Posez votre question Signaler

Validité du bon de visite [Résolu/Fermé]

TheQuicky - Dernière réponse le 20 sept. 2011 à 20:29
Bonjour,
J'ai fais une visite d'un bien avec une agence qui m'a fait signé un bon de visite. Le bien nous convient, je fais donc une offre et propose de revenir 2 jours après avec ma femme.
Le matin de la seconde visite, l'agence m'appelle en m'expliquant que le vendeur a dénoncé le mandat (délai de 7 jours de rétractation) et a resigner un mandat à 25 000 € (env.) plus cher.
Dans un premier temps, j'étais scandalisé de ce revirement et j'ai donc tout abandonné, mais en réfléchissant ce bien m'intéresse.
Ai-je le droit après près d'1, et surtout avec un montant différent de celui de l'avis, de passer directement par le vendeur.
Merci de me donner des textes car je me doute que dans les réponses il doit y avoir des agences qui prêchent pour leur paroissent au bleuf ....
D'avance merci à tous
Lire la suite 
Réponse
+11
moins plus
Pour ma part, je pense que tu ne risques rien. Le bon de visite n'est utilisé par l'agence que contre le vendeur, pas l'acheteur. Si en plus tu n'as pas signé de bon de visite, ils essayent juste de te mettre la pression et de te faire peur. Pour rappel, ils touchent en moyenne 7% sur le prix de vente, et pour eux c'est loin d'être négligeable !

elmerendero 449Messages postés vendredi 28 septembre 2007Date d'inscription 27 août 2010Dernière intervention - 17 mars 2009 à 11:14
Il est vraie que tel que vous exposez votre cas, vous n'aurez rien à vous reprocher. D'un autre coté, me mettant à la place de l'AI, je me dis que les soupçons d'avoir été doublé, sont plus que légitimes... Difficile de trancher là... Qu'en pense lbigaret ?
lbigaret 12783Messages postés samedi 20 septembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 5 juillet 2014Dernière intervention - 18 mars 2009 à 12:18
Bonjour Elmerendero....;c'est gentil de me mouiller !!! :o))
Cette personne accompagnant fortuitement une amie lors de ses visites et n'ayant pas signé de bon de visite ne pourra être recherchée en dédommagement par l'AI. Cet AI même soupçonneux (lol) s'est montré imprudent et en paye les éventuelles conséquences - il aurait, notamment en absence d'exclusivité, du faire signer tous les visiteurs.
elmerendero 449Messages postés vendredi 28 septembre 2007Date d'inscription 27 août 2010Dernière intervention - 18 mars 2009 à 15:36
Aaarrrgh!!!! Que me dis-tu là! Il m'est arrivé de faire des visites (rares, je l'accorde) parfois avec 6, 7 visiteurs à la fois... gens accompagné de toute la smala... et même du chien... Il existe des chiens propriétaires? Qui me protège si le chien achète sans bon de visite? hahahaha....
lbigaret 12783Messages postés samedi 20 septembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 5 juillet 2014Dernière intervention - 18 mars 2009 à 15:40
une prise d' empruntes de pa-pattes peut-être....Attention car il est des chiens ou chats propriétaires dans les pays anglo-saxons notamment !
elmerendero 449Messages postés vendredi 28 septembre 2007Date d'inscription 27 août 2010Dernière intervention - 18 mars 2009 à 15:41
C'est pour ça que je l'ai inclus... (lol)
Réponse
+4
moins plus
Bonjour, pour éclairer un peu cette question :


11 octobre 2006
Le “bon de visite” que vous fait signer l’agent immobilier

La situation:
vous êtes à la recherche d’un appartement à acheter, à chaque fois que vous en visitez un, avant de pouvoir y entrer, l’agent immobilier vous fait signer un “bon de visite” selon lequel, en substance, vous vous engagez à ne pas l’acheter sans le concours de l’agent immobilier sous peine de dommages-intérêts.

La question est: quelle est la valeur juridique du « bon de visite » que vous fait signer un agent immobilier avant de vous faire visiter un appartement ?

La Cour de cassation est farouchement hostile à la pratique des agents immobiliers qui consiste à vous faire signer un bon de visite avant de vous faire présenter un appartement pour lequel il a été chargé par le vendeur de trouver un acquéreur.

