Droit-Finances
Recherche
Posez votre question Signaler

Démission, mois de préavis et arrêt maladie [Résolu/Fermé]

u goffu ;) - Dernière réponse le 5 mars 2010 à 19:21
Bonjour,
J'ai fait quelques recherches sur le forum, j'ai trouvé des problèmes plus ou moins similaires, mais je n'ai pas trouvé véritablement de réponse pour mon cas.
J'espère donc que vous pourrez m'aider.
Merci de bien vouloir prendre le temps de lire ce message :)
Je suis actuellement en arrêt maladie depuis le 20 janvier 2008, pour cause de dépression.
Mon problème étant lié à mon travail, je suis dans l'incapacité de reprendre mon activité.
Pour l'instant je me suis contenté de repousser la maladie avec l'accord de mon médecin généraliste.
Mais il va bien falloir prendre une décision :)
Je souhaite donc démissionner. Je voudrais savoir comment cela se passe pour le mois de préavis ?
Et quelle est la meilleure manière de procéder ? (je suis en CDI)
Puis-je ne pas faire mon mois de préavis, si j'en fais la demande dans ma lettre de démission ?
Et sans devoir payer le mois de préavis à mon employeur.
Ou alors puis-je faire ma démission maintenant, en demandant de faire le mois de préavis, tout en restant en maladie pendant ce mois ?
Ou bien, le mois de préavis se décale-t-il et devrais-je donc le faire après ma maladie ?
quelques détails sur ma situation :
- j'ai 7 mois d'ancienneté dans la société, en CDI depuis le début.
- J'ai un poste basique, sans aucune responsabilité (d'après la convention, mon niveau demande seulement 1 mois de préavis en cas de démission ou licenciement).
- Je souhaite me reconvertir et je vais signer un contrat d'apprentissage de 3 ans à partir du mois de juillet. (dans une autre entreprise, et dans un tout autre domaine professionnel)
En fait, je me demande comment procéder à partir de maintenant, voilà deux solutions auxquelles j'ai pensé, mais je ne sais pas laquelle choisir, laquelle est légale, correcte envers mon employeur, etc.
À savoir : mon arrêt maladie se termine à la fin du mois de mars, et le médecin est d'accord pour me renouveler une dernière fois jusqu'à la fin avril.
Soit :
- envoyer ma démission à la fin du mois de mars, en demandant de faire le mois de préavis. Puis repousser la maladie encore pour un mois, le temps de terminer le mois de préavis.
ou alors
- repousser la maladie d'un mois, et à la fin du mois d'avril, envoyer ma démission, tout en demandant à ne pas faire le mois de préavis, étant dans l'incapacité de reprendre le travail, pour motif de santé (la dépression étant due aux conditions de travail, que je ne supporte plus)
Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire ce message, et encore plus si vous pouvez prendre à nouveau un petit peu de votre précieux temps pour y répondre :)
Cordialement.
Lire la suite 
Réponse
+76
moins plus
bonjour,
je suis actuellement en cdi depuis 10 mois dans une boulangerie de quartier, mais il y a une semaine un changement de propriétaire a été fait et il y a une trés mauvaise ambiance et ils font tout pour me faire démissionner; actuellement je suis en arrêt maladie ( dépression). comment puis je faire pour partir tout en ayant droit au chomage.

merci d'avance

rufelo 5Messages postés vendredi 16 janvier 2009Date d'inscription 16 janvier 2009Dernière intervention - 16 janv. 2009 à 12:47
Bonjour,

j'ai vu Bernymilly que vous aviez l'air assez calé et j'ai un souci en ce moment je epsne que vous pourrez répondre à ma question.

J'ai une amie qui est partie en congés maternité en février 2008. Elle a ensuite enchaine sur un congé parental de 3 mois, ce qui fait qu'elle a repris ses fonctions en octobre 2008. A son retour l'employeur avait :
- liquidé ses congés payés qui devait être pris entre le 1er juin 2007 et le 31 mai 2008 puisqu'elle n'était pas là pour les prendre et lui a donc payé : là OK !!
- mais ils ont également liquidé et payé les 20 jours accumulé pendant la période du 1er juin 2007 au 31 mai 2008 et qu'elle pouvait prendre donc du 1er juin 2008 au 31 mai 2009. Est-ce normal ? Ce qui fait qu'elle est revenu en octobre sans plus aucun congé à prendre jusque fin mai 2009. Ils lui ont donné un texte stipulant que les congés devaient être pris entre le 1er juin et le 31 octobre 2008. Mais nous on nous impose pas de prendre nos congés pendant cette période donc pourquoi pour elle c'est le cas ?

Je voudrais comprendre cette situation. Elle a RDV lundi prochain si je peux l'aider.

