Posez votre question Signaler

Probléme voiture occasion [Fermé]

ff30 - Dernière réponse le 18 juin 2009 à 21:29
Bonjour,
j'ai acheté une voiture le 20 fevrier et 4 jours plus tard des problémes apparaissent, bruit moteur, manque d'huile
je raméne la voiture au garage et diagnostic un pb d'injecteur, le souci est que je n'ai pas de preuve qu'une révision du véhicule à était faite comme prévu avant que je la prenne, de plus sur le carnet d'entretien il manque des entretiens obligatoire, la voiture est de 2006 et a 95 000 km il n'est mentionné aucun entretien à 60 000 km comme préconisé sur le cahier des charges du constructeur, quels sont mes recours ???
Lire la suite 
Réponse
+20
moins plus
Bonjour, j'ai acheté iil y a 5 jours une 206 à un revendeur professionnel. après une inspection de la voiture, rien ne ma semblé suspect. le contrôle technique a été passer juste avant la vente, et j'ai oublier de le vérifier avant de signer les papier, du coup les défaut de rotule noté dessus (défaut ne nécessitant pas de contre visite) ne m'ont pas fait plaisir mais je ne peux m'en prendre qu'a moi même.

Mon vrai problème est que depuis 2 jours maintenant l'essieu arrière grince fortement, et il semble d'après les forums que les roulements arrière soit endommagé. par ailleur ce problème n'apparait nulle part sur le contrôle technique pourtant passé la veille de la vente.

Ai-je un recours pour la prise en charge des travaux par le professionnel ? mon problème peut il passer en vice caché ?

Je vous remercie d'avance!

Réponse
+16
moins plus
Bonjour,

Je viens d'acheter une307 d'occasion à un particulier il y a 1mois et demi.
Je viens de la déposer chez mon garagiste et il m'indique qu'elle a subit un marbre!!
Le particulier ne ma pas indiqué qu'elle avait été accidenté alors que je lui avait poser la question, le controle technique étant vierge et n'étant pas un professionnel, je l'ai acheter comme ça.

Que dois je faire, est il obliger de reprendre la voiture et de me remboursé.

Merci de votre aide!!

pedrodelavegas- 26 mai 2008 à 21:42
salut,

as tu une assurance protection Juridique (sous ton contrat habitation/auto, ou encore un contrat PJ propre)?
C'est l'idéal, comme celà il n'y a pas de probleme. Tu fais ta déclaration de sinistre et il gère le dossier et les frais s'y rattachant.

Le vehicule a subit un marbre donc un grave accident (TI Saint-Étienne, 19 mai 1992; Jurisp. auto. 1992, p. 242).
Le vendeur avait l'obligation de t'en parler...On parle de "VICE CACHE"

Seul impératif, prouver que le vendeur (en tant que particulier) connaissait le vice.

Tu souhaites la résolution de la vente, alors ta ligne de conduite doit être;
Si j'avais su, jamais je n'aurai acheté le véhicule. De plus, le véhicule est "déprécié" de façon significative(TI Bordeaux, 3 mai 1989 ; Gaz. pal. somm., p. 231).

1er-Bref, dans un premier tps, téléphone lui afin d'essayer de trouver un arrangement.

2-Si rien ne bouge, il faut lui adresser une LRAR datée lui réclamant la résolution de la vente sous 1 mois sinon tu saisira le tribunal compétent.

3èment- il faut demander à un expert automobile de provoquer une expertise contradictoire (convocation à 21 jours) afin de rendre opposable le fait que le véhicule a été gravement accidenté.--------------étape facultative à 350 euros... elle peut permettre de tout débloquer. L'expert va rechercher si le vendeur connaissait ou pouvait ne pas connaitre l'existance du vice.

