Posez votre question Signaler

Maladie professionnelle épaule [Résolu/Fermé]

nenette - Dernière réponse le 2 sept. 2009 à 18:25
Bonjour,
mon mari est agent territorial, et a été opéré d'une rupture totale de la coiffe et des rotateurs à l épaule droite. Etant électricien le chirurgien lui a conseille de faire une demande de maladie professionnelle. Son dossier est passé en comission au centre de gestion et la maladie professionnelle a été refusée, malgré l'avis favorable de la médecine du travail.Peut on contester cette décision,? si sa fonction dépendait du régime général, nous pourrions contester auprés de la Cpam, mais là nous ne savons pas comment nous y prendre, si vous avez des informations à nous communiquer, nous vous en remercions.
A bientôt.
Lire la suite 
Réponse
+63
moins plus
bonjour a tous SVP voila j'ai une épicondylite dans les deux coudes a gauche et a droite et je viens de recevoir la réponse de la sécurité social mes maladies professionnel sont reconnu donc j'aimerai savoir ca va me servir a quoi d'étre reconnu?est ce que j'aurai le droit a une rente ou quelque chose?car j'ai perdu mon emploi a cause de ca!!mon médecin ma demandé de faire un dossier a La COTOREP?ca sert a quoi? j'attends vos réponses merci

elle- 15 mai 2009 à 20:24
Bonsoir amazir 25,

J'ai toujours un peu de mal pourquoi on demande aux assurés de faire des déclarations de maladies professionnelles sans en expliquer le pourquoi, le comment et le but ...
Pourtant cela revient en premier lieu au médecin du travail ou au médecin traitant puisque ce sont eux qui disent que la pathologie du patient serait bien en fonction avec le travail ....Point de départ de la maledie professionnelle .

Dans votre cas ,vous pouvez prétendre à des arrêts de travail , à des soins si vous souffrez ! Une feuille de soins vous est délivré poiur chaque pathologie vous excluant de faire l'avance des frais .Seuls les dépassements sont à votre charge !
Pour une rente ....il faut un certificat médical final établi par votre médecin avec indication de séquelles indemnisables qui sera regargé par le médecin conseil et qui en donnera son avis : oui ou non vous pouvez avoir une rente suivant votre degré d'incapacité !

Avant de vous licencier , votre employeur a du vous poroposer un autre poste dans l'entreprise et s'il ne peut pas , en effet c'est le licenciement !
Les frais de part vos maladies sont imputés sur son compte employeur , alors c'est vrai que celui -ci émet des réticences !

La COTOREP ...une solution pour s'orienter vers un autre travail ....

Bon courage

Elle
Réponse
+47
moins plus
j'ai 54 ans et je suis reconnu en maladie professionnel (tableau 057) depuis 2 mois j'ai repris mon travail et je suis pas guéri mon médecin m'a dit que je vais être amené être opéré de mon épaule (tendinite )et de plus je subi un plan de licenciement ( fermeture de mon usine délocalisation )
dans mon intérêt faut il que je tienne le coup jusqu'au licenciement ou bien que je soit déclaré inapte par la médecine du travail
afin d'être pas pénalisé au niveau financier sachant qu" a mon age il me seras difficile de trouver un travail
merci pour toute les réponses

Réponse
+15
moins plus
Kamy .....il y a des documents qui s'égarent parfois mais pourquoi ? Sont-ils bien complétés: Numéro de sécu, adresse, nom ? Nous recevons des documents sans aucune indication juste le cachet du médecin et l'arrêt de travail , pas de nom d'assuré ...rien ...!
Je pense que lorsqu'on a un souci sur son dossier ,il ne faut pas hésiter à demander à joindre un technicien ou unresponsable ....notre travail est d'être là pour renseigner, aider, rassurer et agir le plus rapidement possible !
Si on ne peut joindre une personne du service , laisser un message et on rappellera ....il y a un suivi dans tout appel .

