre.
Il a reçu un courrier lui demandant de justifier ses absences.
A votre avis est il tenu de faire son préavis ? Que risque t-il s'il ne le fait ? sachant qu'il a 1 an et 7 mois d'ancienneté dans l'entreprise de BTP.
Merci
j'aimetout 1841Messages postés samedi 30 mai 2009Date d'inscription 11 octobre 2010 Dernière intervention - 9 juin 2010 à 19:14
Si l'employeur décide de licencier votre mari , ce sera vraisemblablement pour faute grave donc pas de préavis à effectuer (ni indemnités de licenciement mais droit au chomage)
pour que la procvédure s'achemine vers un licenciement, votre mari ne répond pas au courrier de mise en demeure..
Réponse
+6
moins plus
Je suis à peu près dans le même cas. Je suis en CDD de 6 mois et si dans le cas ou une "transaction" n'est pas envisageable. Le préavis serai de combien de temps ??

Réponse
+6
moins plus
Bonjour à tous!

J'arrive sur ce forum suite à une recherche en catastrophe via internet.
Je suis actuellement en poste en CDI et vais reprendre mes études. J'ai cherché un petit boulot à temps partiel pour subvenir à mes besoins. Le pb, c'est que je commence dans 2 semaines!
Le Ministère du travail me dit que je risque en abandonnant mon poste que mon employeur se retourne contre moi et me demande des dommages et intérêts et que je dois donc effectuer mon préavis. Je ne sais pas trop quoi faire dans la mesure où une transaction est inenvisageable. HELP! Des personnes sont-elles dans mon cas?

maylie18- 26 janv. 2010 à 14:23
Bonjour Coco,

Voilà je suis un peu dans le même cas que tu as vécu...je veux faire abandon de poste car je suis harcelée, j'ai essayé de négocier mais le boss s'est foutu de moi. Je suis en arrêt maladie et veux partir et ne plus entendre parler d'eux. Comment ça s'est passé toi ton licenciement? Je souhaite travailler ailleurs entre temps, crois-tu que la nouvelle entreprise peut savoir que j'ai déjà un employeur (via la déclaration d'urssaf?) ou les impôts peuvent -ils le découvrir?

Merci de ta réponse,

Cordialement,

J'espère que tout s'est bien passé pour toi!! BONNE ANNEE
COFFEE34- 19 févr. 2010 à 15:07
Bonjour,

Je réponds à ton annonce en tedisant que le harcèlement moral est un privilège que les employeurs abusent et réabusent puisque tu ne peux te retourner contre eux, or à ce jour il existe une solution qui te permette de te sauver de cet imbroglio, tout d'abord en abandon de poste tu peux travailler jusqu'à 48 heures en comptant tes horaires de travail.
Toutefois tu peux prendre un rendez vous avec la médecine du travail qui va prendre en compte ton harcèlement moral et te diriger vers un psychiatre pour te déclare inapte au travail , ensuite tu auras un autre rendez vous 15 jours après qui te dèclarera complètement inapte et ton employeur qui ne pourra pas te proposer d'autres postes sera obliger de te renvoyer avec indemnités.
Je te souhaite bon courage .
Cordialement
titou17 Coco - 3 févr. 2010 à 22:18
Je vous explique,

je suis actuellement en poste, jai proposé à ma DRH un licenciement à l'amiable qu'elle a refusée.Je l'ai donc prevenu et m'a conseillé dee faire un abandon de poste. Je commence donc ma periode d'abandon de poste le 22fevrier et demare un autre poste à la meme droit. Je sais que mon ancien employeur ne me posera aucun probleme, mais qu'en est il du nouveau?
Aurai je le droits aux assedics si mon nouvel employeur ne valide pas ma periode d'essai (puisque je me serait fait licencié de lancienne boite?