En effet, selon la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970 et son décret d’application n° 72-678 du 20 juillet 1972, l’agent immobilier ne peut réclamer une commission ou rémunération à l’occasion d’une opération immobilière que si, préalablement à toute négociation ou engagement, il détient un mandat écrit, délivré à cet effet par l’une des parties (généralement le vendeur) et qui précise les conditions de détermination de la rémunération ou de la commission ainsi que la partie qui en aura la charge.

Or, le bon de visite signé par une personne qui visite un appartement ou une maison, au profit de l’agent immobilier ne constitue pas un mandat qui répond aux exigences des dispositions législatives précitées.

En effet, ce bon de visite se borne à stipuler que la personne qui visite le bien immobilier s’engage à ne pas l’acheter sans le concours de l’agent immobilier sous peine de dommages-intérêts dont le montant équivaut celui de la commission que l’agent aurait perçu de la part du vendeur si la vente s’était conclue grace à l’agent.

La Cour de cassation en déduit que ce bon de visite n’a aucune efficacité juridique et que si la personne ayant visité un bien immobilier grâce à l’agent immobilier, a ensuite conclue la vente directement avec le vendeur sans passer par l’agent immobilier, celui-ci ne peut pas engager d’action en justice contre l’acquéreur pour lui réclamer des dommages-intérêts en se prévalant de ce bon de visite (Cass. civ. 1 27 avril 2004 n° de pourvoi 01-13868 ; Cass. civ. 1 28 novembre 2000 n° de pourvoi 97-18684 Bulletin 2000 I n° 303 p. 196 ; Cass. civ. 1 9 novembre 1999 n° de pourvoi 97-11898 Bulletin 1999 I n° 292 p. 190 ; Cass. civ. 1 21 mars 1995 n° de pourvoi 93-11009 ; Cass. civ. 1 6 octobre 1993 n° de pourvoi 91-18231 Bulletin 1993 I n° 266 p.185 ; Cass. civ. 1 6 octobre 1993 n° de pourvoi 91-10747 Bulletin 1993 I n° 267 p. 185 ; Cass. civ. 1 26 mai 1993 n° de pourvoi 92-10067).

En conclusion, si un agent immobilier vous demande de signer un bon de visite avant de vous présenter un appartement à vendre, vous pouvez le signer sans aucune crainte car la jurisprudence considère jusqu’à présent que ce bon de visite n’a aucune effectivité juridique.

MAIS RIEN N'EST DIT AU SUJET DU MANDAT SIGNE ENTRE LE VENDEUR ET L'AGENCE !

Réponse
+1
moins plus
Bien sur que vous pouvez acheter directement au vendeur.... déjà que les bons de viste non aucune valeur juridique devant un tribunal pendant la durée du mandat... alors plus encore s'il n'y a plus de mandat...........voir sur ce site la cour de cassation au sujet des bons de visite n'ayant aucune valeur...Et de toute manière ce n'est pas vous qui auriez des problèmes,si problème il y avait....mais le vendeur, qui lu a signé le mandat. a vous de rassurer le vendeur qui va peu être être "frileux" pour vous vendre à vous, car ayant des "intimidations" de l'agence qui va surement lui fournir la liste de personnes ayant visité son bien en lui disant que s'il vend à ces personnes il devras la commission d'agence, C'EST FAUX... rassurez le il ne risque rien.

allez sur ce site, j'ai aider" glacede l'alaska" fin mars dans le forum "immobilier" pour un problème similaire, lui était le vendeur..... je "l'ai aidé tout le dimanche de pâques" et Champagne il a signé et vendu à ses acheteurs.... car nous somme en France et vous avez le droit de vendre à qui vous voulez et au prix que vous voulez.......Tenez moi au courant. ROMANE allez voir aussi AGENCE ARNAQUE/ATTENTION en février sur ce forum immobilier, j'ai expliqué mon cas... et dite moi ce que vous en pensez..... j'ai vendu un bien alors que j'avais signé un mandat simple...j'ai été harcelé par une agence.... j'ai tenu bon.. il n'ont pas eu un centime de ma vente....ROMANE

Utilisateur anonyme - 5 avril 2008 à 17:18
faux, il y a eu jurisprudence de la cour de cassation, le bon de visete n'a aucune valeur... bien après 2000. Allez sur cesite sur le forum immobilier plein de monde donne la date et le numéro de l'enregistrement de la cour de cassation 2003 ou 2004 ?? ROMANE
steff- 9 mai 2008 à 23:17
Bonsoir,

je viens de lire votre intervention, dans laquelle vous semblez absolument sûr de vous, lorsque vous évoquez que le bon de visite n'a pas de valeur.
Vous citez en appui un arrêt de la cour de Cassation, qui fait jurisprudence, dans lequel il déboute l'agent immobilier.
Ensuite vous évoquez un site où tout est expliqué.