Bon courage

Réponse
+6
moins plus
bonjour,je viens repondre a votre message je vous conseille de prendre un rendez-vous avec le maire ou bien une assistante sociale vu la profession votre mari a droit a un reclassement voir avec le medecin du travail qui doit en faire la demande aupres de la commission de reforme il faut les harceles car il n'est pas normal que la mp ne soit pas reconnue puisqu'elle fait parti du tableau no: 57 par contre votre mari peut par votre medecin traitant faire une rechute de maladie professionnelle je vous dit bon courage et si vous avez besoin d'infos n'hesitez pas.

elle- 14 mai 2009 à 20:04
Bonsoir Titoune,

Si vous êtes de nouveau en arrêt suite à votre maladie professionnelle, le médecin traitant établira un certificat médical de rechute qui sera soumis pour avis au médecin conseil de votre caisse SS .
Un avis vous sera donné par votre caisse avec une feuille pour ne pas faire l'avance des frais .
Dans certaines caisses, on attend l'avis du médecin conseil pour la délivrer mais si cela est urgent, il faut la réclamer avant l'avis du médecin conseil !

Pour contester, il faut écrire à l'adresse qui est indiquée sur la notification de votre centre de SS.

Quand au pourcentage, je suis incapable de vous préciser les barèmes , cela dépend de votre incapacité .
Quand au taux , c'est pareil ...il y a inférieur à 10 % ou supérieur à 10 % mais là aussi je ne peux pas vous renseigner car depuis quelques temps la législation a changé et je ne gère pas les rentes .

J'espère avoir répondu à votre demande

Elle
floralex elle - 27 mai 2009 à 18:15
Bonjour,

J'ai besoin de vos conseils, pouvez-vous m'aider?

Mon mari est en arret de travail depuis le 17/10/2008. Il est chef d'équipe plaquiste dans le BTP est il a un problème de capsulite à l'épaule droite.
le medecin a rempli un CMI de maladie professionnelle le jour même et mon mari a remi à la sécu la déclaration de maladie professionnelle le 27/10/2008 daté du jour même.
Nous avons recu un premier courrier en RAR daté du 14/02/2009 nous indiquant que suite à notre demande reçu le 18/11/2008, ils avaient besoin d'un délais supplémentaire de trois mois (donc jusqu'au 14/5/09).
Nous avons reçu un second courrier en RAR daté du 13/01/2009 le courrier mais 20/05/2009 le cachet de la poste, nous indiquant en qu'il n'ont toujours pas eu l'avis motivé du C.R.R.M.P. En conséquence , il ne peuvent nous accorder le bénéfice de la législation relative aux risques professionnels.

Pour moi la sécu est hors délai, dites moi si c'est bien le cas :
- sachant que la déclaration a été déposée le 27/10/2008 et datée du même jour le délais de 60 jours pour rendre une décision est dépassé, donc il doivent reconnaitre la maladie professionnelle

Sinon

- sachant que le 1er RAR date du 14/02/2009 et que par conséquent le délai arrive à expiration le 14/05/2009.
Le 2nd RAR envoyé le 20/5/2009 prouve qu'il sont hors délai et doivent reconnaitre la maladie professionnelle.

Merci d'avance de vos conseils.

Salutations
coline elle - 18 août 2009 à 10:24
j'ai 54 ans aide soignante en neurologie service très lourd en 2006 arrêt d'un an pour hernie discale L4-L5 CLM refusé reprise de travail dans un service de dialyse à ce jour arrêt de travail depuis 1 mois pour sciatique à l' IRM " En L4-L5 hernie discale postéro-latérale gauche à retentissement L5 gauche " " discopathie dégénérative homogène L3-L4 "
étalement gauche de l'anneau fibreux en direction foraminale au pôle inférieur de L4 " je suis consciente que je ne peux plus physiquement assurer mon travail d AS mon handicap peut-il rentrer dans le cadre de la maladie professionnelle
titoune elle - 18 août 2009 à 19:27
bonjour ELLE voila je suis en maladie professionnelle depuis 2006 . actuellement je suis a mi temps therapeutique combien de temps peu durer le mi temps j'ai eu quelq'un de la secu qui ma dit que tant que mon medecin juge qu'il faut que le mi temps soit prolonger il ni a pas de soucis est ce vrais ! merci
guytout elle - 2 sept. 2009 à 18:25
Bonsoir elle,

Je peu lire que : Vous êtes bien placé pour me renseigné sur mon dossier Maladie Professionnelle.