Si quelqu'un pouvait me répondre.

Merci
bernymilly 923Messages postés mercredi 5 mars 2008Date d'inscription 5 mars 2015Dernière intervention - 16 janv. 2009 à 15:59
Tout d'abord, dites à votre amie que son employeur lui a dit des bétises.

En effet, la période d'acquisition des congés est du 1er juin 2007 au 31 mai 2008, par contre la période de prise des congés acquis durant la période précitée est du 1er mai 2008 au 30 avril 2009.

Par contre, la loi stipule que le salarié doit IMPERATIVEMENT prendre 12 jours consécutifs MINIMUM entre le 1er juin 2008 au 30 octobre 2008 et le solde AVANT le 30 avril 2009. Si à cette date la salarié n'a pa spris ces congés acquis, elle ne pourra pas demander le paiement desdits congés acquis, ils seront donc perdus, sauf avis plus favorable de la convention collective.

Dans le cas de votre amie, sur la période 2007/2008, vous me dites qu'ils lui ont liquidé les 20 jours acquis. Je ne comprends pas, puisqu'en congés maternité les 2,5 de congés sont acquis automatiquement, sauf en cas d'arrêt maladie ou congés parentale d'éducation. Il faudrait recalculée ces congés acquis durant son congé maternité. Par contre, il lui restait 20 jours à prendre, ne pouvant les prendre puisqu'elle était en congé parentale, l'employeur doit lui permettre de les prendre, et ce AVANT le 30 avril 2009.
rufelo 5Messages postés vendredi 16 janvier 2009Date d'inscription 16 janvier 2009Dernière intervention - 16 janv. 2009 à 16:51
Merci Bernymilly pour votre réponse rapide.

Si j'ai bien compris elle aurait du retrouvé en rentrant de congé parental en octobre les congés accumulés entre entre
le 1er juin 2007 et le 31 mai 2008, sauf qu'ils ont tout liquidé sans l'avertir et du coup plus aucun congé en crédit avant le 1er juin 2009.

Son employeur a avancé la justification la suivante : qd congés parental les employeurs peuvent épurer tous les congés.

Est -ce vrai ? il y t-il un texte précisant ce point ? l'employeur peut-il le faire sans avertir l'employé quel texte le stipule ?

Merci par avance.
taz84500- 17 janv. 2009 à 12:22
bonsoir voila j'ai donne ma démission mais le vrais

problème c'est que j'ai signe un contrat de 151.67

or il mon mis que 129h pour le mois de janvier alors

il me manque 22h67 il sont bien obliger de me payer

a la fin du mois 151.67???? en plus il mon mis 6 jour

de repos dans le mois je lui est demande effectuer 3 jour

pour travaille pour avoir 151.67 a la fin du mois

merci a vous
BABOU bernymilly - 18 janv. 2009 à 15:12
j'ai ete victime d'un accident de travail le 10mars 2007(luxation de l'epaule) j'ai ete arreté 3 mois et le 01decembre2008 j'ai de nouveau eté victime du meme accident dans des conditions simmilaires! et la securite sociale examine mon dossier depuis ,avant de statuer; car mon employeur a emis des reserves sur le bien fondee de mon accident!ils n'a pas fourni les temoignages des temoins a delais! mon dossier peut il etre l'objet d'un rejet ou etre consideré comme une rechute ;alors que la caisse primaire m'avait consideré comme definitevement guerrie lors de mon premiere accident? PEUVENT T'IL CONSIDERER QU' il nYa aucun lien de cette accident avec la tache que j'effectuer? QUELLES SONT MES DROITS ? MERCI DE ME REPONDRE
Réponse
+18
moins plus
Une jurisprudence est parue récemment.

Vous pouvez très bien être licencié ou bien envoyer votre démission PENDANT votre arrêt maladie. Le début du préavis commence alors à compter de la date de réception de la lettre de licenciement ou de démission. Vous effectuerez donc votre préavis d'un mois, soit 30 jours calendaires, samedi et dimanchecompris sauf les jours fériés, pendant votre arrêt maladie.

Par contre, si votre arrêt maladieprend fin AVANT la fin de votre préavis, vous êtes tenu de retourner à votre travail pour finir votre préavis.