4 èment-Si aucun accord alors tribunal avec référé expertise-expertise judiciaire-jugement sur le fond. Celà va nécessiter un avocat, une consignation pour l'expertise (durée 10 mois minimum, cout total 3500 euros mini sauf si tu as un assureur PJ...).
A savoir que si le juge tranche en ton sens, il peut laisser les dépens dont les frais d'expertise, une partie des honoraires d'avocat et des dommages et interêts, etc... au vendeur.

Voili voulou.
m- 28 mai 2008 à 18:25
Merci bien de tt c'est renseignements, faut q j'organise tt ça!
premeire étape je vais contacter le vendeur car il savait forcement qu'elle avait subit un accidents. la voiture, une premiere main a été acheter en concession,est sur la carte crise il été indiqué qu'elle été neuve.

La procédure s'annonce longue, merci bcp!!
omar m'a tué pedrodelavegas - 14 juin 2008 à 17:43
bonjour merci de me conseillé o mieux
je vien d acheter une mercedes c 220 de 1995 et elle avait quelque visse caché comme les sieges déchirés le némane qui a beaucoup de mal ect... mais ce n' est pas un problème le réel problème et que quand j ai été réparé le némane on n'a trouvé un vice caché a la voiture le pont est en en miette ca réparation vaut 2000 euros. Le particulier ne nous a rien signaler et était préssé de nous la vendre.
j'attends votre réponse au plus vite merci beaucoup
nikos- 28 juil. 2008 à 15:17
Sorry d'intervenir....et d'intervenir si tard.

Je ne suis pas d'accord avec la réponse de "pedrodelavegas, le lundi 26 mai 2008 à 21:42:10"

Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu'un véhicule passé au marbre retombe dans les tolérances établies par le constructeur automobile, sinon pourquoi la passer au marbre? (Pour autant que le travail ait été bien réalisé!)
Le garagiste en question qui a détecté la mise au marbre, l'a sans doute vu par le marquage des pinces au niveau des bas de caisse gauche et droite, ce qui permet de tenir la voiture sur le marbre!

Si la voiture respecte les tolérances constructeurs, si la voiture ne présente aucun défaut lors de la conduite, s'il n'y a rien à la voiture et qu'elle est inattaquable techniquement, je ne vois pas pourquoi une mise au marbre doit être associé à un "vice-caché"...selon moi, cela n'a rien à voir !
Pour moi, il n'y a rien à espérer sur ce dossier !
(Sauf si les tolérances lors de la mise au marbre, n'ont pas été respectées et que ce véhicule ne se comporte plus normalement sur la route) Mais apparemment, tout est ok mis à part un garagiste qui a soulevé cette mise en marbre, sans plus.

Pour moi le vice-caché, c'est un défaut de la voiture qui n'est pas visible aux yeux de l'acheteur lors de son achat.
Défaut qui surgit un bref moment après la vente : si l'acheteur avait eu connaissance de ce défaut ou vice-caché, il n'aurait pas acheté la voiture.

Or dans ce cas-ci, la mise au marbre d'une voiture réalisé dans les règles de l'art, efface justement tous défauts...pour revenir aux normes d'origines ! Ce n'est parce que le vendeur n'a pas signalé cette mise au marbre, qu'il a caché au vendeur quoi que ce soit : beaucoup de gens se trompe sur le mot "caché" : c'est un vice qu'on ne voit pas !!!!
nikos- 28 juil. 2008 à 15:22
Sorry d'intervenir....et d'intervenir si tard.

Je ne suis pas d'accord avec la réponse de "pedrodelavegas, le lundi 26 mai 2008 à 21:42:10"

Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu'un véhicule passé au marbre retombe dans les tolérances établies par le constructeur automobile, sinon pourquoi la passer au marbre? (Pour autant que le travail ait été bien réalisé!)
Le garagiste en question qui a détecté la mise au marbre, l'a sans doute vu par le marquage des pinces au niveau des bas de caisse gauche et droite, ce qui permet de tenir la voiture sur le marbre!