Le cas nous intéresse particulièrement, car vendeurs d'un bien, présent dans 4 agences, nous avons été très récemment contactés par une personne qui, quelques mois après avoir visité notre bien, se révèle être fortement intéressée, mais souhaiterait traiter directement avec nous, de particulier à particulier. Cette personne est très angoissée à l'idée d'avoir signé ce bon de visite, à l'époque.

Votre assurance semble fort rassurante, mais pourriez-vous m'indiquer quel est le site auquel vous faites référence dans votre intervention, et où nous pourrions trouver l'arrêt rendu en Cour de Cassation que vous évoquez.

Je vous remercie par avance de votre gentillesse.
lilou- 4 janv. 2009 à 21:38
Bonjour,

Je suis actuellement dans le même cas que vous aujourd'hui, qu'en est il pour vous ?
Je vous souhaite en tout cas que tout se soit bien dérouulé .Cordialement.
dylan-41- 4 févr. 2009 à 11:27
bonjour Tomance28
Je voudrais te poser une question car juridiquement c'est compliqué,j'ai établis une visite sur un bien immobilier avec l' agence immobilière sans je présice de signé aucun bon de visite .
je suis aller 1 journée plus tard sur un site internet de particulier a particulier d'ou j'ai vu cette maison a vendre .
Ma question est : Puis-je traiter avec le vendeur directement sans passer bien évidement par l'agence d'ou les frais de commission s'élève a 20000 euros .
Y a til un texte de loi concernant cette visite?
Je vous remercie d'avance pour toute info
Cordialement Dylan-41
nadmouss2000- 17 mars 2009 à 09:54
Bonjour,

J'ai besoin d'info et je ne sais pas vers qui me tourner, j'explique.
Il y a quelques mois j'accompagne une amie qui visite des biens par le biais d'une agence (moi même j'entreprends des recherches par internet avec quelques échanges de mails avec différents vendeurs et agences immobilières).
Lors de la 1ère visite d'une maison pour mon amie, je m'apperçois que mois-même j'avais déjà vue cette maison avec un copain commun au propriétaire. Lors de la 2e visite, la personne de l'agence fais visiter le bien à nouveau à mon amie ainsi qu'a un de ses amis (moi je suis dans la maison mais je ne visite pas, j'attends).
Quelques temps plus tard, pour des raisons professionnels (conditions d'offre de poste) je dois habiter la même ville que le lieux d'exercice alors mes collègues de travaille (par connaissance Bistrot) me donnent les coordonnées de leurs différents collèguent qui vendes , je prends contacte avec les vendeurs et sur le 3ème biens visité je retombe sur la maison déjà visitée auparavent avec mon collègue et avec l'agence.
Je choisi ce bien, je traite avec le vendeur, j'entreprends toutes mes démarches (notaire, banques etc...).
Je dois signer dans quelques jours et là, je reçois un courrier de l'agence qui prétent m'avoir fais visiter le bien et que ma démarche est illégale.
Je ne comprends pas comment une l'agence peut se permettre de me considérer comme cliente :
d'une part, je n'ai jamais signée quoi que se soit avec eux et d'autres part, la 1ère visite du bien n'a pas était faite par leurs soins. de plus, l'agence me menace en disant qu'ils ont déjà un témoignage de témoin client qui peut dire que je suis cliente alors que je sais très bien que ce témoin n'ai autre que l'ami de l'Agent immobilier qui m'a vu une fois sans connaître mon nom etc... et qui a déjà fait une attestation sur l'honneur à mon encontre. Suis-je dans la 6ème dimmension?
Plus sérieusement, quelqu'un peut-il m'aider, ne connaissant pas du tous ce milieu je ne voudrais pas être le cobaye idéale et complètement ignorente.

Merci pour toutes aides que vous pourriez m'appporter.