Vous trouverez le texte de cette jurispudence, sur le forum, je viens de la donner à quelqu'un, "démission pendant arrêt maladie".

pitchoune- 24 sept. 2008 à 11:12
Bonjour, je viens de lire votre message, pouvez vous me donner le nom du forum, je me met en maladie aujourd'hui et je cherche le meilleur moyen pour quitter mon patron qui me harcèle depuis des mois. 1 an 1/2 . J'ai eu droit à des injures (avec témoins) (incompétente, connasse, pétasse...). Embauche de personnes moins qualifiées que moi qu'il faut que je forme (en plus) à un prix de l'heure plus élevé que le mien, quand je demande une révaluation, il me répond qu'il faut que je fasse mes preuves !! Là c'est trop demandé, je fais le maximum et aucune reconnaisannce. Depuis novembre 2007, il y a eu 14 personnes (licenciées ou démission) qui ont quitté la boîte. Il n'arrive pas à me licencier car je gère la banque, compta fournisseur, et presque tout l'administratif. Personne d'autres ne veut le faire à un bas prix. De plus, je forme d'autres secrétaires plus payées que moi dans le domaine (qui normalement n'est pas le mien) pour la gestion clients (factures, relances... ). Il a profité de moi, car, j'ai trop besoin de travaillé (3 enfants à charge et seule) et dans ma région, les boulots ne courent pas les rues.
Merci de votre réponse et d'autres conseils seraient les biens venus.
Cordialement
FCP02- 25 sept. 2008 à 13:52
Bonjour,

Pourriez vous me transmettre le texte de cette jurisprudence.

Je suis actuellement en arrêt maladie pour dépression et je souhaite démissionner.

Merci de votre réponse!
bernymilly 923Messages postés mercredi 5 mars 2008Date d'inscription 5 mars 2015Dernière intervention - 25 sept. 2008 à 14:08
voici le texte :

http://vosdroits.service-public.fr/...

Ou alors, vous avez ce site :

http://www.juritravail.com/...

Ou alors cet autre site :

http://prudhommesisere.free.fr/licencemotifpers/licencmaladie.htm
Réponse
+9
moins plus
Je savais la nature humaine méchante, mais à ce point là, vous me dégoutez certains !!!!
Comment pouvez vous juger des choses que vous ne connaissez visiblement pas ???
Moi aussi je travaille depuis que j'ai 16 ans, et avant tous les étés avec mes parents depuis l'age de 13 ans ! Là j'en ai 31 et ça fait plusieurs années que mon parcours professionnel est en dent de scie à cause de problème de dépression.... Ce qui m'empêche d'avoir une vie "normale", d'avoir des enfants.... Croyez vous sincèrement que ce soit fait exprès, que j'ai été hospitalisée pour le plaisir, que je sois obligée de prendre des cachets tous les jours pour garder la tête à peu près hors de l'eau, que je ne puisse pas avoir d'enfant à cause de cette p.... de maladie ?
Il est certain que le système de couverture sociale français nous protège bien et que c'est un atout pour les personnes malades comme nous.... Mais pensez vous réellement que les médecins aujourd'hui fassent des arrêts maladie de complaisance, que le médecin de la sécurité sociale qui contrôle les arrêts maladie valident ceux-ci pour nos beaux yeux ???
il faut sortir un peu la tête de sa petite vie et essayer de réfléchir avant de parler. La dépression, quelle qu'en soit sa cause est une véritable maladie ! et mérite autant de respect du malade que tout autre maladie !!!! Diriez vous ce genre de chose à quelqu'un qui a un cancer par exemple ? Je n'ose pas l'imaginer !!!!
Alors, je ne sais pas qui sont les "vermines" comme comme vous dites, mais je ne suis pas certaines que ce soit ceux que l'on croit.....
Réfléchissez bien avant de parler, car on ne sait pas de quoi demain sera fait et cela peut très bien vous tomber dessus sans crier gare......

Réponse
+5
moins plus
tant de haine dans ses messages.....La dépression, la vraie .....il faut savoir ce que c'est avant de juger.....et traiter des gens vraiment malades de branleur , c'est inadmissible.....faudrait surtout revoir l'organisation du travail, le temps de deplacement etc....la fatigue professionnelle due à des réorganisation epouvantables ou tout le monde se perd.....et une galopade technologique permanente et pratiquement impossible à suivre pour une personne normale !

Réponse
+4
moins plus
bonjour


Surtout ne démissionner pas. tu vas perdre tes années d'ancienneté.


Il faut que tu prenne rendez vous a la médecine du travail et tu lui explique il peut te mettre en
inapte a tout travail et la au bout d'1 mois tu é licencié par ton employeur;

Réponse
+3
moins plus
Puisque vous êtes malade, le mieux serais de prolonger encore l'arrêt maladie jusqu'a ce que vous soyez complètement guérit..... une fois guérit retourner travailler quelques jours, envoyez votre lettre de démission par exemple le 2ème jours. Et demander oralement à votre employeur de ne pas faire votre préavis, en général les employeur ne force jamais la main pour le préavis, il save que l'employé est démitové et peu mettre une sale ambiance ou mal faire son travail.

