Posez votre question Signaler

Licenciement pour manque de résultat [Fermé]

Xav54 - Dernière réponse le 20 sept. 2010 à 23:04
Bonjour,
Mon directeur vient de me convoquer ce matin pour un point. Il m'a laissé entendre que j'allais recevoir une lettre recommandée pour un entretien préalable au licenciement.
Je suis commercial depuis 7 mois dans cette société. Je n'ai pas signé de contrat de travail.
Comment celà va t'il se passer puisque par écrit il n'y a rien de quantifié ou de qualifié ?
Et n'ayant commis aucune faute grave (absence non justifié, etc....) sur quoi vont ils pouvoir se baser.
Merci de me répondre je suis dans le flou total.
Lire la suite 
Réponse
+3
moins plus
Ahhh voila encore un motif farfelu.....mais voila, un employeur ne peux licencier sans "cause réelle et sérieuse", la "perte de confiance" n'est pas un motif...... devant le conseil de Prud, ton employeur devra avoir une sérieuse argumentation, ainsi que des faits concrets afin d'etayer ce curieux motif de licenciement...

Concernant la personne qui t'assistera lors de l'entretien, le mieux serait quand même un délégué du personnel...(sur ta convocation à l'entretien devrait être précisé par qui tu peux te faire assister, sinon ton employeur ne respecte pas la procédure)

Pour la convocation, le délai est correct. Vu que l'on te l'a remise en main propre, cela équivaut à un recommandé, donc le problème d'adresse ne se pose pas (en ce qui concerne cette convocation, par la suite....a voir...)

xav54- 15 mai 2008 à 09:59
Voilà je viens d'avoir ma petite réunion suite à ma lettre de préavis.
Donc on me reproche :
- manque d'organisation
- manque d'autonomie
- retard d'envoi de certaines offres

Voilà les griefs retenus contre moi. J'ai senti un malaise qd j'ai commencé à annoncer que je n'avais pas signé de contrat..
Ils m'ont donc proposé de proposé ce que je souhaitais. Je leur ai dis qu'il me fasse une offre et on verrait ensuite. Ai je bien fais ?

Merci pour votre réponse.
Réponse
+1
moins plus
Déjà, dans un 1er temps, fait toi assister lors de cet entretien par un responsable syndical de ton entreprise.
Ensuite, si effectivement le motif de "sanction" est bien le manque de résultat alors qu'aucun objectif précis de t'on été fixés l'argument va avoir beaucoup de difficultés à tenir devant n'importe quel Conseil de Prud'homme.....Tiens-nous au courant de la suite des événements.......

Réponse
+1
moins plus
Oui, il est clair que sans contrat, et sans feuille d'objectif ton employeur ne peux pas se prévaloir d'un quelconque manque de résultat (à part comparer tes résultats avec ceux de tes collègues...mais c'est tiré par les cheveux, et j'ai déjà remporté une affaire au prud'homme dans ce contexte...)

Concernant les motifs qu'un employeur peu trouver, ils sont multiples et variés (et souvent farfelus)....je peux t'assurer que j'en ai vu de toute les couleurs depuis 8 ans que je défend les salariés devant le Conseil de Prud'homme...Donc pour en revenir à ton employeur, tu en saura plus lors de l'entretien....donc fait toi assister, ne signe rien, et n'avoue pas quelque chose qui pourrait te mettre en porte à faux.....

Et surtout pas d'affolement, le Code du Travail existe toujours (bien que méchament remanié..)

Bon courage

Réponse
+1
moins plus
J'ai eu quelques précisions le motif de licenciement serait perte de confiance.... je ne connaissais pas ce motif surtout que je n'ai rien fais pour je suis un commercial réglo aucun rdv fictif et aucunes fausses fiches de frais.
J'aurais quelques questions en suspens :
- Il y a un interimaire dans la société en ce moment qui bosse depuis 4 mois ici puis je le prendre comme témoin à l'entretien ?
- On m'a remis hier le courrier pour l'entretien préalable en main propre est ce normal ? en plus de celà on me convoque le 15 mai respecte t'il les 5 jours de délai légal ? et dernier élément ils se sont trompé dans l'adresse d'envoi du courrier ils l'ont mis à mon ancienne adresse (alors que depuis 5 mois j'ai déménagé et ils ont mon adresse)... puis je m'en servir contre eux puisque je ne recevrais jamais ce courrier recommandé...