P.S: j'ai 8 jours pour répodre au courrier de l'Agence

Merci à tous
Réponse
+1
moins plus
Oui, je pense que tu peux procéder de la sorte. Qu'en penses également le vendeur ? Lui aussi a reçu ces mêmes courriers. Que va-t-il faire ? En tous cas je trouve ça lamentable de mettre la pression de la sorte...tout ça parceque c'est la crise et que l'AI ne veut pas perdre sa commission !

nadmouss2000- 18 mars 2009 à 11:55
Le vendeur à reçu le même courrier la semaine dernière ainsi que son Notaire. Le vendeur à tous simplement répondu que l'Agence ne lui avait jamais transmis comme il se doit, les noms des visiteurs, il ne lui ont fait signer aucun document sur les visites effectuées à son domicile et donc qu'il souhaite reçevoir sous huitaine (aussi il n'y a pas de raisons que seul l'agence pose ses conditions) les documents de visite signés de sa part. A ce jour, il n'a toujours rien reçu.
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,
J'ai signé un bon de visite avec une agence, mais j'ai fini par signer avec une autre agence parce qu'elle était moins chère. maintenant j'ai reçu des menaces de la première agence. est-ce que je suis dans un problème?
Merci

Réponse
+0
moins plus
Par contre au sujet du mandat :

"Une condition que les tribunaux évaluent assez largement. Exemple récent : détenteur d'un mandat donné par le vendeur, un agent immobilier fait visiter un bien à un acquéreur potentiel. Dix-neuf mois plus tard, celui-ci conclut la transaction directement avec le vendeur, pour un prix nettement inférieur. La Cour de cassation a considéré que l'agent avait droit à la commission fixée dans le mandat (arrêt du 14/11/2000).

D'une façon générale, ne traitez pas l'agent immobilier à la légère. Un mandat est un contrat comme un autre et vous devez respecter vos engagements, sans chercher à « contourner » un professionnel, qui, la plupart du temps, a consacré temps et argent pour remplir ses obligations. C'est une question de morale...et de prudence, puisque vous risquez d'être condamné par la justice."


Je serai étonné si la profession d'agent immobilier n'avait aucun moyen de recours après avoir fait son travail. Le bon de visite n'a pas de valeur et le mandat pourtant signé entre l'agent et le vendeur n'aurait aussi aucune valeur juridique. J'attends impatiemment les avis des autres intervenants. Toupin.

KT974- 2 mai 2011 à 15:29
dix neuf mois après??? mais le "bon de visite" n'a t-il pas une durée de validité limitée? mon cas est le suivant, une cliente veut visiter mon bien (je suis propriétaire) et il se trouve que ce jour là je n'ai pas les bonnes clés (encore loué). mais j'ai des preuves qu'elle était intéressée avant de le visiter via l'agence (mails). Bref, elle finit par le visiter par l'intermédiaire d'une agence qui soi dit en passant, me "balade" depuis quelques semaines en essayant de gagner du temps avec des acheteurs potentiels et des compromis qui ne viennent pas; la personne se rend compte que c peut être le même appartement; l'agence élude, ment, pour ne pas que la cliente se rende compte de la marge gagnée!!! elle est évidemment en colère; de mon côté je me rends compte que c une personne déjà rencontrée, déjà intéressée; je la contacte pour savoir ou elle en est (j'en ai assez de donner une exclu de fait, pas de droit, à l'agence en question, j'ai d'autres appels etc); elle s'étonne, l'agent ne lui avait pas confirmé que c'était moi la propriétaire... je ne souhaite plus du tout baisser mon prix (c'en est trop; dans le temps on ne "baissait" pas comme ça de 7000 francs en 7000 francs, genre c pas grave), je lui ai dit que c'était à elle de négocier avec l'agence désormais, puisqu'on ne peut la contourner! par ailleurs, je me demandais jusqu'à quand elle était tenue d'acheter par l'agence; si c'est "à tout jamais", c'est un peu fort de café... de quoi vous dégoûter durablement de mettre votre bien en agence!!! j'en viens à me dire que je vais louer plutôt, tellement j'en ai assez de baisser mon prix pour faire une marge à l'intermédiaire! ce ne sont pas, non, des "contrats comme les autres"; les marges sont énormes, et par les temps qui courent, franchement, 10000 euros c pas rien! merci de vos éventuels conseils..!
Réponse
+0
moins plus
Merci à tous pour vos précieux conseils. J'expose également notre cas.