Vous pouvez toujours demander à votre employeur de vous le payé sans le faire, dès fois qu'il soit d'accord (çà arrive souvent).

Mais le mieux serais : suivez bien...... D'APPELER ORALEMENT votre employeur la semaine prochaine pour lui dire que vous n'êtes vraiment pas en état de reprendre le travail étant donné votre état de santé (sans donner trop de détail). Que votre médecin va surement vous prolonger cet arrêt de travail et ce pour longtemps....étant donné votre état...... qu'il envisage peut être de vous fare passé en commission à la sécurité sociale en vue d'une invalidité (pour grave dépression c'est tout à fait possible).
Et de demander à votre employeur, si vous ne pouvez pas vous arranger à l'amiable pour qu'il vous licencie pour un motif de son choix. Et que vous vous engagé par écrit lors de ce licenciement de ne pas le poursuivre au prudhomme. Cela s'appel un licenciement transactionnelle (en accord des 2 parities) et vous permettrais de d'avoir droit au chomage et de vous refaire une santé. Essayez, qui ne tente rien n'a rien....... Et votre employeur seras peut être ravie de se séparer de vous à moindre frais, sans risque, et pourras engagé de nouveau quelqu'un à votre place en cdi.... car là, il ne le peu pas, ne sachant pas quand vous allez reprendre votre place... je connais des gens qui l'ont fait et çà à marché.....

Courage

ROMANE

bijoux- 15 févr. 2010 à 16:41
bonjour

concernant ta question pr ton amie qui souhaite etre arretee pr un long moment, ce que je te propose c qu elle aille consulter un psychiatre, apres avoir été envoyé par son generaliste, qui sera en mesure de l arrete, pdt au moins un mois si elle le desire et renouvelable, suivant son etat pour depression, et de surcroit, elle peut meme obtenir des droits de sorties libres sans restrictions d horaires, afin qu elle puisse par exemple se ressourcer aupres de ses parents, ou quoique ce soit.
surtout qu elle aille consulter un psychiatre, il lui expliquera tt cela.
et surtt bon courage, je suis actuellement ds cette situation, donc je ne peux que compatir, helas pour ma part, s ajoutent des pb de santé, alors si g un petit conseil a donner, c qu ils n en valent pas la peine qu on se rendent malade pr le boulot, y a rien de plus chere que sa Santé, et c maintnant que je le realise, si j avais su....
bertrand62219 nimportequoi! - 27 mai 2009 à 21:43
et di donc a part faire la morale tu sais faire quoi d'autre?tes qui pour juger lesgens?ta deja souffert de depression et de ral le bol de ton taf?
yufa nimportequoi! - 24 juin 2009 à 11:21
P**** t'es grave toi "n'importe quoi" c'est pas possible d'être aussi méchant et inhumain, si tu connaissais la dépression tu saurais qu'on ne "profite pas" du système comme tu dis, tu crois que c'est drôle d'être dans cet état là, à faire des crises d'angoisse rien qu'à l'idée que tu dois retourner travailler parce que tu sais pertinemment que ton patron te lachera pas, qu'il aura toujours quelque chiose à redire et que les conditions de travail sont pire qu'au moyen âge?? Que tu seras persécuter pendant toute la journée toute la semaine, alors qu'avant cela tu adorais ton travail et tu étais même pressée d'y aller??? Tu ne sais pas de quoi tu parles alors viens pas l'ouvrir!
bertrand62219- 24 juin 2009 à 12:00
bien dit yufa!!!!rien d'autre a ajouter
CHOQUER nimportequoi! - 1 oct. 2009 à 21:34
CE QUE VOUS DITE EST INADMISSIBLE VOU DEVEZ ETRE DU GENRE A BOUFFER SUR LE DOS DES GENS IL Y A DES PATRON QUI PROFITE DE LEUR STATUT ET DE LEURS POUVOIR
ON VOI BIEN CE QUI CE PASSE EN CE MOMENT CHEZ FRANCE TELECOM.
Réponse
+3
moins plus
Bonjour

j ai eu un accident de travail le 08/04/08 je doit reprendre ce lundi aprés casiment deux mois d arret et j ai p envie car je sais quiils sont assé en colère apré moi je suis en soin jusqu au 20 juin et mon contrat ce termine le 30 juin j ai donné mon préavis mon employeur a dit a une de mes collegue que g té en droit de faire mon préavis en arrét mais je voudrai etre sur,de plus ce que j ai est assez serieu g eu tromatisme cranien entorse o cervicale et deviation de la colone vertebrale suite a une chute car on ne m avé pa founit des chaussure a ma taille
je suis censé pouvoir toucher une rente pour sequelle a vie mais je ne pe pas sinon je serai obligé de declaré mon handicap mais a 24 ans je ne pe pa me permettre de plus retrouvé de travail . si quelqu un peu me conseiller MERCI