Je voudrais tout d’abord vous remercier de prendre de votre temps pour répondre à toutes ses personnes dans la tourmente administrative.

Pour mon cas : J’étais dans un premier temps le 22/05/2009 en arrêt de travaille par un médecin de remplacement suite à une douleur intense durant mon travaille. Mais il y avait déjà pas mal de temps que mon dos me fasse souffrire mais vivable.

Puis à la tentative de reprise du travail, le médecin du travail à refusé ma reprise en me renvoyant devant mon médecin traitant pour un arrêt en maladie professionnelle et une demande de reconnaissance de travailleur handicapé.

Ce dernier ma bien établie un arrêt de travail maladie professionnelle avec en pathologie lombalgie sous scoliose. Il est vrai que j’ai une scoliose de jeunesse… mais qui ne me fais pas souffrire ! Ainsi qu’un dossier pour la MDPH et en précisant dans chaque document à la demande de la médecine du travail.

J’ai été reconnu travailleur handicapé mi-août pour cinq ans.

En contre partie de la part de la CPAM un refus pour la maladie professionnel pour :

Pour désaccord avec la pathologie décrite par le médecin. Malgré que dans la première prolongation et suite au résultat du scanner. Il est modifié la pathologie par lombalgie chronique L4 L5.

J’ai contesté le refus par voie légal.

Je dois voir un rhumatologue le 18/09/2009, qui de plus est : Un expert de la CPAM le résultat… ? Mais je pense qu’il va me faire un certificat pour mon dossier.

Je rentre également dans les trois colonnes du tableau N° 98. Plus six mois dans une profession reconnu et plus de cinq ans horticulture, personnes âgés as manipulés + hôtellerie, mais je ne ses pas si cette dernière et considéré comme profession à risque professionnel.

Ma question est : pensez--vous que mon dossier maladie professionnel reste recevable ?

Mon médecin traitant me dit que d’une autre manière sa tombe sous l’accident de travail… !

Et toute suggestion que vous pouvez m’apporter pour mon dossier.

Dans l’attente de vous lire meilleures amitiés.
Réponse
+6
moins plus
Bonjour,

Depuis mon dernier message, j'ai été convoqué par le médecin conseil. Il était confu dans ses propos et m'a dit que mon dossier passerais dans une sorte de commission. Depuis je n'ai rien reçu concernant ma pathologie de départ cela fait + de 3 mois . Ni même de compte rendu de mon entretient avec le MC. Cependant fin juin j'ai été hospitaliser pour un ensemble de pathologie dont la pathologie initiale. Et j'ai reçu un courier qui me dit qu'il faut un delais suplémentaire pour cette nouvelle pathologie..

Alors comment dois je interpreté les choses :
Le delais de 3 mois étant depassé pour la première pathologie veux t-il dire que c'est accepter (je n'ai eu aucun courrier de delais supplementaire ou acceptation ou refus) ?
ET j'ai vu que cette hospitalisation à été prise en charge à 100%

Et pour la seconde pathologie le delais serait repousser ?
Et dans le cas ou la pathologie initiale est reconnu et la seconde venu s'y ajouté ne le serait pas, comment sera pris en charge les soins suivent (je fais de la kiné en piscine) pour l'ensembles des pathologies ??

Merci pour vos réponses

Cordialement

Réponse
+3
moins plus
Bonjour,

je vois que vous avez une bonne connaissance des maladie professionnelles.
Peut être pourez vous me renseigner ?
J'ai travaillé pendants 6 ans comme caissière, menage, menuisier et bureautique.
Aprés une pose de 5 ans pour congé parental, j'ai été employe en septembre 2008 comme agent administrative (bureautique).
Mais depuis le 27 avril 2009 je suis en arrêt pour Syndrome de canale carpien D et G et epicondylite D et G.
Mon medecin a declaré une maladie professionnelle.
Et je viens de recevoir de la CPAM des documents à remplir " déclaration de maladie professionnelle "
1/ 1er probléme , j'ai 12 lignes pour mes precedant emplyeur alors que j'ai 20 emplois à declarer ; Comment je fais ?
2/ Enfin Du fait que j'ai fait une pose entre 2001 ou j'atait caissière et 2009 ou je suis en bureautique, mes soins vont il être pris en maladie professionnelle, d'autant qu'on me parle d'opération des deux mains ?