Nous avons fait la visite d'un bien SANS signer de bon de visite.

Par contre nous avons eu quelques échanges par emails avec l'agent dans lequel il est bien stipulé que nous avons visité cette maison.

Est-il possible de faire affaire directement avec le vendeur, voire directement avec le notaire qui a donné mandat à plusieurs agences pour ce bien en question ?

Toupin 80Messages postés lundi 26 janvier 2009Date d'inscription 9 juin 2009Dernière intervention - 4 févr. 2009 à 13:57
Bonjour,
Le problème est toujours le même.
Il semblerait que les Tribunaux n'accordent aucun droit au bon de visite. Par contre, l'agent immobilier est en droit de demander au vendeur le paiement de sa commission s'il apporte la preuve que le vendeur a traité avec un acheteur présenté par celui-ci. Au vendeur de prendre ses risques. Toupin
CCCCC- 20 sept. 2011 à 16:47
tu peux mais attention car si l'agent immobilier l'apprend et donc qu'il connaît ton adresse il pourrait se venger...
Et de plus être malhonnête dans la vie ne porte pas chance car l'agent immobilier a fait son travai donc il mérite une rémunération.
kasom 19373Messages postés samedi 25 septembre 2010Date d'inscription ContributeurStatut 17 avril 2015Dernière intervention - 20 sept. 2011 à 20:29
ccccc : deux ans de réflexion ....
Réponse
+0
moins plus
Ok, dans mon cas il semblerait que le bien soit en vente via le notaire. Donc ce serait plutôt au notaire d'informer les agents que le bien a été vendu (si vente il y a). Si les agents ne se retournent pas à ce moment là je ne pense effectivement pas qu'il y aurait de suite vis à vis du vendeur qui n'intervient nullement dans les visites ni dans les échanges...je vais me renseigner chez le notaire pour essayer d'en savoir plus.

Merci en tous cas encore à tous pour vos conseils

Réponse
+0
moins plus
La chose sur laquelle vous pouvez aussi agir c'est de demander si l'agence a toujours le mandat. Si par exemple il y a eu un compromis de signé, tous les mandats sont stoppés. Si par ailleurs les mandats ont été conclus pour une durée de 3 mois reconductibles et que le vendeur n'a pas demandé à ce qu'ils soient reconduits dans ce cas là également l'AI ne peut plus rien faire...Mais encore une fois ils vous mettent la pression et ne peuvent pas prouver que vous avez visité la maison puisqu'aucun bon de visite n'a été signé. Et là encore c'est le vendeur qui risque et nous vous en tant qu'acheteur

nadmouss2000- 17 mars 2009 à 14:47
Le vendeur avait mis son bien dans plusieurs agences sans exclusivité avec l'une d'entre elles. Nous sommes passés chez le Notaire pour le compromis fin décembre et c'est quand le vendeur à demander aux agences de retirer son bien de la vente, qu'il leurs à transmis mes coordonnées et c'est comme ça que l'une des agences a pu m'envoyer ce recommandé sans ça elle n'avait pas mes coordonnées et c'est ainsi que depuis, que celle-ci nous cause soucis en commençant par le vendeur et en terminant par moi.
Réponse
+0
moins plus
Il faut demander à consulter le registre des mandats pour voir les dates et conditions des mandats successifs.

De plus si un même bien figure dans plusieurs agences et que le bon de visite a été signé avec une agence "plus chère" vous pouvez signer avec une autre agence qui aura mandat de vente à un prix inférieur sans préjudice pour vous.

Le plus simple est d'aller voir l'agence qui a fait visiter et de lu mettre le marché en main et d'obtenir le prix affiché le plus bas.