Réponse
+3
moins plus
bonsoir, je viens de découvrir que je ne suis pas la seule à souffrir du harcèlement et de prassion au travail. C'est réconfortant, merci

Réponse
+3
moins plus
bonjour,

mon travail se passe très mal. Je ne suis pas acceptée, critiquée soit ouvertement soit à bas bruit. J'ai l'impression d'être transparent. Je suis en dépression et je ne veux plus retourner travailler dans la structure.
Je suis dans la fonction publique.
Puis je me mettre en arrêt de travail par exemple demain et envoyer en même temps ma lettre de démission.
Je précise que je bloque et que je ne supporte l'ambiance.
merci de vos réponses.

Réponse
+1
moins plus
bonjour a vous tous
comme je l avais dit je suis en arret de travail depuis 10/04/08 a cause d un harcelement sexuelle de la part de mon responsable , j ai deposer plainte contre lui.j ai saisi l inspection de travail pour leur signaler le probleme.l inspecteur a fait soit disant son enquete, et je l ai vu la semaine derniere pour avoir des nouvelles.il m a dit que c etait compliquer vu que j avais pas de temoin etc... il m a presque attaquer en assinuant que j ai menti (je ne sais pas si il a reagit comme ça pour me tester ou bien il pensait vraiment que ne je disais pas la verité) je ne croyais pas ce que j ai vecu dans son bureau j ai meme fondu en larmes.il m a juste conseiller d envoyer une lettre a mon travail en demandant la rupture de mon contrat de trvail parceque la direstion n a envisager aucune sanction contre mon harceleur(c est le fils du patron) en demandant mes indemnites de licenciement et mes indemnites de preavis.je ne sais pas si c est la bonne solution ?je ne fais pas tres confiance a cet inspeteur,est ce que je vais garder mes droits assedic ?
j attend votre aide
merci

gerberas 11Messages postés dimanche 22 juin 2008Date d'inscription 23 juin 2008Dernière intervention - 22 juin 2008 à 19:34
ouah... je vien de lire ton 2ème message (du 5juin) ...!? j'suis stupéfette!... c'est pas possible ...y a anguille sous roche! qu'as tu fais depuis?
en plus c'est du n'importe quoi, "parceque la direstion n a envisager aucune sanction contre mon harceleur", si les patrons ferai régner l'ordre, y aurai pas besoin des prud'homme. il t'a bleuffé ...
manolia- 22 juin 2008 à 20:39
bonsoir, merci pour tes reponses,je suis convoquer le 26 juin par la secu pour voir un medecin pour un suivi d arret , je ne sais pas trop ce que c est ??? j ai vu un juriste du travail le jeudi et il m a conseiller d envoyer une lettre a mon employeur ou je demendrai la rupture de mon contrat de travail mais son demander d indemnités dans la lettre comme il m a conseiller l inspecteur du travail???qu on pense tu????comment ça ce passe dans les rendez vous de la secu???
merci d avance
gerberas 11Messages postés dimanche 22 juin 2008Date d'inscription 23 juin 2008Dernière intervention - 22 juin 2008 à 21:35
slt magnolia,
j'ai moi-même et convoquer par un medecin-conseil la semaine dernière,
et je pense que le medecin de la sécu va surtout voir si tu est en état de reprendre le travail ou non, sans vouloir te faire peur. peut-être que quelqu'un d'autre sur se forum pourra te donner un réponse plus précise.

si tu écoute se juriste, visiblement tu t'en sortira pas trop mal, puisque tu ne perd pas tes droits aux assédic.
je ne mis connais pas en rupture de contrat de travail ( je suis plutôt du genre à raller quand on ce moque du petit), j'ai trouvé la conduite de l'inspecteur du travail révotante ... mais ,ce juriste pourquoi te conseil-il de ne pas réclamer tes indemnités? ça n'a pas de sens.
manolia- 22 juin 2008 à 22:10
il m a juste dit qu il ne faut pas que je les reclame directement , mais j pourrai adresser par la suite une lettre reclament mes droits,c est tres bizarre
lolotte manolia - 25 avril 2009 à 20:01
Bonjour,
Je vous ecrit pr avoir des renseignements car je vois ke vs ete passée par la ya 1 an!
je suis salariée depuis 6ans et en arret maladie par un psy depuis le 11/12/2008. cela fait 5 mois deja !
je ne souhaite pas reprendre mon activité chez cet employeur mais trouver un nouvel emploi.
J'ai plusieurs questions qui reste sans reponse...
Vais je etre convoqué par un medecin de la sécu? cment se deroule cet entretien?
Puis je demander un rdv a mon employeur pendant mon arret afin que l'on trouve un arrangement?
Je souhaite plus etre licencié afin d'ouvrir mes droits au chomage mais je ne demande pas d'indemnité de licenciement? va t il accepeter?
je suis perdu g hate de trouver une solution afin de me libérer de cet emploi qui me rend depressive.
merci de votre reponse.
Réponse
+1
moins plus
Bonjour.
Je voulais simplement un renseignement. Je travaille à Intermarché occasionnellement, je suis actuellement en CDD. Mais je suis en arrêt de travail depuis le 24juin et je me suis faite prolongée jusqu'au 13 juillet pour cause de maladie chronique (atteinte de la maladie de Crohn et actuellement en crise) qui se trouve être la date de la fin de mon contrat.
J'aimerai savoir ce que je risque sachant que le directeur de l'Intermarché à une convention collective particulière. Suis-je dans mon droit?
Merci d'avance

