Posez votre question Signaler

Mise a pied

nicoto - Dernière réponse le 18 août 2010 à 04:36
Bonjour, aujourd'hui le 25 avril 2008 mon patron ma convoquer par 2 fois dans son bureau pour m'inviter a rester chez moi le lundi de reprise pour une mise a pied de quelque jour ( pas de convocation par lettre et pas de motif ) a t-il le droit ? merci de me repondre
Lire la suite 
Réponse
+18
moins plus
Bonjour,
Sagit il d'une mise à pied disciplinaire?
dans ce cas je vous invite à lire ceci
– La mise à pied disciplinaire

La mise à pied prononcée à titre disciplinaire autorise l'employeur à éloigner le salarié de l'entreprise pour une durée déterminée et à suspendre l'exécution du contrat de travail

C'est une sanction

Cette décision s'impose au salarié. Celui-ci ne pourrait prétendre à aucune rémunération s'il se présentait dans l'entreprise et offrait d'accomplir la prestation de travail prévue au contrat (Cass. soc., 23 nov. 1978 : Bull. civ. V, n° 792).


Comme il s’agit d’une sanction, l’employeur qui prononce une mise à pied disciplinaire doit respecter les règles relatives à la procédure disciplinaire (Cf. Dossier relatif à la procédure disciplinaire). Un juge prud’homal éventuellement saisi peut vérifier que cette sanction n’est pas discriminatoire ou n’est pas disproportionnée avec les faits reprochés au salarié.

L'inexécution régulière et temporaire de la prestation de travail en raison d’une mise à pied dispense l’employeur de rémunérer les journées non travaillées (Cass. soc. 19 juillet 1994, Bull. civ. V, n° 241).

C’est une sanction à durée déterminée

La durée n’a pas a être prévue par le règlement intérieur. Mais le règlement intérieur peut attribuer une durée maximale à la mise à pied. La durée est en générale plutôt courte (quelques jours seulement).

L’employeur doit informer le salarié de la durée de la mise à pied en lui notifiant par lettre la sanction.
Par contre s'il s'agit d'une mise à pied conservatoire, je vous invite à lire ceci
II – La mise à pied conservatoire

La mise à pied conservatoire n'est pas considérée comme une sanction mais comme une mesure provisoire à durée indéterminée. La mise à pied conservatoire sera prononcée par l'employeur “lorsque l'agissement du salarié a rendu indispensable une mesure conservatoire de mise à pied à effet immédiat” (article L. 122-41 al. 3 du Code du travail).

Une mesure provisoire

La mise à pied conservatoire n’est pas une sanction. Par conséquent, l’employeur n’a pas à engager une procédure disciplinaire (entretien préalable) pour la prononcer. Cependant, la mise à pied conservatoire est adoptée par l’employeur dans le cadre d’une procédure disciplinaire, souvent un licenciement pour faute grave. Elle permet ainsi d’écarter le salarié de l’entreprise dans l’attente de cette sanction. La mise à pied conservatoire peut donc conduire au prononcé d'un licenciement pour faute grave ou lourde, ou d'une sanction moindre telle une mise à pied disciplinaire.

Les conditions de la mise à pied conservatoire :

- L'employeur n'est tenu au respect d'aucune condition de forme ou de procédure lorsqu'il prononce une mise à pied conservatoire. Le prononcé d’une mise à pied conservatoire n’a donc pas à être précédée d’un entretien préalable.

Mais il est conseillé à l’employeur de notifier au salarié par lettre recommandée sa mise à pied conservatoire et d’indiquer expressément sur la lettre, la nature conservatoire de la mise à pied. En pratique la mise à pied conservatoire, donnée verbalement, peut être notifiée dans la lettre recommandée de convocation à l'entretien préalable à la sanction, lettre qui confirme la mesure.

- La mise à pied conservatoire doit être justifiée par une faute suffisamment grave du salarié ;

- La mise à pied conservatoire doit être prononcée pour une durée indéterminée. En fait, sa durée se calque sur celle de la procédure disciplinaire. La mise à pied prend fin avec le prononcé de la sanction. Sinon, une mise à pied prononcée pour un temps déterminé présente un caractère disciplinaire et s’analyserait en une sanction disciplinaire (Cass. soc., 6 nov. 2001). L’employeur ne pourrait donc plus prononcer une autre sanction pour la même faute.

Mise à pied conservatoire et rémunération

En principe, le contrat de travail est suspendu pendant la période de mise à pied. L’employeur n’a pas à rémunérer le salarié. Mais en réalité, tout dépend de la suite de la procédure. Si la procédure disciplinaire engagée aboutit à un licenciement pour faute grave ou faute lourde, alors le salarié ne peut obtenir le paiement des jours non travaillés. Au contraire, le salarié mis à pied de manière conservatoire obtiendra le paiement des journées non travaillées lorsque son licenciement n'est pas régulier ou n’a pas été prononcé pour une faute grave ou lourde, ou lorsque l'employeur opte pour une sanction disciplinaire moindre (une mise à pied disciplinaire par exemple).

Dans tous les cas vous devez connaitre le motif
Cordialement
yann95880- 21 déc. 2008 à 15:18
bonjour , j ai eu une altercation avec un collègue de travail et l lendemain en arrivent au travail ma responsable ma demander pour je venais car il mon mis en Mise a pied conservatoire pour une duré que je connais même pas et il mon dit que je resserrerais sa par courrier hors l autre personne avec qui j ai eu l accrochage qui et par ailleurs la personne qui et venu m agressé a mon bureau n a pas été mis en mise a pied , ceci et il normal ? merci de votre réponse
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+10
moins plus
bonjour j ai ma patronne qui m a convoqué dans son bureau pour m annoncer que j étais mise a pied conservatoire de 3 jours, sans me donner la raison et sans me donner un papier me signifiant mon départ de mon travail. j ai fait appel à un délégué prudhomal j ai obtenu gain de cause et ai demandé à me faire licencier. car après cette mise à pied et l accusation dune faute grave, elle voulait me reprendre. ca fait 3 ans que cette histoire s est passée, depuis je gakère de boulots en boulots, avec soucis d argent et dépresssion. merci de me dire si je peux encore la poursuivre pour diffamation. merci d avance
Ajouter un commentaire
Réponse
+2
moins plus
Bonjour maya si je ne me trompe pas vous pouvais revenir sur 5 ans
mais renseigne vous au pres du commissariat de votre domicile
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonjour j'ai mon patron qui ma mise, une mise a pied conservatoire depuis le mercredi28juillet 2010.ca fait 3semaine et toujours pas reponse.ca sent la carotte,es que quelqu'un peux m'aider svp
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « mise a pied » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une