Pink

elmerendero 449Messages postés vendredi 28 septembre 2007Date d'inscription 27 août 2010Dernière intervention - 17 mars 2009 à 14:30
O.o... il n'y a pas d'agence, là! On réponds à nadmouss2000
nadmouss2000- 17 mars 2009 à 14:50
Merci,
effectivement il n'y a pas d'agence dans mon cas sauf celle qui tente de me récupérer comme éventuelle cliente.
nadmouss2000- 18 mars 2009 à 10:31
Effectivement j'avais raison, je reçois hier un recommandé ou il est mentionner que j'ai visitée le bien par leurs intermédiaire à 2 reprises et que j'étais accompagnées de Mme X (déjà à ce niveau là, la directrice de l'agence ment puisque c'était l'inverse). Ensuite, il est écrit dans ce courrier que l'agence détient plusieurs témoignages de commerciaux et surtout plusieurs attestations des clients, je suis abassourdie sur la facilité d'une agence à produire des faux puisqu'il ne s'agit pas de plusieurs clients mais de l'ami de la Directrice de l'agence. On me demande de répondre sous huitaine sous peine de transmission de ce dossier à un huissier.
En même temps ca va être simple d'y répondre car n'étant pas cliente chez eux, je vais tous simplement leurs demander de me démontrer le contraire.
Qu'en pensez-vous?
Réponse
+0
moins plus
Ok, je pense dans ce cas que ils mettent juste la pression et qu'aucun de leurs arguments ne tiendra la route, celà ne sera pas recevable devant un tribunal...je n'ai jamais entendu un AI mettre autant la pression à des acheteurs et à des vendeurs...

Toupin 80Messages postés lundi 26 janvier 2009Date d'inscription 9 juin 2009Dernière intervention - 18 mars 2009 à 12:34
Bonjour,
Il faut reconnaitre que la situation est tout de même un peu confuse.
Sachant que "l'acheteur" dit : "....j'accompagne une amie qui visite des biens par le biais d'une agence (moi même j'entreprends des recherches par internet avec quelques échanges de mails avec différents vendeurs et agences immobilières).
Lors de la 1ère visite d'une maison pour mon amie, je m'aperçois que mois-même j'avais déjà vue cette maison avec un copain commun au propriétaire. Lors de la 2e visite, la personne de l'agence fais visiter le bien à nouveau à mon amie ainsi qu'a un de ses amis (moi je suis dans la maison mais je ne visite pas, j'attends).

Comment maintenant faire valoir qu'il n'était pas "acheteur", intéressé par ce bien, et qu'il ne s'y est pas rendu 2 fois ?
On peut essayer de comprendre les interrogations de l'agence qui fait une visite avec un éventuel acheteur accompagné d'un ami et d'une troisième personne. Pour, en fin de compte, voir la vente se faire en direct par le propriétaire et une des personnes qui a visité ! Tout va dépendre de l'appréciation du Juge. Certaines agences abandonnent, d'autres non, particulièrement les grandes enseignes.
Réponse
+0
moins plus
Parceque moi j'avais déjà en ma possession les coordonnées du propriétaire ainsi que ceux d'autres vendeurs et que de ce fait je n'ai pas participé à la 2e visite tout simplement car je pouvais si je le souhaitais, le faire directement avec le propriétaire comme avec d'autres, ce qui c'est passé d'ailleurs. De plus, si ça va plus loin, je pourrais prouver de la date (bien avant que l'agence en ai pris connaissanceet des circonstances dans lesquelles j'ai découvert ce bien puisque j'y ai accompagné un collègue de travail (fonctionnaire comme moi à ce moment là)dans le cadre de ses missions et que tous nos déplacement sont enregistrés dans un registre.