Réponse
+1
moins plus
ne donne pas ta demission!!!!!!l tu perdrais tous tes droits!!! si t es malade alors pourquoi tu donnerais ta demission!!!!reflechi!!!!!bon retablissement !

Réponse
+0
moins plus
je suis dans le meme cas sache que tu as droit a six moi en arret maladie c ce que j ai fait le medecin conseille de la caisse primaire m envoie chez le medecin du travaille pour que mon patron me licencie surtout ne pas demissioner ce serais une erreur moi j ai rdv demain j en saurais plus demain.pour l instant reste en maladie

cat44- 7 août 2008 à 09:43
Coucou,

Je suis dans la même situation que toi tu était maintenant pourrait tu me donner des informations car je suis en arrêt pour dépression et voudrait démissionner !!!
J' espère que tu vas me répondre ...

Cat44
amine- 19 nov. 2008 à 17:01
bonjour,
mon aussi je suis dont le mémé cas alors merci de me dire comment ça c passer ton rdv avec le médecin du travail et comment tu a fait pour voir le médecin de la caisse primaire merci pour ta réponse
pour info moi je me suis mis en accident du travail et non pas en maladie j'attends une réponse de la part de la secu pour me dire si ils s'accepte le dossier d'accident du travail ou pas
bonne réception.
Réponse
+0
moins plus
<bonjour
je voudrais savoir combien de préavis faut-il donner après cinq ans de présence,pour un employé térritoriale
merci d'avance.

marissou- 2 sept. 2008 à 12:35
bonjour,

pour répondre à votre message, tout dépend si démission ou licenciement et de la convention collective. en ce qui me concerne, j'ai 10 ans de maison. si je démissionne j'ai 1 mois de préavis, si je me fais licencier, j'ai 2 mois. j'espère que ma réponse vous éclaira.
Réponse
+0
moins plus
bonsoir tout le monde
j ai lu tout vos commentaires et j ai pas trouver de reponses a mes questions.je suis en accident travail a caus d un stress post traumatique du a une agression sexuelle au travail, l agresseur est mon employeur.j ai deposer pleinte contre lui le 09/04/08 et je suis en accident de travail depuis le 10/04 jusqu au 05/05 mais je compte renouveler mon arret car je n ai pas envie de retourner au boulot.je compte demissioner mais pas pour l instant , je le ferais en mois de juillet ou aout. le probleme c est que j ai demander mes vacances pour le mois d aout et j ai eu l accord par ecrit le 26 mars 08,je voulais savoir si je pourais partir en vacances en restant en arret surtout que j avais acheter mes billets depuis decembre et j ai tout organiser pour celebrer mon mariage mon mariage, cest prevu depuis longtemps.
j ai vu qu on pourai gerder mes droit aux chomages apres une demission a cause d un harcelement,est ce vrai?
j attent vos conseils...
merci

