Posez votre question Signaler

Rompre mon cdi pour cause de depression [Fermé]

Yoni - Dernière réponse le 2 nov. 2014 à 22:04
Bonjour,
Actuellement je suis en CDI dans une boite de télévente depuis presque 3 ans. Depuis quelques temps je fais depressions sur depressions car je n'arrive plus a supporter les conditions de travail qui sont très difficile dans ce domaine (du le fort turn-over).
Comment puis-je faire pour rompre mon CDI en ayant droit a mes ASSEDIC, car je ne peut vraiment plus travailler dans ces conditions, çà deviens infernale. Merci par avance pour vos conseils
Lire la suite 
Réponse
+48
moins plus
re-
Oui je sais c'est ce que tu as de mieux a faire et fait faire un certificat par ton médecin traitant et explique bien les conditiions de travail quand tu vas consulter la médecine du travail et ne t'inquiète pas c'est gratuit ils sont là pour t'écouter et essayer de régler le problème

Yoni- 24 avril 2008 à 18:10
Je vous remercie de tous vos conseils, il me seront tres utile. Cet apres midi mon docteur m'a fait un autre arret, et il m'a interdit de retourner au boulot. Je vais contacter la medecine du travail, et voir ce que je peu faire avec vos conseils.
Réponse
+1
moins plus
simplement par une rupture conventionnelle

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
Un conseil ne démissionne pas tu n'aurai aucun droit aux assedics vas voir ton médecin mets toi en arrêt de travail pour dépression et vas consulter la médecine du travail et par leur des conditiions dans lesquel tu bosses !
bon courage.

Yoni- 24 avril 2008 à 14:50
J'avai entendu dire que la demission entrainai le non paiement des ASSEDIC. J'ai rendez-vous cet apres midi avec mon medecin pour me remettre en arret. Donc si j'ai bien compris, il faut que j'appelle desuite ma medecine du travail pour faire le point avec eux. Merci, je vais les appeller et voir cela avec eux. D'apres ce que j'ai su dans la boite ou je travaille, beaucoup de personnes sont en arret pour depression, il y a beaucoup de personnes qui tiennent meme pas 6 mois. Tout est lier, cela deviens impossible de travailler dans ce domaine, la televente deviens impossible de nos jours.
Réponse
+0
moins plus
La seule façon pour percevoir les assedic est un licenciement. Le mieux et de leur coller plein d'arrêt maladie et ensuite de négocier un licenciement. Ils préfèreront vous voir partir!

safie1 6Messages postés mardi 27 mai 2008Date d'inscription 29 mai 2008 Dernière intervention - 29 mai 2008 à 08:18
Bonjour,
Malheureusement, ce que tu dis n'est pas forcemment vrai, je suis depressive, j'ai des arrêts maladies depuis longtemps, mais ils ne veulent pas me licencier.
souris_c.jenny- 17 juil. 2009 à 15:23
Bonjour!!

Je suis dans le même cas également, je suis en arrêt maladie pour dépression, et ils ne sont pas d'accord pour le licenciement, j'ai eu un refus à ma demande avec la rupture conventionnelle, j'essaie de trouver une solution car c'est pas le rêve que d'être toujours en arrêt à cause d'un travail que vous ne supportez plus.
Réponse
+0
moins plus
Bonsoir,
je suis dans le meme cas que Yoni, je bosse aussi dans un centre d appels et les conditions sont vraiment horribles ( flicage, rendement, discrimination, rendement, rendement rendement) Je commence aujourd hui et depuis qq mois a ne plus supporter ses conditions, j ai mm ete transferee dans un autre service suite un derapage (insulte cli tellement je n en peut plus). Les clients st vraiment execrables et bien pire encore.
Je n accepte pas la decision de ma direction car c est un service dans lekel j ai travailler et ou je ne me sent pas du tout a l aise.

Je vous contact pour savoir quels seront mes revenu si je fais une depression? Vais je conserver mon salaire et kels sont les risques a long terme, la depression est elle considerer comme un accident de travail? Mon entretien avec ma direction ne s est pas bien passée y a t il un recours pour faire opposition a cette decision sachant kil existe d autres postes dans cette societe qui me seront plus adaptés?