Toupin 80Messages postés lundi 26 janvier 2009Date d'inscription 9 juin 2009Dernière intervention - 18 mars 2009 à 15:15
Bonjour,
Il faut examiner le problème sous tous ses aspects ! Le vendeur a sans doute signé un mandat dans lequel il s'engage à verser la commission due à l'agence dans le cas ou il vendrait à une personne qui aurait visité par l'intermédiaire de celle-ci.
C'est le vendeur qui est dans l'embarras et risque de devoir s'acquitter de la commission. Il aurait dû vous demander si vous aviez également visité son bien avec une agence.
Vous n'avez pas signé de mandat mais le propriétaire oui, et là il est engagé. C'est tout le problème des ventes confiées à de multiples personnes ou agences, souvent à des prix différents.
L'agence a les preuves de vos visites même si vous avez visité avant en direct avec le propriétaire ou un de ses amis. Rien ne vous empêche d'acheter, il me semble que vous ne risquez rien, c'est vers le propriétaire que se retournera l'agence, à lui de prendre ses risques.... mais à vouloir trop en faire ! Une bonne transaction entre vous trois vaut mieux qu'un procès.
elmerendero 449Messages postés vendredi 28 septembre 2007Date d'inscription 27 août 2010Dernière intervention - 18 mars 2009 à 15:27
Cela ne prouverait pas que vous aviez connaissance de "la mise en vente" du bien à cette époque, puisque vous y êtes allée pour d'autres raisons, et que lorsque vous l'avez apprise... autrement dit, (hantise d'AI) il m'est arrivé (incroyable mais vraie!) de faire visiter un appartement qui appartenait à un proprio habitant dans le même immeuble où habitais le visiteur, qui en plus étaient bons amis... Le proprio simplement, ne voulais pas faire savoir à son voisinage, de la mise en vente.
Je sent une forte perception de vérité dans ce que vous dites, mais je répète, les soupçons de l'AI étant plus que légitimes dans ce cas, il va être difficiles de prouver votre bonne fois. Néanmoins, je penses que le droit est de votre coté. Mais le droit est soumis à l'appréciation d'un juge, et votre cas, est "un classique" de l'arnaque à l'AI.
Cordialement.
nadmouss2000- 20 mars 2009 à 16:39
J'ai décidé de répondre en leurs demandant les justificatifs de ce qu'ils avancent donc j'attends de leurs nouvelles. De plus, il n'y a pas de raison que je me laisser faire, comme je n'ai strictement rien à me repprocher et que je suis sûr de moi, donc je leurs donnent rendez-vous devant les tribunaux.

Je vous tiens au courant pour la suite!!

A bientôt et merci à tous
Réponse
+0
moins plus
Bonjour

Je suis dans le meme cas
J ai visité un bin avec une agence
J ai fait une proposition
Ca n'a pas ete suffisant, et l agent immobilier m'a dit que la maison etait vendue.
Tant pis pour moi

Par cuyriosité, je suis donc allé dans une autre agence qui elle m'a re-fait visité le bien ,et la vente s'est conclu.

Et aujourd hui je recois un RECOMMANDE !!

C est juste HONTEUX! Puisque ils 'nont pas aidé a conclure la vente, c est moi qui devrait leur faire un rpoces ...


QUel recourspuis je avoir ?

Réponse
+0
moins plus
Bonjour à tous,

Je suis aussi en pleine recherche de maison.
Nous avons fait une visite avec mon amie de plusieurs maison avec un agent immobilier qui nous a fait signer le fameux bon de visite.

J'ai déjà trouvé la dite maison dans une autre agence, ce qui prouve que mon agence n'a pas l'exclusivité.

Mais voilà qu'aujourd'hui, je trouve ce même bien moins cher sur leboncoin.fr. Il est à noter que l'annonce est plus ancienne que notre visite.

Avons-nous le droit de prendre contact directement avec le vendeur ?

Cordialement

lbigaret 12783Messages postés samedi 20 septembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 5 juillet 2014Dernière intervention - 17 févr. 2010 à 15:17
non.
elmerendero 449Messages postés vendredi 28 septembre 2007Date d'inscription 27 août 2010Dernière intervention - 21 févr. 2010 à 17:57
Coucou lbigaret, comment vas-tu? Je constate avec plaisir que ta loquacité commence à se réduire avec certains "posteurs" hehehe... As-tu reçu mes coordonnées?
Réponse
+0
moins plus
Hello elmer.....:o)
C'est surtout que certaines réponses tiennent en un seul mot......je deviens flemmard du clavier ! :o))
J'ai eu tes coordonnées mais le temps passe vite ! Ca roule le business ?

elmerendero 449Messages postés vendredi 28 septembre 2007Date d'inscription 27 août 2010Dernière intervention - 22 févr. 2010 à 22:57
ça été dur dur pendant ces derniers 18 mois, j'espère que c'est le bout du tunnel que j'entrevois, mais croisons les doigts... et les orteils!!! :-)
lbigaret 12783Messages postés samedi 20 septembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 5 juillet 2014Dernière intervention - 24 févr. 2010 à 20:15
Ah ? Pour nous ça cartonne plutôt depuis début 2009 mais surtout sur la primo accession....sous la barre des 200 k€....mais bal privée pour ces conversations....;o) ou au téléphone
Réponse
+0
moins plus
Bonsoir,
j'ai parcouru l'ensemble du post et il semble que le sujet divise.
Mon cas est encore plus particulier puisque ma femme part pour visiter une maison via une agence immobilière. Cette dernière lui fait signer le bon de visite avant de partir visiter la maison. Au moment d'entrer dans la maison, l'agent immobilier se rend compte qu'elle n'a pas les clés (ou plutôt qu'elle n'a pas compris qu'elle disposait de la clé de la boite aux lettres et non de la maison). La maison n'a donc jamais été visitée, j'ai prévenu l'agence que pour moi ce bon est caduque (avis partagé par le vendeur).