Réponse
+1
moins plus
C'est parfait, laisse sortir le loup du bois.......J'espère par contre que tu a argumenté pour contrer les griefs retenus contre toi....
Sinon, ton employeur envisage une sanction quelconque?? Où maintient-il sa décision de te licencier ??

xav54- 15 mai 2008 à 15:20
J'ai argumenté oui tant que j'ai pu.
Par contre le comptable qui est un interimaire et avec qui j'ai sympathisé m'a laissé entendre qu'il n'y avait pas de DUE dans mon dossier.
Celà voudrait il dire que je ne suis pas inscrit à l'urssaf ?
Mon patron me laisse la porte ouverte à la négociation pour le licenciement que dois je faire ? que dois je demander comme indémnité ?
Je pensais 6 mois si il se révéle que je ne suis pas inscrit aux urssaf. Et 3 mois si je le suis
A votre avis ?
Réponse
+1
moins plus
Tu veux réellement être licencié??
Dans ce cas (et pour moi ce n'est pas une bonne idée d'accepter un licenciement, mais bon, esprit de syndicaliste...), demande minimum 6 mois, quelque soit le cas..et n'en démord pas...
Concernant ton inscription à l'URSSAF, renseigne toi auprès d'eux....vas-y muni d'une fiche de paie, et dans le cas où tu n'est pas inscrit...c'est tout bénèf: non seulement tu pourra être ferme sur ce que tu réclame, mais dans le même temps, j'imagine que l'URSSAF fera ça petite enquête et là.......ouille ouille pour l'employeur.........

xav54- 15 mai 2008 à 15:45
Oui vu l'ambiance qu'il reigne ici je veux être licencié je ne me vois pas travailler dans ces conditions.
L'Urssaf ne me donnera la réponse que si je me déplace il ne donne pas ce genre d'info au tel ?
Ok alors je pars sur 6 mois et je n'en démorderais pas.
Il parait qu'ils ont appelé leur avocat et qu'il est un peu pécimiste...
Sur quoi je m'appuie ?
- les arguments avancées ne sont pas fondés ? ou trop léger pour licenciement ?
- le manque d'un contrat de travail signé ?
- pas de due ?
Je mets tout celà en avant.

Je tiens vraiment à te remercier pour cette aide.
Réponse
+1
moins plus
En fait l'argumentation est simple: tu n'a rien a te repprocher vu que tu n'a pas de contrat qui précise des objectifs, donc ils n'ont AUCUN motif de licenciement....qui plus est, tu fait ton travail correctement et tu n'a jamais reçut de remontrances jusqu'à ce jour.... concernant la déclaration URSSAF tant que tu ne sera pas sur, ne le met pas en avant, il est possible qu'ils aient bêtement oublié de la ranger dans ton dossier (personne n'est parfait....)

xav54- 21 mai 2008 à 11:42
Voilà maintenant une semaine que j'ai eu mon entretien et tjrs aucune lettre, aucun contact avec mes supérieurs. Et l'on va même demain me prendre mon ordinateur portable donc plus aucun moyen de travailler.
Je pensais est ce que je peux éventuellement faire venir un huissier pour faire un constat si on ne me donne plus d'ordinateur ?
Réponse
+0
moins plus
Merci Spirit,

Mais n'ayant pas signé de contrat je ne vois pas ce que l'on peut me reprocher puisqu'aucun objectif n'est fixé ?
Et n'ayant pas signé mon contrat quels sont les motifs que l'on peut trouver...?

Réponse
+0
moins plus
Pour ce genre de constatation, une attestation de collègue de travail mentionant le fait que ton PC portable te sois retiré sans qu'un autre moyens de remplacement pour effectuer ton travail ne te sois donné est suffisante (l'acte d'un huissier est onéreux, garde-toi cette solution pour éventuellement faire constater que l'on t'interdit l'accès à ton poste de travail, si toutefois cela se produisait un jour..................mais au train où vont les choses......)


xav54- 21 mai 2008 à 15:42
Je sais qu'un huissier est honnereux mais par contre je pense qu'aucun collègue voudra témoigner. Déjà personne n'a voulu m'accompagner à mon entretien de lundi dernier (tout le monde m'aime bien mais ils ne veulent pas prendre de risque).
Et ensuite si je le fais constater par huissier est ce une pièce importante dans mon dossier ?
Réponse
+0
moins plus
Oui bien entendu, cela permettra de prouver que l'on ne met plus à ta disposition les outils nécessaires à la réalisation de ton travail.
Donc mauvaise foi de l'employeur.

xav54- 22 mai 2008 à 09:26
Je viens de recevoir ce mail de ma direction que dois je faire ? rester à mon poste ou je peux le quitter ?