Merci d avance

Réponse
+0
moins plus
Je comprends ce que vous pouvez ressentir je suis dans une situation semblable sauf que je suis arrivé à un point de non retour. Mon patron à dénoncé mon médecin à la sécu pour arrêts abusif alors que je suis vraiment en dépression et à un tel point que je fais même des crises de tétanie donc je vais plus pouvoir être arrété. J'ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes. J'ai contacté l'inspection du travail et en fonction de leur réponse je vais pouvoir soit négocier mon licenciement sans soucis soit lancer une procédure qui a de grande chance d'aller dans mon sens.

souris_c.jenny- 17 juil. 2009 à 15:46
Heureusement pour le moment je ne suis pas dans ce cas là, pas encore. J'espère trouver une solution sans avoir à passer par les procédures juridictionnelles, ce qui est trop long et fatigant, je suis trop fatiguée moralement pour en venir là. Je tente une dernière lettre auprès de mon employeur, ensuite j'aviserai avec la médecine du travail voir ce qu'il propose comme solution car la démission n'est pas une chose évidente elle nous bloque, je n'ai pas envie de me retrouver sans emploi et sans revenu. J'espère vraiment à ne pas avoir à vivre cela. J'ai déjà mis du temps pour m'en remettre et voir des possibilités autres que la noirceur.
Si vous connaissez des procédures qui peuvent aider des personnes comme moi qui n'ont qu'une envie oublier cette période et passer à autre chose, merci.
Mary- 26 oct. 2009 à 11:07
Bonjour,

dslée de vous déranger mais j'ai trouvé mail sur le site droit-finance concernant votre situation.
Je suis aujourd'hui presque dans le même cas que vous : je débute les arrêts de travail et vais tenter de négocier un licenciement pour inaptitude à tout poste dans cette entreprise.
Depuis un an je subits un harcèlement permanent entre phase de gentillesse et phase de réprimandes de plus en plus méchantes de la part des patrons. Je n'en peux plus et mon généraliste m'a mis en arret de travail pour pls semaines

Avez vous des conseils à me donner? Comment cela s'est terminé pour vous?

Merci de votre réponse.
Réponse
+0
moins plus
Si c'était si simple je n'en serais pas arrivé à de tels extremes mais soit tu négocie ton licenciement avec ton patron, soit tu démissionne, soit tu vas au prud'hommes. Il n'y a pas d'autres solutions.

Réponse
+0
moins plus
bonjour a tous
effectivement je vous comprend et je suis dans le meme cas
Rupture conventionnel refuser etc.....
Donc perso j y suis pas retourner et attend mon licenciement pour abs...

j en peu plus de travailler commence ca , j en suis a un tel point que la seul envi que j ai c est de changer complètement de boulo

bon courage a tous

dna.factory 10112Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscription ContributeurStatut 31 juillet 2015 Dernière intervention - 1 sept. 2014 à 16:48
c'était pas vraiment utile de remonter un sujet vieux de 6 ans pour ça mais bon.

Je pense que tu n'es pas au courant d'un léger détail...
Ton employeur n'est pas obligé de te licencier.
Il peut se contenter de faire des bulletins de paye à zéro.
Et ce pendant des années.
Pendant ce temps là, impossible de s'inscrire à pole emploi, impossible de toucher des aides.. Interdit de travailler ailleurs (sauf à poser la démission, évidemment, mais à ce moment là l'employeur se fera plaisir de t'embêter pour le préavis)
Mais ce n'est pas tout, ces bulletins de paye à zéro seront pris en compte dans le calcul du chômage et de la retraite.

Bref l'abandon de poste, c'est franchement pas la joie
Nofx68- 2 nov. 2014 à 22:04
Ce n'est pas dans l'intérêt de l'employeur de faire des fiches de paie de 0 euros car passer 2 mois le licenciement n'est plus une caisse réelle et sérieuse et peut se retourner contre l'employeur.
Ce document intitulé « Rompre mon cdi pour cause de depression » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une