Si la voiture respecte les tolérances constructeurs, si la voiture ne présente aucun défaut lors de la conduite, s'il n'y a rien à la voiture et qu'elle est inattaquable techniquement, je ne vois pas pourquoi une mise au marbre doit être associé à un "vice-caché"...selon moi, cela n'a rien à voir !
Pour moi, il n'y a rien à espérer sur ce dossier !
(Sauf si les tolérances lors de la mise au marbre, n'ont pas été respectées et que ce véhicule ne se comporte plus normalement sur la route) Mais apparemment, tout est ok mis à part un garagiste qui a soulevé cette mise en marbre, sans plus.

Pour moi le vice-caché, c'est un défaut de la voiture qui n'est pas visible aux yeux de l'acheteur lors de son achat.
Défaut qui surgit un bref moment après la vente : si l'acheteur avait eu connaissance de ce défaut ou vice-caché, il n'aurait pas acheté la voiture.

Or dans ce cas-ci, la mise au marbre d'une voiture réalisé dans les règles de l'art, efface justement tous défauts...pour revenir aux normes d'origines ! Ce n'est parce que le vendeur n'a pas signalé cette mise au marbre, qu'il a caché au vendeur quoi que ce soit : beaucoup de gens se trompe sur le mot "caché" : c'est un vice qu'on ne peut pas voir lors de l'achat !!!!
Réponse
+11
moins plus
Bonjour,
Alors voila mon problème: Mon ami m'a acheter une classe A il y a 1moi et demi a peut prés. La voiture n'étant pas du tout pratique pour moi avec 2 enfants (coffre beaucoup trop petit) nous l'avons revendu. 2 jours aprés la vente, la nouvelle proprietaire nous informe qu'elle na que des soucis avec cette voiture, qu'elle a été voir un garagiste et qu'apperement la voiture a eu un choc a l'avant. elle nous precise qu'lle l'emmene dans un garage pour faire un devis complet et que si trop de réparation, elle nous la ramene et faudra qu'on la rembourse... le probleme c'est que nousnepouvons la rembourser puisque achat d'un aute vehicule...
Nous étions au courant de rien de tout cela sur le vehicule, je l'ai utilisé pendant 1mois et demi sans aucun problème!
Qu'elles sont nos recours, puis-je me retourner contre le garage pour vice caché ? vais-je etre obliger de la remboursé immediatement ou vai-je pouvoir attendre le rembourement du garage ...si il y a remboursement ?
merci d'avance !

Réponse
+10
moins plus
contestez rapidement par écrit et LRAR au sujet de l'état du véhicule vendu, vous pouvrez contacter la ddccrf de votre département pour un avis , munissez vous de toutes les pièces liées à cette vente: bon de commande, facture, rapport de contrôle technique...et demandez à parler à un agent spécialisé en véhicules....cf site internet dgccrf

Réponse
+6
moins plus
bjr tlm,
voila je viens d'acheter une 306 de fin 99 modele 2000 essence a premiere vue impecable je l'ai acheté à 80 klm de chez moi et en rentrant rien a dire,la nui j'ai constaté qu'elle chauffe, le lendemain ont commencé les problemes; commençant par les vitres elctriques qui bloquent la centralisation des portes aussi bloque, fuite importante de l'huile, et drole de bruit qui m'a fait peur, et au final elle démare plus!!!!!!!!!!!!
je voulais savoir si je pourrais retourner contre le vendeur qui m'avais dit que ça lui concernait plus???
merciiiiiiiiiiiiiiiiiii

Réponse
+5
moins plus
je précise;

la bonne foi du vendeur n'empeche pas à l'acheteur victime d'un vice caché de réclamer l'annulation de la vente ou encore la prise en charge des travaux.

le fait que tu n'aies pas eu connaissance du problème n'empêchera pas l'acheteur d'avoir gain de cause. si il arrivait en plus à prouver ta mauvaise foi alors il pourrait demander des dommages et intérêts en plus du reste.