"Xavier,
Je viens juste d'avoir l'avocat. Une lettre est en préparation et elle partira vendredi puisque je suis en déplacement demain.
Je te dispense à partir de demain matin de toute activité pour Micro6.

Dominique"
xav54- 24 mai 2008 à 12:23
Je viens de recevoir ma lettre de licenciement ce matin.
Pour eu il ne laisse aucune négociation possible il me donne mes deux mois de préavis mais aucune indemnité.
Je te recopie si tu veux bien le courrier que je viens de recevoir plus à coté mes anotations pour contredire ces faits.

Monsieur,

Nous faisons suite à l'entretien préalable du 15 mai dernier et sommes au regret de devoir procéder à votre licenciement en raison de votre inadaptation au poste de chargé d'affaires que vous occupez au sein de notre société depuis le 1er octobre 2007.

Dans le cadre de la création de ce poste de commercial, votre mission consistait, comme les différents documents en votre possession en attestent (profil du poste lors du recrutement, projet de contrat de travail à durée indéterminée, votre plan d'action...) à :

- Concevoir la démarche commerciale à mener pour développer notre clientèle et être présent sur le marché Je viens de recevoir ma lettre de licenciement ce matin.
Pour eu il ne laisse aucune négociation possible il me donne mes deux mois de préavis mais aucune indemnité.
Je te recopie si tu veux bien le courrier que je viens de recevoir plus à coté mes anotations pour contredire ces faits.

Monsieur,

Nous faisons suite à l'entretien préalable du 15 mai dernier et sommes au regret de devoir procéder à votre licenciement en raison de votre inadaptation au poste de chargé d'affaires que vous occupez au sein de notre société depuis le 1er octobre 2007.

Dans le cadre de la création de ce poste de commercial, votre mission consistait, comme les différents documents en votre possession en attestent (profil du poste lors du recrutement, projet de contrat de travail à durée indéterminée, votre plan d'action...) à :

- Concevoir la démarche commerciale à mener pour développer notre clientèle et être présent sur le marché "chose que j'ai faite en revoyant toutes leurs plaquettes commerciales qui n'ont jamais vu le jour car le directeur n'a jamais donné de crédit pour les réaliser."

- Dynamiser les ventes tant grâce à l'exploitation des clients et prospects actuels, que grâce aux nouveaux contacts pris.

Or, nous constatons au bout de 7 mois, pendant lesquels vous avez eu la formation nécessaire et le temps de vous familiariser avec nos produits et notre clientèle, que malheureusement vous n'avez pas démontré les capacités nous permettant de considérer que vous êtes en mesure d'assumer ce poste. "formation que je devais avoir mais que j'ai eu partiellement. Le directeur devait me voir tous les mardi après midi pour me former et faire un point sur l'activité. Or depuis le mois de janvier il n'a pas du tout tenu de réunion dans ce sens"

En effet, nous constatons, outre l'absence de conception d'une démarche commerciale globale : "Alors qu'il dit bien que je lui ai remis un plan d'action plus haut"

- Un manque de suivi de la clientèle et une absence d'initiative dans votre approche. "je n'ai pas à ma connaissance de mail de clients se plaignant"

- Voir en ce sens l'absence de mise en oeuvre des moyens nécessaires pour aboutir au début de plan d'action que vous nous aviez soumis. "or j'ai bien commencé les visites des clients installés"

- Voir également l'absence de relance des clients comme en atteste le logiciel de suivi des dossiers et malgré les demandes qui vous étaient faites par l'un ou l'autre des membres de la société. "quel logiciel ? c'est un logiciel médical et non un outil de relance client. Et je n'ai aucun élément où mes collègues me font la demande"

- Voir également les retards pris dans l'établissement des devis malgré les relances. "quelle relance ? et j'avais du retard pour 2 propositions mais j'étais en déplacement au départ et pour l'autre que l'on me reproche j'étais en arrêt maladie"

- Voir l'absence de contacts de clients parisiens dont les rendez vous avaient été annulés compte tenu de votre indisponibilité. "Il faut savoir qu'il y a un salon à Paris 3 semaines après ces rdv's annulés. Donc possibilité de les rencontrer"

- Voir l'absence de suivi de la proposition de partenariat envisagée avec Nestlé. "quel partenariat...? il y avait juste un rdv prévu avec Nestlé le jour où j'irais à Lausanne voir un autre client pour réduire les couts de route"