Merci davance pour vos reponses (rapides si possible ^^)
j'aimetout 1841Messages postés samedi 30 mai 2009Date d'inscription 11 octobre 2010 Dernière intervention - 4 févr. 2010 à 07:41
Bonjour Titou,

Si le nouvel employeur rompt le contrat de travail dans un délai 4 mois (période d'affiliation minimale pour avoir droit au chomage) et avant que tu sois licencié de l'emploi qui a fait l'objet d'un abandon de poste , tu ne pourras pas bénéficier du chomage. Il faudra attendre d'etre licencié du 1er emploi pour en bénéficier.
Si rupture du 2eme emploi du fait de l'employeur après 4 mois , tu peux en principe bénéficier du chomage mais la durée d'indemnisation étant égale à la durée d'affiliation, tu risques d'être indemnisée pendant une période courte.
Reste à savoir la position de pole emploi si en cours d'indemnisation du 2eme emploi tu es licenciée de ton 1er emploi . On n'est plus dans la logique de la règlementation UNEDIC ni même du code du travail.
- Il faudrait poser la question à Pole emploi. - savoir s'ils réexamineront la situation pour revoir la durée et le montant de d'indemnisation .
Si licenciement du 1er emploi et ensuite rupture du 2eme emploi du fait de l'employeur , Pole emploi se basera sur les périodes d'affiliation des 28 derniers mois pour calculer la durée d'indemnisation et le montant des indemnités chomage.
En cas de démission d'un CDI pour reprendre un CDI auquel l'employeur met fin avant 91 jours (période d'essai ou pas) il faut avoir travaillé antérieurement au moins 3 ans en continu (sans trou) pour bénéficier du chomage.
maylie18- 3 févr. 2010 à 23:53
Mimi,

Je suis dans ton cas, je compte faire un abandon de poste car je suis harcelée et que je n'ai pas d'autre solution. Mais si je peux trouver un travail le temps que le licenciement se fasse...que s'est-il passé pour toi? Merci et bonne continuation
Réponse
+5
moins plus
Bonjour, j'aurais une question a tipy974, pourquoi dis tu que depuis avril, l'abandon de poste ne fait plus l'objet d'une indemnisation par pôle emploi, merci de ta réponse !!!
bonne journée a tous et surtout bon courage dans vos démarches

Réponse
+4
moins plus
Bonjour Sophie,

Est tu sure que l'on touche les assédics?
Je suis dans le même cas depuis un mois et j'ai le rdv la semaine prochaine en vu d'un licenciement, bien sur je ne vais pas y aller. Peux tu me dire à partir du rdv dans combien de temps je serai licencié?
Et toi tu en ai à quel étape?
Merci d'avance

barba- 23 juin 2009 à 18:18
T'ont ils demandé pourquoi tu as abandonné ton poste plus tot que de démissionner?
MARJO- 11 mars 2010 à 14:01
Bonjour,

Y a t'il des personnes qui ont été licenciées pour abandon de poste ? donc du coup "licenciées pour faute grave"
Avez vous du vous justifier ? Avez vous percu les assedics ?
Merci pour vos réponses
Réponse
+4
moins plus
Voila j'ai occupé un poste au contacte de a poussiére j'ai été malade assez souvent et le patron voudrait me remettre a ce poste et ce que j'ai le droit de refuser?

Réponse
+3
moins plus
Bonsoir à tous.
Je viens de tomber sur le sujet.

Je suis salariée dans un supermarché depuis le 01 octobre 2009 (en CDI) aprés avoir fait deux semaines d'essai. C'est mon tout premier travail (j'ai seulement 21 ans et ne connait rien au lois et réglementation).
Durant l'année j'ai été arrêter un mois pour dépression à cause de la presion que j'avais au travail plus des soucis personnels qui n'ont pas aidés.

Il y a deux semaine j'ai été arrêté trois jours (du jeudi 22 au dimanche 25 octobre inclus) à cause de la grippe, j'ai repris le travail le lundi suivant (le 26), mais hélas pour moi la maladie est revenu et j'ai à nouveau été arrêter une semaine aprés (à savoir juste la journée du lundi 2 novembre).

J'ai donc eu un arrêt d'un jour mais j'avais mes jours de repos derrière.

Aujourd'hui je reprend le travail et le directeur m'a convoqué dans son bureau pour me dire que j'avais trois solutions :

1) Travail sans plus m'arreter

2) Me mettre en maladie

3) Faire un abandon de poste qui sera suivit d'un licenciment.

Il m'a dit que je toucherais le chomage au bout d'un mois et demi. Mais je ne sais quoi penser quand c'est mon propre patron qui parle de ça et que surtout j'y connais rien.

Si j'abandonne mon poste que va t'il se passer ensuite? Peut il m'attaquer parce que je respect pas mon contrat ? Vais je vraiment touché le chomage?