Si l'expert confirme la présence d'un vice caché en phase amiable (avant le tribunal), je te conseille fortement de les prendre au sérieux.

Pourquoi; si le dossier part en procédure, tu risques de te faire condamner à l'article 700 (jusqu'à 500 euros) + dépens (honoraires expert judiciaire 1500 euros + frais d'huissier) en sus des condamnations pricipales (remboursement prix vente + frais divers.

Réponse
+4
moins plus
bonjour,

j'habite la bretagne et je viens d'acheter un fiat ulysse à paris le samedi 12 février et le diamnche 13 février, nous avons un voyant qui s'allume. (ça ralenti la voiture)

bien sur, la garantie 3 mois que nous avons ne prend pas en charge !!!

je suis allé voir garage fiat et m'a dit que le vendeur n'aurais pas du vendre cette voiture avec des pneus avant usés et il doit y avoir problème de parallèlisme. et pour le voyant, il devait être déjà existant mais ils ont certainement débrancher pour que le voyant s'éteigne mais ça ne résolu en rien le problème.

ai-je un recours???

merci de me répondre.

PEDRODELAVEGAS 8Messages postés samedi 12 avril 2008Date d'inscription 22 juin 2008Dernière intervention - 21 avril 2008 à 15:36
salut,

Tu l'as acheté à un professionnel?
Si oui, le vice caché lui est opposable (après expertise démontrant l'existance du vice).
Si il ne s'agit pas d'un professionnel, il faut prouver qu'il était au courant.

Regarde si tu as une assurance protection juridique et déclare le sinistre comme cela ton assureur va se débrouiller de gérer le recours et de prendre en charge les frais d'expertise.

Dans un premier tps, il convient d'obtenir un devis de réparation de la totalité des ennuis rencontrés.
Puis d'envisager une lettre de mise en demeure...pour la prise en charge des réparation ou résolution de la vente (suivant le montant).
Réponse
+3
moins plus
Bonjour,

J'ai vendu mon véhicule hier, suite à une annonce passée, d'une valeur de 1100 € ct ok 95000 kms essence uniquement la courroie à refaire et précisé dans l'annonce.... j'ai repassé un ct pour rassurer l'acheteur, il passe au garage qu'il lui annonce qu'il a un joint de culasse à refaire il me dit que c'est un visse caché, qu'il porte plainte, qu'un expert allait passé et que je paierai l'ensemble (remboursement voiture + frais occassionné)
Il a vu la voiture 4 fois, 2 fois avant le controle technique et 2 fois après avec des personnes differentes, il a essayé la voiture et l'a acheté.
J'ai été de bonne foi j'ai baissé mon prix de 400 € repasser un ct, recu plusieurs fois pour voir la voiture, l'essayer...
Je ne peux plus le rembourser, j'ai barré la carte grise vendu le.....
Ma question qu'est ce que je risque en terme juridique?
Merci

pedrodelavegas- 17 juin 2009 à 21:38
salut soleil,

en fait, peu importe que le vendeur avait ou non connaissance du vice lors de la vente. Si l'expert estime que le vice caché était présent (joint de culasse déjà fragilisé, même pas besoin du joint HS) alors le vendeur a plusieurs solutions:

- te demander de payer les réparations

ou

-demander l'annulation de la vente (+ prise en charge des frais carte grise, remorquage, frais de tentative de réparation ou encore entretien...)
soleil- 18 juin 2009 à 19:47
Bonsoir,