gerberas 11Messages postés dimanche 22 juin 2008Date d'inscription 23 juin 2008Dernière intervention - 22 juin 2008 à 19:22
bjr magnolia, pour tes vacances: cela dépend de tes horaires de sortis autorisés, mais si tu es en arrêt pour dépression, la sécu ne s'opposera pas à ce que tu change d'air, si tu as des restrictions d'horaires de sortis, tu peux faire une lettre à la sécu pour avoir une période avec des horaires libres en expliquant un peu ce que tu as besoin et en appuiant le fait que ça t'aidera dans ton rétablissement.
ou encore fait toi licencier avant; euh...ou a tu vu qu'on peut garder ces droits de chomage après un harcellement? ... c'est généralement une erreur de démissionner car on perd tout ces droits de chomage.... par contre, une non-présentation à son poste de travail est un motif de licenciement... bon courage à toi!
manolia- 22 juin 2008 à 20:48
je me suis deplacé 2 fois aux assedic pour me renseigner sur mon cas en cas de demission , ils m ont dit que je pourrai avoir droit au chomage du moment que j ai deposer plainte car ça fait parti des demissions legitimes.je leur ai montrer ma plainte et ils m ont dit que c est bon,il faut juste que je retourne les voir apres la fin de mon preavis et m enregistrer....c est ce qu ils ont dit
on ce qui concerne mon voyage,ben c est un voyage qui etait prevu depuis fin 2007 c est pour mon mariage j avais tout prevu(billets d avion,location de salle ,traiteur...) et je suis obliger d y aller.j espere que la secu comprendra.j ai aussi une autres question la secu verse les indemnités apres combien de jours maximum..
merci
Réponse
+0
moins plus
J'ai été arrêtée par la médecine du travail pour un problème de harcèlement ou pression intense de ma supérieure hiérarchique et ce depuis début mars 08.
J'avais demandé, n'en pouvant plus, une visite médicale à la médecine du travail qui me l'a accordée sur mon temps de travail en ayant pris soin d'avertir mon employeur de cette visite.
Quelques jours après, je recevai un avertissement pour abandon de poste !!! avertissement que j'ai contesté en vain.
Je suis allée à l'inspection du travail qui m'a confirmé que légalement j'étais en droit de me rendre à cette visite.
Depuis je suis harcelée de courrier de mon employeur me demandant ce que je compte faire alors que je suis en arrêt de maladie.
Dernièrement il me convoque pour un entretien de pré licenciement et j'y vais avec un conseiller du salarié. Il me dit envisager un licenciement mais sait que s'il me licencie en arrêt de maladie avant la période de protection de 6 mois, il craint un recours aux prud'hommes de ma part. Je lui demande de me faire une proposition, chose qu'il fait 3 semaines plus tard avec un protocole qui n'est vraiment pas clair quant au terme du préavis. Je prends un rendez vous avec l'inspection du travail mais entretemps recoit une lettre de licenciement (je suis toujours en arrêt de maladie) pour insuffisance professionnelle !!! et incompatibilité d'humeur (je rappelle que je suis arrêtée pour harcèlement moral) et que je bénéficie d'un préavis de 2 mois (est il payé ? en suis je dispensée du fait de mon arrêt pour maladie ??? )
J'attends l'avis de l'inspection du travail mais si quelqu'un a des info intéressantes à me passer, je suis preneuse.
Pour info, nous sommes plusieurs dans ce cas dans cette entreprise avec un management d'une autre époque, à avoir saisi l'inspection du travail et certains les prud'hommes.

marie-pierre- 7 oct. 2008 à 14:44
Bonjour,

Je voudrais conseiller contre le harcèlement moral surtout de ne pas démissionner c'est la seule chose qu'ils attendent et en plus vous perdez tous vos droits.

J’ai vécu un harcèlement pendant 2 ans il faut surtout être bien épaulé autrement vous finissez dans le mur.
Après 1 an d'arrêt de travail pour dépression, et aucun coup de fil de mon employeur (20 ans ancienneté) on a pris un avocat
Il a fait une "prise d'acte de rupture" 'c'est à dire que vous ne retourner pas au travail c'est le prud'homme qui tranche vu votre cas et votre dossier ou il vous considère comme démissionnaire ou comme licencié si vous gagner.
Une période très dure à vivre.
Mais surtout il faut prouver votre harcèlement avec des preuves (lettre par collègues en place ou anciens collègues toutes sortent de preuves)
Vous pouvez porter plainte.

Surtout méfiez vous de certains médecins de la médecine du travail qui rapporte a votre employeur, et de l’inspection qui ne peut rien faire.....