Aidez moi s'il vous plait

Réponse
+3
moins plus
Bonjour Romano,

Non tu mélanges un peu les choses.
Si tu travailles depuis 3 ans - tu toucheras le chomage pendant 24 mois maxi (si moins de 50 ans) et 36 mois (si plus de 50 ans)
L'abandon de poste donne généralement lieu à :
Envoi de 2 lettres LRAR de mise en demeure espacées de 15 jours (que tu ne retires pas) . 15 jours après : envoi lettre pour entretien préalable auquel tu ne te rends pas. Ensuite envoi lettre de licenciement pour faute grave .
Le Lienciement peut prendre 1 mois 1/2 comme être plus court ou plus long - il n'y pas de règle .

C'est la procédure quand le licenciment est convenu mais s'il ne l'est pas , ça peut trainer beaucoup plus voire ne pas aboutir.

Un lienciement pour faute grave ne te suit pas . c'est confidentiel et ça reste dans les murs de l'assedic .
Ce qui peut être beaucoup plus destructeur , c'est le coup de fil de l'employeur qui te recrute auprès de l'ancien employeur.
Selon les rapports que vous aviez, ou bien il t'habille pour l'année ou bien il se félicite de t'avoir eu à son service.
bon j'exagère : il peut nuancer son appréciation

Bon courage

Réponse
+2
moins plus
salut,

je suis convoqué pour motif "abandon de poste" alors que je n'avais pas le choix. quels sont mais droits ? le dg peut il me virer ?

merci de votre réponse

Réponse
+2
moins plus
Bonjour,

Pardonnez moi si je pose des questions auxquelles il y a déjà eu des réponses, mais je débute sur ces sites, et j'ai vraiment besoin d'aide.
Je suis en CDI depuis 2004, cela faisait pas mal de temps que je ne supportais plus mon boulot mais je tenais juste parce qu'il y a les factures etc....., et j'ai demandé à faire une formation grâce au fongécif, celle-ci vient de se terminer et je suis censé reprendre mon boulot dans 1 semaine, mais pour moi c'est inconcevable, je ne supporte plus ce boulot et la formation que je viens de faire ne correspond pas avec ms anciennes tâches.
J'ai eu un entretien avecma patronne il y a bientôt 2 mois à ce sujet elle sait que je ne veux pas rester mais ne veut pas me licencier sous pretexte qu'elle n'a rien à me reprocher, elle me propose une démission que je ne peux évidement pas faire, je souhaitais une licenciement sans qu'elle ne me paie mes indemnités mais qui pouvait me laisser le temps de touver un meilleur emploi tout percevant un laps de temps les indemnités, mais elle ne veut pas. Elle m'a proposé de ne pas effectué mon préavis si je trouvais quelque chose avant la reprise de poste officiel qui est dans 1 semaine,mais après je devrais le faire.
J'ai vu un juriste qui m'a conseillé éventuellement un abandon de poste, mais je ne sais pas quels en sont les risques, combien de temps prend la procédure de licenciement? Vais-je percevoir les assédics?
J'ai également un cas de conscience qui me dit que je ne peux pas faire ca à mon employeur n'ayant jamais eu de réel conflit avec, dois-je par simple bonne éducation, la prévenir oralement que je ne reviendrais pas?

Merci de votre aide

Cordialement,

louloute1906- 18 juil. 2009 à 16:39
Bonjour,

Pour ma part j'ai fais un abandon de poste, il y a maintenant bientôt 1 an, et j'ai pu percevoir les assédics, le seul soucis que tu puisses avoir c'est que ton employeur peut faire durer les démarches et pendant ce temps là tu n'es pas rémunéré.
Par contre si tu optes pour cette cassure de contrat, tu es censé y retourner le 24 imagineons, tu ne te présentes pas et une semaine après ou avant, ton employeur va te contacter (par téléphone ou par courrier) pour savoir pourquoi??? Surtout tu ne donnes pas suite, il t'enverra ensuite un ou deux courriers recommandé auxquels tu ne donnes pas suite non plus et tu recevras un courrier qui te proposera un entretien préalable à ton licenciement tu n'y vas pas non plus, et après ca peut prendre un peu de temps tout dépendra de ton employeur mais tu recevra ta lettre de licenciement, par contre sur ton solde de tout compte tu ne percevra que ton dernier salaire et tes congés mais pas d'indemnités