Merci pour votre réponse, mais je ne savais pas que le joint de culasse etait à refaire, je ne peux pas reprendre la voiture en sachant une telle chose pour arnaquer une autre personne, en plus les papiers sont faits à la préfecture.
Comment puis je prouver ma bonne foie?
Réponse
+1
moins plus
En Février 2006 j'achète à un garagiste une Mercedes classe C de 1995 (182000 kms). C'est quelqu'un qui achète des voitures aux enchères pour les revendre ensuite. 15 Jours après le concessionnaire mercedes de Toulouse me dit que la pompe à injection est morte. (Coût environ 1800€) et me fournit un diagnostic et un devis. Je contacte le vendeur qui me dit que Mercedes dit cela pour me vendre une autre voiture. Ma protection juridique me dit que le vendeur, en tant que professionnel est tenu de prendre en charge la réparation puisqu'il s'agit, à l'évidence, d'un vice caché. 2 fois elle me tiendra le même discours. Je laisse passer un an et demi et là, la pompe fuyant trop je la fais changer et contacte le vendeur qui m'envoit sur les roses. Ma protection Juridique (une autre interlocutrice téléphonique ) me dit alors que je n'ai aucun recours contre le vendeur car un vendeur quelqu'il soit ( sauf clause de garanti) vend en l'état. La DGCCRF me dit la même chose. J'ai l'impression de m'être fait berner et par le vendeur et par ma protection juridique! Le tout m'a couté 2000€. Quelqu'un peut-il me donner son avis ou me faire part de son expérience?

Réponse
+0
moins plus
bonjour,

Pour le siège = pas un vice caché car tu aurai du le constaté lors de l'achat par un examen un minimum attentif.

pour le pont, comme il est sous la voiture, c'est différent. Regarde sur le rapport du controle technique si il était mentionné corrosion importante ou déformation important du pont...

Si le controle technique en parle, suivant les termes, c'est très difficile de démontrer que tu n'as pas acheté en connaissance de cause.

En plus de celà, il faut prouver que le vendeur "particulier" connaissait le vice. Le recours à l'expertise contradictoire est la seule solution.

regarde si tu as une assurance protection juridique en téléphonant à ton assureur... qu'il puisse t'assister et prendre en charge les frais de ta démarche.

Ne faire aucune réparation!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! sinon on ne peut plus rien opposé au vendeur.

Réponse
+0
moins plus
MON NEVEU A ACHETE IL Y A 4 MOIS UNE MEGANE TURBO 120 CV CHEZ UN GARAGISTE AVEC UNE GARANTIE DE SIX MOIS CONTRACTE AUPRES D'UNE ASSURANCE PRISE PAR LE GARAGISTE MAIS INDEPENDANTE DE CE GARAGE. IL A CASSE LE TURBO ET SON VEHICULE EST EN REPARATION DANS UN GARAGE RENAULT QUI A REMPLACE LE TURBO MAIS A PRECONISE (suite à la panne) LE CHANGEMENT DU POT CATALYTIQUE QUI AURAIT PU SUBIR DES DOMMAGES SUITE A LA CASSE DU URBO. L'ASSURANCE REMBOURSE LE TRUBO MAIS NE VEUT PAS PRENDRE EN CHARGE LE CHANGEMENT DU POT CATLYTIUE CE DERNIER N'ETANT PAS PREVU PREVU DANS LES PIECES GARANTIES. ESTIL EN DROIT DE RECLAMER LA PRISE EN CHARGE DE LA REPARATION TOTALE PUISQUE IL N'EST PAS DIRECTEMENT RESPONSABLE DES DEGATS CAUSES AU POT CATALYTIQUE PUISQUE C'EST LA CASSE DU TURBO (LUI PRIS EN CHARTE) qUI EN SERAIT RESPONSABLE ?

greglau- 4 juin 2009 à 18:35
probleme sur megane 1.9 d sur essieu arriere j'ai une garantie de la durée du crédit tous les boulons
sont cassés et perdus le problème c'est que renault refuse de prendre la réparation en charge en prétextant
que cette panne ne rentre pas dans la garantie de ce fait le remorquage du véhicule a été pour ma poche
les rétros ne se rabattent plus cela ne rentre pas dans la garantie en bref je reste persuadée que si je casse
une autre pièce elle ne retrera pas dans la garantie non plus . bonjour le bénéfice pour renault !!!!!!!
Ce document intitulé « probléme voiture occasion » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une