Merci pour votre réponse.

Cordialement

gupman- 7 août 2009 à 14:00
bonjour, merci de prendre contact en direct cela sera plus facile


cordialement
Réponse
+1
moins plus
je travail en milieu hospitalier,j'ai 54 ans et je suis reconnue en maladie professionnelle(problème de main).J'ai repris le tavail et le mèdecin du travail m'a mis en inaptitude à mon poste.On vient de me proposer un nouveau poste pas interessant .Suis je obligée d'accepter ce poste,et que vais je devenir vu mon age ?

elle- 19 mars 2009 à 19:55
Bonsoir Relindone,

Vous n'êtes obligés de rien sauf que si vous refusez ce poste moins intéressant , l'employeur va entamer une procédure de licenciement !Alors vous allez devoir vous inscrire aux assedics ...
Je ne sais pas à quelle âge vous pouvez prétendre à votre retraite ...c'est à étudier .
Bon courage
Martine
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,

Je m'adresse particulièrement à Elle Pouvez s'il vous plait m'apporter une réponse à la situation de mon mari.
Suite à une IRM pratiqué à l'hôpital, les médecins ont constaté que mon mari c'est fracturé le menisque (petit accident survenu sur son lieu de travail) Une arthroscopie a été pratiqué en octobre 2008. Suite à cette intervention le médecin a constaté que le genou du patient souffre d'arthrose dégénérative. Il a été en arret maladie pendant 3 mois. A la suite de cet arrêt maladie il a été réinscrit sur les liste des demandeurs d'emploi (chômage) Sachant qu'avant son intervention il était au chômage depuis juillet 2008. A l'heure actuel mon mari se plein de douleurs au genou. Il a systématiquement mal et lorsqu'il fait des effort les douleurs reviennent.
Peut il beneficier d'un arret maladie professionnel. Quelles sont les caracteristiques de cet arret. Voici mon adresse mail a laquelle vous pouver me repondre : havagartner@hotmail.fr
Merci d'avance

Réponse
+1
moins plus
bonjour je m'adresse a la gentille persone qui donne des renseignements pour la maladie professionnel ma femme a ete operee du canal carpien qui c'est transforme en algo neuro distrophie je peut vous dire que quand les papiers sont bien remplis et clair la cpam fait son travail comme il faut je vous accorde que les delais sont long mais nous ne somme pas les seul a etre traites alors encore merci et patience pour les gens qui attendent si votre medecin traitant ne fait pas n'importe quoi le secu ferat son boulot bon courage a tous

Réponse
+1
moins plus
tu peux également consulter le délégué du personnel de ton choix dans la collectivité - il est là aussi pour cela -

Réponse
+0
moins plus
Gérard,

Excusez-moi d'avoir tardé à répondre ...

"Elle à passé une visite auprès du médecin conseil pour la consolidation de l'épaule et devrait toucher une rente pour les séquelles, mais à notre surprise, il lui à fait une consolidation des bras sans séquelles ni indemnisation au 31/12/08 alors qu'elle est en cours de traitement, ce qui fait qu'elle est censée se présenter à son travail début janvier 2009, nous avons contesté cette consolidation. "

Une consolidation sans séquelle ne veut pas dire qu'elle n'aie pas droit aux soins ! Après une consolidation d'une pathologie avec ou sans séquelle , le médecin traitant peut établir s'il y a besoin de soins: un protocole de soins post- consolidation.Ce document est adressé à la CPAM , vu par le médecin conseil et selon son avis donne ou non son accord que la CPAM notifie à l'assuré en joignant une feuille de soins maladie professionnelle!

j'ai du mal à vous expliquer car il y a beaucoup de points à traiter dans le cas de votre épouse .