- Voir également le défaut de préparation de la réunion de présentation à un client en collaboration avec l'un de nos partenaires. "Faux je l'ai bel et bien préparé le jeudi, vendredi et le we avant ce rdv. Et j'ai même eu la société le matin même pour réglé un dernier petit souci dans ma base"

- Une absence d'autonomie de votre part malgré les 6 premiers mois de prise de contact, obligeant vos collègues à pallier à de nombreuses déficiences de votre part, tant au niveau :

- de l'établissement des devis, corrigés par notre secrétaire, dont ce n'est normalement pas le rôle. "j'ai pourtant un mail qui montre le trajet des propositions avant envoi et elles doivent pourtant bien passer par la secrétaire pour validation et mise ne place au format pdf"

- qu'au niveau des démonstrations que vous ne parvenez toujours pas à assumer même pour la partie la plus simple, laissant faire les techniciens et déclarant ne pouvoir être lors des rendez vous clients qu'un simple témoi et ne servir à rien. "complète interprétation de ce que j'ai dis. J'ai juste dis que pour un dossier bien précis qui demandait une formation que je n'avais pas encore reçue si je venais c'était surtout d'un point de vu commercial pour le technique je ne servais à rien ne connaissant pas le dossier"

- Tout comme au niveau de la communication, la collaboratrice en charge de ces tâches ayant du vous relancer à de nombreuses reprises sur des projets que vous aviez initiés. "Alors là je ne sais pas du tout sur quoi ils se fondent..."

Des résultats concrets peu sinificatifs, comme le traduisent :

- Le nombre de devis très restreint, et qui plus est, souvent erronés. "sur quoi et quel chiffre se base t'il ?"

- Un nombre de déplacement en clientèle réduit alors même que l'un des objectifs était d'assurer la présence de notre société sur le terrain "on m'a bien dit à plusieurs reprises que la formation serait longue et qu'il valait mieux que j'aille en clientèle une fois que j'ai une bonne formation. J'ai commencé les visites mais on devait mettre à ma disposition une troisième voiture de société qui n'a jamais été commandé et un téléphone portable. Que je n'ai jamais eu"

- L'absence de rapport d'activité malgré les demandes formulées en ce sens. "quelle demande ? le premier rapport d'acivité m'a été demandé une semaine avant la réunion de licenciement"

- Un nombre de visite des clients existants utilisant certains logiciels, inférieur à 10 sur la cinquantaine de clients concernés sur 2 mois, etc.... "par manque d'information ces derniers temps je préparais le salon de Paris pour voir les clients n'est ce pas l'utilité de ce genre de salon ?"

Nous ne mettons pas en doute votre bonne volonté, mais sommes parvenus, au bout de ces quelques mois au constat que vous n'êtes pas et ne serez pas en mesure de remplir les tâches qui vous avaient été présentées dès l'embauche, et pour lesquelles vous nous aviez indiqué pouvoir nous donner satisfaction.

Nous vous dispensons d'effectuer votre préavis d'une durée de deux mois, qui commencera à courir à compter de la première présentation de la présente.

Bien que votre contrat de travail "quel contrat je n'en ai jamais signé" contenant une clause de non concurrence n'ait pas été signé, et afin d'éviter toute équivoque, nous vous déchargeons de toute obligation à ce titre.

Nous vous remercions de bien vouloir nous restituer, mardi 27 mai 2008, l'ensemble des matériels et documents ainsi que les clefs "clefs qui ne m'ont jamais été donné malgré ma demande" mis à votre disposition pour l'exercice de vos fonctions et qui sont en votre possession.

Conformément à l'article L933-6 nouveau code du travail, institué par la loi du 04 mai 2004, en matière de formation professionnelle, nous vous informons que vous bénéficiez de 13,30 heures acquises au titre du DIF (Droit Individuel à la Formation) et de la possibilité de demander, pendant votre délai de congé à bénéficier d'une action formation, de bilan de compétences ou de validation des acquis de l'expérience.

Au terme de votre préavis, nous tiendrons à votre disposition votre solde de tout compte, certificat de travail, attestation ASSEDIC.

Veuillez agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.