De toute façon ils vous ont cassé physiquement et moralement et après 4 ans je ne suis pas sur d’être remise.
La seule consolation c’est que cela leurs a couté chère
Réponse
+0
moins plus
J'ai été arrêtée par la médecine du travail pour un problème de harcèlement ou pression intense de ma supérieure hiérarchique et ce depuis début mars 08.
J'avais demandé, n'en pouvant plus, une visite médicale à la médecine du travail qui me l'a accordée sur mon temps de travail en ayant pris soin d'avertir mon employeur de cette visite. La médecine du travail me met inapte temporairement et m'envoie chez mon médecin traitant avec un courrier lui conseillant de m'arrêter pour un syndrôme dépressif réactionnel dû à un problème de harcèlement (le médecin du travail est par la suite allé voir mon employeur)
Quelques jours après, je recevai un avertissement pour abandon de poste !!! avertissement que j'ai contesté en vain.
Je suis allée à l'inspection du travail qui m'a confirmé que légalement j'étais en droit de me rendre à cette visite.
Depuis je suis harcelée de courrier de mon employeur me demandant ce que je compte faire alors que je suis en arrêt de maladie.
Dernièrement il me convoque pour un entretien de pré licenciement et j'y vais avec un conseiller du salarié. Il me dit envisager un licenciement mais sait que s'il me licencie en arrêt de maladie avant la période de protection de 6 mois, il craint un recours aux prud'hommes de ma part. Je lui demande de me faire une proposition, chose qu'il fait 3 semaines plus tard avec un protocole qui n'est vraiment pas clair quant au terme du préavis. Je prends un rendez vous avec l'inspection du travail mais entretemps recoit une lettre de licenciement (je suis toujours en arrêt de maladie) pour insuffisance professionnelle !!! et incompatibilité d'humeur (je rappelle que je suis arrêtée pour harcèlement moral) et que je bénéficie d'un préavis de 2 mois (est il payé ? en suis je dispensée du fait de mon arrêt pour maladie ??? )
J'attends l'avis de l'inspection du travail mais si quelqu'un a des info intéressantes à me passer, je suis preneuse.
Pour info, nous sommes plusieurs dans ce cas dans cette entreprise avec un management d'une autre époque, à avoir saisi l'inspection du travail et certains les prud'hommes.

Réponse
+0
moins plus
Bonsoir

J'ai eu un accident dans le cadre de mon travail " choc electrique 380V " je suis resté collé a un boitié et ce n'est vraiment pas agréable.
au final plus de peur que de mal juste des douleurs musculaire qui m'empeche de bien marcher.
jai été arrété un peu moins d'un mois par mon medecin généraliste.
a la fin de mon arret j'ai été consulté un medecin du travail qui malgré mes peurs et mes insomnies ma déclaré apte a reprendre le travail.

Mon entreprise est une petite structure et je n'est jamais eu de matériel de sécurité

le jour de ma reprise mon employeur ma affecté a un autre poste ou je n'est plus besoin du matériel de sécurité que je n'est jamais eu avant.

pendant mon AT j'ai contacter l'inspection du travail qui est passé a mon entreprise peut de temps apres ma reprise. mon employeur me met la pression pour le travail alors que je ne peut pas me mettre acroupi sans rensentir de douleurs musculaires.

au bout d'un mois je n'est toujours pas recu la déclaration de l'accident qua rempli ou non mon employeur

Je ne me sent vraiment pas bien et j'ai déja des entretiens dans d'autres boite. Je suis en CDI depuis 9 mois dans cette entreprise a mon dernier buletin de salaire (recu le 17 au lieu du 15 au plus tard) j'ai 23 jours de congé payé a prendre et je voulais savoir si :

1) Je suis obliger de respecté le préavis qui est d'un mois selon la convention collective
2) si je peut troqué mes CP contre le temps du préavis ( quitte a rajouté un apport personnel pour les jours manquant)
3) si je peut effectué mon préavis en me reméttant en arret maladie
4) si je peut commencé dans un nouvelle emploi en étant en arret maladie
5) doit je me mettre en relation avec les Prud homme pour obtenir des dédomagements

On ma dit aussi que la CPAM pouvais me faire passé une expertise médical gratuitement. Cela pourrait il me servir comme preuve dans le cas ou je décide de faire suivre l'affaire par les Prud homme

Merci d'avance de vos réponses

Réponse
+0
moins plus
Les remboursement dela sécu sont trés long une fois les arrêt envoyer y a une quinzaine de jours a atendre et il paye par forcement tou d un coup...Je les sais parceque j y ai eu droit y a quelque temp et ca ma causer beaucou de probleme au niveau de la banque vaut mieu les prevenir a l avance votre banque pour qu'il autorise les prélevement et les cheque

manolia- 22 juin 2008 à 22:27
merci jess
Réponse
+0
moins plus
bonjour je voudrais savoir que dois je faire je ne me sens pas bien je suis dépressive le taux de travail que je fais.je me réveille depuis 5 heures du mat pour alller travailler je fais 50 km tous les jours je travaille tous les mat 3 fois a 12h et tous les soirs de 18h30 a 22h je suis fatiguée dépressive je vis seule avec mes 3 enfants j'ai toute la charge et j'en ai élevé 7 que dois_je faire? j'ai la pression de mon responsable c'est trés trés dure je vis seule depuis 8 ans merci de m'aider .

gerberas- 24 juin 2008 à 12:16
que fais-tu comme travail josy et dans quelle région?
(si c'est pas indiscret)
Ce document intitulé « démission, mois de préavis et arrêt maladie » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une