"est il mieux d'être en maladie ou en inaptitude,
un conseil serait le bienvenu, je vous remercie de vos réponses "

Pas facile à répondre ....après une fin d'indemnisation notifiée par la CPAM ...votre femme a du prendre contact avec la médecine du travail de son entreprise et trouver une solution à son cas ...Le médecin du travail peut aussi demandr l'avis au médecin conseil ce la CPAM!


je ne sais pas si j'ai répondu à votre question ...je vous laisse mon e mail ...becassine45@hotmail.com

Bon courage

anjelik- 2 févr. 2009 à 01:20
bonjour elle

je suis en arret maladie depuis le 9 sept 2008 je travaillais dans le batiment depuis Fevrier 2008 et a ce jour je suis toujours ne arret pour une scapulalgie bilateral severe invalidente et une epicondylite je suis passer devant le medecin du travail et devant leur personnel social le medecin du travail ma demander d'arreter ce travail qui etait devenu ma passion enfin bref je suis toujours indemnisee en arret maladie et mon medecin traitant a declarer la maladie professionnel je dois attendre les resultat de la cpam si la mp est accepter a quoi aurais- le droit en sachant que la reconnaissance est dater au 9/9/08 mais ke le document a ete etabli le 22 janvier 09 .suite a sa si je suis licencier a quoi ais- je le droit en indemnite ou autre ??? cordialement anjelik
Réponse
+0
moins plus
Désolé, j'ai répondu a la question du dessus, au lieu de poster une nouvelle question. (je vais essayer de la supprimer)


Bonjour, ma femme a "eu" ou "fait" une rupture de la coiffe rotateur sur son lieu de travail. L'employeur a fait la procédure d'accident de travail, jusque la pas de soucis.

Elle bosse depuis 20 ans en grande surface, on se demande si on ne devrait pas faire une demande de maladie proffesionnelle (vu que certainement ca soit le cas).

Si oui comment faire.
De +, si la sécu estime que cela est une maladie, l'accident de travail peut il etre refusé, si oui comment faire ?

a bientôt

Réponse
+0
moins plus
bonjour,

vous pouvez retirer un imprimé à la sécurité sociale pour la demande de maladie professionnelle.
Un fois rempli vous leur rapporterez. Ils vont l'envoyer au centre qui gère les AT et MP, vous pouvez faire en même temps 2 arrêts, 1 en MP et 1 en AT.
Ils vont vous répondre (c'est très long) et décideront s'ils vous accorde la MP
Ne vous faites pas de soucis, si elle est en arrêt qu'elle se soigne en attendant la réponse de la sécu
Je vous souhaite une bonne journée


si le problème a une solution, il ne sert à rien de s inquiéter mais s'il n'en a pas alors s'inquiéter ne sert à rien

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

mon pére est décèdé a cause d'une maladie professionnel en 1996, et ma mére ne savai ni lire et ni écrire le francais pour faire la déclaration donc cété une assistante social qui s'occuper de ma rère elle regarder tout les document et tout les courrier et aussi elle été sous tuteur.
Moi et mes frère on été encore tro petit (en maternelle).
je voudrais aussi préciser que l'assistante social qui s'occuper de ma mère ne fesai pas son boulot c a dire qu'elle na pas di a me mère qu'il falait faire une déclaration a la cpam et que elle avai droi de toucher le parent isolé.
ma mère ne savai rien du tout.

Puis on a placé un avocat en 2001, pour demander un indémniter du décès de mon père a cause de sa maladie professionnel. l'avocat a fais quelle que démarche mais rien de nouveau.
Après des moi passérent ma mère a eu des problème de finance pui on a été expulser et nous avon changer de région.
On a placé un autre avocat en 2005, et toujour rien , je précise aussi qu'on a fait plusieur courrier en recommander pour que la cpam reconnaisent la maladie professionnel de mon pére, mais il n'ont jamai répondu.

Aujourd'hui nous avon pris un autre avocat, après 13 ans, nous avon pas touché un seul centime du décès de mon père. (je précise que l'assistante social nous a trahi car elle a tout cacher sur cela).

Merci de me dire tout ce qu'il faut faire sur cette affaire et tout les démarche qu'il faut faire ?
car je suis l'enfant et je veux pas en m'arréter pour la mémoire de mon père.

merci beaucoup de me donner tout les renseignement.

Ce document intitulé « maladie professionnelle épaule » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une