Après si tu es en bons termes avec ton employeur, tu peux négocier le nouveau type de fin de contrat, mais cherche plus d'infos sur le net, l'année dernière j'ai voulu opter pour cette solution mais cette rupture de contrat venait d'être votée au sénat et ma patronne ne voulait pas prendre la peine de regarder, mais cela peut être intéréssant au niveau des indemnités

Voilà, j'espère t'avoir aider
Bon courage
ninon18- 10 août 2009 à 19:26
slt jaimerais savoir si o assedic il ton pose des kestion sur ton abandon de poste et si cela pouvez freiner au droit des indemnite chomage

pour ma part je suis convoke pour abandon de poste le 18 aout

15 jours apres la date de reprise normal de mon poste
cricki louloute1906 - 28 août 2009 à 16:32
merci pour ton message il explique bien ; peux tu travailler ailleurs quand tu abandonnes ton poste le temps que la procedure se fasse
natoli- 18 nov. 2009 à 19:09
bonjour, j ai lu ta question et je suis ds le meme cas que toi, as tu u des reponses car ton mail date de qq tps,merci de ma faire profiter de ton experience de galerer
maryline- 29 sept. 2010 à 10:29
bonjour , ayant ete me renseigner aux assedics il n a pu m en dire plus, mais m a conseillé d aller a l ispection du travail pour l instant pas de reponse a te donner j espere bientot il m ont quand meme dit que le patron peut prendre largement son temps et que sa peu durer des années. Oui on a du soucis a se faire !!!!! courage!!!! je t en dirai plus des que possible bonne journée.
Réponse
+2
moins plus
bonjour oui tu touches le chômage en faisant un abandon de poste j'en suis sur j'ai téléphoné aux assedic car je suis dans ce cas la actuellement.

pouchie- 31 juil. 2009 à 18:46
bonjour je voulais savoir si tu étais sur que l'on puisse toucher les assedics en faisant un abandon de poste et combien de temps après le licenciement on les touches? parce que bientôt je vais être dans ce cas là merci de me répondre
KEKE71- 23 janv. 2010 à 09:59
bonjour a tous a tu demander au assedic le delai pour toucher tes indemnites lorsque ton employeur aura decider de te liscenscier en cas d abandon
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,

Oui et non .
Oui si ce poste relève de vos comptences .
Non si la medecine du travail juge que ce poste nuit à votre état de santé .
En conclusion, demandez un RV à la medecine du travail et faites établir par votre medecin traitant un certificat médical indiquant que vous êtes allergique à la poussière.