Là où ça coince, c'est que je vois cette maison sur le "bon coin", en vente directe par le vendeur, donc pas de frais d'agence (dont les commissions sont honteuses par la même occasion), et pas d'exclusivité.

J'ai visité la maison susdite directement par le vendeur, la maison me plait.

Est ce que je risque quelque chose, un recommandé 6 mois après l'achat?????


Merci.

Réponse
+0
moins plus
Le vendeur s'expose à une suite judiciaire.

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
Moi j'ai visité une maison en décembre avec un agent immobilier (la maison était présentée dans 5 agences au moins à ce moment là). j'ai signé un bon de visite à l'agent (je n'en ai pas eu de copie, est ce normal ?). J'aime bien le lieu mais le prix demandé est largement supérieur au prix du quartier (211 k€ FAI).
Je demande donc une nouvelle visite accompagné d'un maitre d'oeuvre dans le but de quantifier les travaux à faire et demander une réduction conséquente du prix de la maison. La visite se passe bien, l'expert me chiffre des travaux (electricité, changer la chaudiere, isolation, murs et plafonds pour environ 25 k€...). Je fais une proposition par mail à 175 k€ FAI. L'agent me répond oralement que c'est non (pas de contre proposition, pas de négociation, pas d'écrit...).
Je refais une offre à 183 k€, toujours par écrit. Là encore, l'agence ne me répond pas de façon écrite, et ne me propose pas de prix négocié. Je me mets en colère car si être agent c'est seulement servir de boite au lettre je ne vois pas pourquoi on devrait payer de telles commissions. J'attendais de cet agent immobilier qu'il me propose de discuter avec le vendeur pour trouver un terrain d'entente favorable à tout le monde. J'ai aussi demandé quelle était la commission de la vente et l'agent n'a jamais voulu me le dire (et encore moins d'en discuter du montant).
Bref, je mets fin à la relation. J'en parle à d'autres agences qui ont ce mandat (certains me disent même qu'ils vont s'en charger, j'attends toujours). Finnalement, j'appelle une de mes connaissances qui est agent immobilier et lui donne mon budget (revu à la hausse 190 k€ FAI). En quelques jours il négocie la vente à mes conditions.
La semaine dernière, j'ai reçu un courrier AR de la première agence qui me demande des dommages et interêts correspondants à leur commission. Ils parlent de fraude, d'evincement,...
Qu'en pensez vous ? dois je prendre un avocat ?

Remy- 16 mars 2011 à 12:15
Bonjour,
on ne nous donne jamais de copies des bon de visite,
l'agent ne doit pas vous mettre en relation avec le vendeur, c'est son travail de négocier.
en revanche, il est censé vous proposer une contre proposition.
selon vos dires, le travail n'a pas été approfondi cependant il y a une relation contractuelle entre l'AI et le vendeur que l'on ne peut pas ignorer.
lbigaret 12783Messages postés samedi 20 septembre 2008Date d'inscription ModérateurStatut 5 juillet 2014Dernière intervention - 16 mars 2011 à 12:27
....encore faut-il que la proposition d'origine soit raisonnable ! Là on a une situation typique d'une proposition (!) probablement indécente et l'acquéreur s'étonne de ne pas être pris au sérieux.
Maintenant Rémy vous répondez à une question vieille d'un an....Phil a du avoir ses réponses dépuis le temps !
Réponse
+0
moins plus
Oui mais sincèrement, d'après ce que vous dites, vous avez toutes les chances que l'agence ait gain de cause.

Réponse
+0
moins plus
Votre réponse est surprenante car mon notaire, le notaire du vendeur et mon avocat disent le contraire. Êtes vous agent immobilier ?

Ce document intitulé « Validité du bon de visite » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une