Voilà donc le courrier que j'ai reçu. Il ne parle pas franchement du fait que je n'ai jamais signé de contrat de travail. En outre il faut savoir que l'on me vire 1 mois avant de me verser mes premières primes....
Donc peux tu me dire si mon dossier peut tenir la route devant les prud'hommes ?
Merci
La-Puce 2009- 26 oct. 2009 à 15:49
Bonjour,

mon patron m'a convoqué à une "réunion" pour faire le point en m'indiquant que les chiffres n'étaient pas bon, que mon activités ne rapportait pas assez, etc....
La conclusion, il est fort possible que dans le court terme, je sois licenciée. Ils aimeraient me licencier pour motif économique (soit disant plus de droits pour moi en terme de formation), mais apparemment la boite ne va pas assez mal pour ça. On est un Bureau d'étude de 3 personnes !!
Dans mon contrat de travail, il avait détaillé des sommes mensuelles non soumis à l'impot, me permettant d'obtenir la rémunération que je voulais, en plus de mon fixe. En résumé : j'ai un salaire fixe + avantages non soumis à l'impot, mais précisé "mensuels". Dans ces avantages, il avait noté un versement de 100 euros par mois sur un PEE. Dernièrement, j'ai appris que la boite n'avait pas de PEE. Je pensais pouvoir récupérer cette somme (environ 5000 euros depuis le temps !!). J'avais également droit à une voiture (notée comme avantages s'élevant à 100 euro par mois), mais je ne l'ai pas demandé. Puis-je réclamer les sommes rétrospectivement ??
Quels seraient mes recours ?? A quoi j'aurais vraisemblablement droit ??
Merci de me répondre
Rub.A.Dub.DUNZA- 17 sept. 2010 à 14:05
Bonjour, je vais très très très prochainement subir un Licenciement pour motif : MANQUE DE RESULTATS
Primo : Dans mon contrat, AUCUN OBJECTIF QUELCONQUE
Deuxio : Contrat de travail VRP Exclusif FRANCAIS secteur étranger
Tercio : je devai obtenir un véhicule que je n'ai JAMAIS eu
Quattro : je SOUHAITE un départ, car j'estime ne pas POUVOIR m'investir en une équipe qui ne croit pas en moi
Cinquencento : par contre, je souhaite PARTIR dans un sain esprit, car je suis respectueux d'avoir pu retravailler.
DROIT AU BUT : je veux négocier une indemnité, sur quels arguments puis-je m'appuyer ???
Rub.A.Dub.DUNZA- 20 sept. 2010 à 23:04
Bonjour, normalement, mon entreprise devrait TRANSFORMER la procédure en RUPTURE à l'AMIABLE...
à bientôt en tout cas je posterai une suite (et FIN) !!!
Réponse
+0
moins plus
Voila un exemple de lettre de licenciement des plus classique, à défaut de te licencier pour une faute unique et avérée, donc incontestable devant le CpH, ton employeur (son avocat en l'occurence) utilise la technique que j'intitule (et beaucoup de mes collègues aussi) celle de "l'annuaire téléphonique" : l'employeur fait le listing d'une multitude de repproches en espérant que dans le tas les juges Prud'hommaux en retiennent un....mais voilà, les juges ne sont pas idiots, et cette façon de procéder à plutôt tendance à les agacer (ils n''aiment pas être prit pour des imbéciles..)

Voila ce que je te conseil de faire: dans un 1er temps, répond point par point à ton employeur (tes annotations sont tout à fait suffisantes et contradictoires par rapport aux "critiques" qui te sont faites), envoie le courrier en recommandé.
Précise que, bien entendu, tu conteste le licenciement sur la base de tes réponses aux motifs invoqués. Précise en outre que tu n'a jamais signé de contrat de travail, et encore moins une fiche d'objectif, donc qu'il serai malvenu de te repprocher un "manque d'implication" alors qu'aucun objectif n'était quantifié, alors que tu a fait tout ton possible pour mener à bien les tâches qui t'étaient confiée bien que tu n'avais pas à disposition tous les moyens nécessaires à la bonne execution de ton travail (voiture, tél mobile et PC portable sur la fin..).
Précise aussi que tu compte saisir la juriduction compétente pour faire valoir tes droits. (il est clair que ce genre de dossier est plus que défendable au CpH...en tout cas, moi je le défendrai si il m'était proposer dans ma juridiction)
Fait une copie pour l'inspection du travail (et mentionne le dans le courrier)

Surtout, rapproche toi d'une organisation syndicale (pour info je suis cégétiste...), tu trouvera les coordonnées de l'union locale ou départementale proche de chez toi dans l'annuaire, sache que logiquement, dans chaque union départementale il y a une commision DLAJ (Droit Liberté et Action Juridique) qui saura t'aider dans tes démarches et pour ta défense...

Bon courage


Ce document intitulé « Licenciement pour manque de résultat » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une