julia1401- 3 mars 2010 à 21:30
bonjour,
je suis actuellement en CDI je viens d'etre papa , mon emploi ne me satisfait plus; je suis ouvrier dans la pose de sol plastique et normalement je ne devrais pas faire ce métier car j'ai des problèmes aux genous la médecine du travail a recommandé fortement des genouillères que mon patron refuse de me procurer; cela fait bientôt 2 ans que je suis seul ouvrier avec mes patrons qui profite de moi en m'imposant leurs règles quand bon leur semble,je suis traité comme un esclave et subi en gros du harcèlement moral. J'ai essayé de m'arranger pour me faire licencier car la boutique ne fonctionne plus, plus de chantier depuis bientot plus de 3 mois, je passe mes journées debout à coté du comptoir en attendant les heures passées... Malheuresement mes patrons refusent de me licencier, je leur ai donc suggérer une rupture conventionnelle mais il l'a réfute également. Ils me poussent à bout pour que je prenne mon compte, sachant que je n'aurai pas d'indemnité de chomage et ayant besoin de revenus comme tout le monde, je me vois dans l'obligation de continuer d'aller travailler en gaspillant mon temps et ma santé ainsi que mon moral.
Je cherche à tout prix une solution, pouvez vous m'aider svp? J'aimerais faire un abandon de poste suite à ce que j'ai lu dans ce forum, mais il me faut la certitude que j'aurai mon chomage et que la situation ne peut se retourner contre moi. Car mes patrons et moi ne sommes pas en bon termes et ils sont très pointilleux sur les textes de loi et n'hésiterais en aucun cas de me faire tomber pour que je galère le plus possible.
J'attends une réponse de votre part avec impatiente car je souhaiterais quitter mon emploi le plus rapidement possible.
Merci de m'aider car ma situation ne peut plus continuer ainsi.
j'aimetout 1841Messages postés samedi 30 mai 2009Date d'inscription 11 octobre 2010 Dernière intervention - 5 mars 2010 à 19:01
Bonjouir Julia ,
Difficile de trouver une solution dans votre situation;
L'abandon de poste est parfois une bonne solution pour toucher le chomage mais il faut que les employeurs jouent le jeu avec ou sans accord préalable pour licencier dans les meilleurs délais
Ce n'est pas toujours le cas, certains préfèrent laisser pourrir la situation et ne rien faire : donc pas de licenciement ni salaire pendant plusieurs mois.
Si vos patrons refusent la rupture conventionnelle c'est peut-être pour une question d'indemnités bien que le montant soit modeste pour 2 ans d'ancienneté : 0,40 % d'UN mois de salaire brut !
essayez de retourner à la charge en leur proposant un abandon de poste (licenciement pour faute grave sans indemnités) : Ils n'ont aucune crainte à avoir par rapport à un recours prud'homal de votre part.
Bon courage
julia14- 6 mars 2010 à 21:32
bonjour, oui mais mes patrons vont refuser de me licencier car ils veulent à tout prix que je prenne mon compte et n'attendent que ça. Je n'en peux plus sincèrement je suis à bout physiquement et moralement. Si je fais un abandon de poste sans les prevenir en ne donnant plus signe de vie, est ce que j'encoure un danger ou pas??
Aurais-je droit aux asseDics? Pourront-ils m'attaquer??
merci de m'aider.
j'aimetout 1841Messages postés samedi 30 mai 2009Date d'inscription 11 octobre 2010 Dernière intervention - 7 mars 2010 à 07:18
Bonjour Julia,
Si vous faites un abandon de poste et que vos patrons ne vous licencient pas , vous n'aurez pas le droit au chomage.
Vous ne courrez aucun danger ; rassurez-vous ...
Il est très.. très... rare que les employeurs attaquent le salarié au prud'hommes pour rupture abusive de contrat (abandon de poste) autant dire jamais.
A vous de voir s'il faut donner votre démission (avec préavis a respecter) ou bien faire un abandon de poste.
Pour info : à la suite d'une démission , il faut travailler au moins 91 jours pour effacer l'effet de celle-ci et pour toucher le chomage : perdre involontairement son emploi (fin de CDD par exemple)
Bon courage
Réponse
+1
moins plus
Bonjour à tous,
J'aimerai savoir, est-ce qu'après 2 ans d'activitée salariale a-t-on droit au assédic lors d'un abandon de poste?...
Merci,
Decampo

Réponse
+1
moins plus
Bonjour

En principe un abandon de poste est sanctionné par un licenciement pour faute grave : donc pas de préavis ni délai de carence afférent mis à part le délai de carence des CP restants + 7 jours

Réponse
+1
moins plus
Bonjour,

A ma connaissance , la grande distribution refuse de signer des ruptures conventionnelles .
Ils sont plus disposés à accepter un licenciement pour abandon de poste (absence irrègulière) - faute grave, sans indemnités de licenciement mais droit au chomage.
Ca fonctionne assez bien quand l'abandon de poste a été convenu avec l'employeur mais c'est à haut risque si pas d'accord préalable.
Le droit au chomage est ouvert à partir de 4 mois d'affiliation et perte involontaire d'emploi.
Pour vous = indemnisation chomage durant 23 mois.
Le risque par rapport à un autre emploi dans le même secteur d'activité : c'est le coup de fil à votre ex employeur qui selon les circonstances de votre départ vous habille pour l'année ou bien se fécilite de vous avoir eu à son service enfin il suffit d'y croire ...

romano- 15 févr. 2010 à 11:06
bonjour

donc je peu tenté l'abandon de poste vu ke je ne veu plus retourné ds la gd distribution je veu faire autre chose.
et en plus il m'en ont parlé.
mais du coup se que je comprend pas si je fait l'abandon de poste pendant 4 mois g pas de revenus c bien ça?

est eske au ASSEDIC il va falloire ke je me justifie vu ke cela va etre marqué sur la feuille ASSEDIC ?

esque la faute grave vous suite tte votre vie ou cela reste ds les dossier de l'entreprise ?

MERCI
Ce document intitulé « abandon de poste » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une