Droit-Finances
Recherche
Posez votre question Signaler

Succession, usufruit, comptes bancaires

papami - Dernière réponse le 15 juin 2008 à 11:46
Bonjour,
A la suite de la succession de notre père avec donation entre vifs, maman à donc hérité de l'usufruit en totalité, usage de tous les biens compris.
Tous les comptes ont été portés à son nom, mais je crains un problème à son décès : en effet dans ces comptes la moitié des valeurs proviennent de l'héritage paternel et devraient donc déjà appartenir au enfants ; or ces comptes seront sans doute bloqués au décès de maman. Et ne rentreront-ils pas à nouveau dans sa succession ?
Merci
Lire la suite 
Réponse
+10
moins plus
Bonjour



Mon beau père est décédé il y a six mois ma belle lère vit toujours et nous somme quatre enfants.Il y a une maison des terrains et des comptes babcaires.
Pouvez vous me faire savoir comment l'argent des comptes doit etre réparti.
Il n'y avait pas de contrat de mariage et la maison et les terrains étaient de biens propres à mon beau pere

Merci beaucoup

Marie
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

non, le montant laissé lors du décès de votre père sera prélevé hors succession avant que ne soit réglée la succession de votre mère. Le seul vrai problème, c'est que les sommes ne soient pas dépensées !!

Cordialement
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
Merci de votre réponse.
Non les fonds n'ont pas été entammés... maman était économe et bien que disposant de procurations nous n'avons touché à rien jusqu'à présent.
Cordialement.
YODA13119 780Messages postés dimanche 2 mars 2008Date d'inscription 29 janvier 2009Dernière intervention - 8 mars 2008 à 16:03
Re
c'est parfait alors, mais bon, signer un arrangement de famille peut être utile pour éviter des problèmes futurs entre héritiers.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Merci encore
(et pardonnez le m en trop pour 'entamé' !)
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Situation complexe ? c'est madame qui parle.
Marié sous le régime de la séparation de biens. Lui avait avant notre mariage 3 enfants, avec moi 2 enfants.

Biens de monsieur : 1 maison et une somme d'argent
monsieur décéde : peut-il laisser uniquement la maison à ces 3 premiers enfants et la somme d'argent en totalité à ces 2 autres enfants ? que doit-on faire chez le notaire ?
Biens de madame : 1 maison et de l'argent
madame décède : peut-on laisser en usufruit total la maison à mon mari et partager la somme entre mon mari et mes 2 enfants ?

Les 3 premiers enfants, peuvent-ils réclamer quelque chose sur mes biens et mon compte bancaire sachant que je vous le rappelle nous sommes en séparation de biens ?
merci
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
Il est préférable lorsque l'on pose une nouvelle question d'ouvrir une nouvelle discussion : la question sera plus visible et cela évite de se "mélanger les pinceaux".

Vous avez déjà bien réfléchi à la question.
1) Anticiper le décès de Mr : vous pouvez par exemple établir une donation partage.
http://droit finances.commentcamarche.net/transmission/ds110 les avantages de la donation partage.php3
Votre notaire étudiera votre dossier et vous conseillera au mieux.

2) Anticiper le décès de Mme : oui à votre question, vos enfants héritant de la nue-propriété du bien.

3) Vous n'avez aucun lien de parenté avec les 3 enfants issus du premier mariage de votre mari. Donc, ils ne seront pas appelés à votre succession.
Cordialement.
fabie64- 16 mai 2008 à 10:23
Merci pour la rapidité de la réponse et de votre sérieux.
Je me suis bien connectée sur le lien pour la donage partage mais je ne comprends pas tout.
celui-ci se fait de mon vivant mais est-ce-que je reste propriétaire des mes biens jusqu'à mon décès ou se sont mes enfants qui en héritent de suite ?
merci
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Re-
Attention, je n'ai pas dit qu'une donation-partage était LA solution, ce n'est qu'une solution parmi d'autres, d'où le recours indispensable au notaire.

Une donation s'entend comme le transfert d'un titre de propriété à titre gratuit : je donne une maison. On paie les droits et la propriété change de mains. Une donation est quasi irrévocable.
Il faut également envisager le décès prématuré de donataire (celui ou celle qui reçoit la donation).

Mais on peut donner en démembrement : on donne la nue-propriété, on garde l'usufruit, l'usufruit "rejoignant" la nue-propriété au décès de l'usufruitier. Sur les notions d'usufruit et nue-propriété :
droit-finances.commentcamarche.net/impot-revenu/imp360-usufruit-et-nue-propriete.php3

On peut souhaiter ne donner que "post mortem" et dans ce cas on utilisera le testament. Sur les testaments, cf ci-dessous :
droit-finances.commentcamarche.net/transmission/ds30-testament-mode-d-emploi.php3

Dans ces exemples, on ne "traite" que les biens actuels, les donations sur biens futurs étant interdites sauf dans le cas de la "donation au dernier vivant" ou donation entre époux.

On peut également utiliser les avantages de l'assurance-vie...

La solution optimale dans votre situation sera peut-être une de ces dispositions mais peut-être toutes ensemble ! D'où le recours indispensable à l'homme de l'art...
Cordialement.
fabie64- 16 mai 2008 à 13:01
Pouvez-vous me dire quelle est la part de la somme que je peux disposer pour la donner à qui je souhaite ?
car je n'y comprend rien entre réserve et quotité disponible.

Donc en résumé : séparation de biens
je possède une maison exemple de valeur 300 000 €
et en compte banque : 100 000 €.
comment se fait le partage à mon décès avec mes 2 enfants et mon conjoint ?
Car mon idée était que mon conjoint est l'usufruit total de la maison et que les enfants et leur père se partagent en 3 l'argent (100 000€).
Si un jour du vivant de mon conjoint, il est besoin pour x raisons de vendre la maison, quel part lui reviendra t-'il ?
Merci
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
Vous trouverez ci-dessous les définitions de la réserve et quotité disponible :
http://droit finances.commentcamarche.net/transmission/ds20 reserve hereditaire et quotite disponible.php3

Pour faire simple :
En présence de 2 enfants, chaque enfant doit obligatoirement recevoir 1/3 de votre succession (c'est la réserve), vous ne pouvez disposer librement (par testament, donation...) que du dernier tiers (la quotité disponible).
Dans votre idée : tout dépend de l'âge de votre mari à votre décès, la valeur de l'usufruit étant fonction de l'âge de l'usufruitier. Pour que votre idée puisse être valide, il faudrait, je caricature volontairement, que vous attendiez pour décéder que votre époux ait plus de 70 ans... Signez lui un papier le garantissant...
Sur les valeurs de l'usufruit :
http://www.icedap.com/...

Pour vendre la maison, il faut, je le rappelle, l'accord unanime des nus-propriétaires indivis (vos enfants) et de l'usufruitier. La somme revenant à l'usufruitier sera fonction de son âge (voir tableau ci-dessus).

Ceci dit, comme souvent en droit, il se trouve toujours un texte pour contourner une disposition à priori sans équivoque. Et c'est là que le notaire est important.
Cordialement.
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « succession, usufruit, comptes bancaires » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une